L'atmosphère ouest-américaine polluée par l'Asie

 
Une étude menée par la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) vient de révéler que l'ozone troposphérique, un polluant toxique pour l'homme, est en nette hausse sur la côte Ouest des Etats-Unis. Cette augmentation proviendrait d'émissions asiatiques. Les courants atmosphériques facilitent le déplacement d'air et donc des polluants vers l'Est de ce continent. Les résultats de l'étude sont publiés aujourd'hui dans la revue Nature.
La NOAA a collecté de nombreuses données de différents outils d'observation sur la période de 1984-2008. Les mesures effectuées par des avions en ligne d'observation MOZAIC de L'INSU-CNRS en représentent la moitié. Depuis les années 80, l'ozone troposphérique s'est élevé de plus de 30% sur la côté Ouest des USA. En corrélant les pics de pollution avec les mouvements de masse d'air sur cette même période, les scientifiques ont mis en évidence la provenance de cette source polluante : La Chine, L'Inde et l'Asie du Sud-Est.
Ces résultats montrent les effets néfastes de l'expansion économique asiatique sur l'environnement. Certaines régions américaines risquent de ne plus être en conformité avec la législation actuelle sur la qualité de l'air si l'augmentation de l'ozone continue.  

A lire : le dossier « La couche d'ozone en sursis ? »

Article le plus lu : François Bayrou, dos au mur, déclare ses intentions : voir les actualités

Autour du même sujet

Annonces Google