Les pôles, premières victimes du réchauffement climatique.

les glaces arctiques subissent le même sort que celles de l'antarctique et
Les glaces arctiques subissent le même sort que celles de l'Antarctique et réduisent à vue d'œil. © NASA

Fonte de la banquise

Le même constat se dresse en Arctique qu'en Antarctique. Depuis 2000, une batterie d'observations satellitaires permet de voir les variations de l'étendue et de l'épaisseur de la glace en septembre et en mars. Depuis 10 ans, la quantité de glace diminue de plus en plus surtout pendant l'été.

L'Arctique connaît certes des cycles de variations naturels mais dans ce cas précis, l'effet de serre du à l'émission de gaz tels que le CO2 est directement responsable de l'amplification et surtout de l'aggravation de la fonte des glaces dans cette région.

A lire

 Un an d'expédition des Tropiques au Grand Nord