GPS vs Galiléo : une bataille spatiale programmée ? Description du GPS

Quand on parle de GPS à un consommateur lambda, il pense uniquement à ce boîtier qu'il balade partout avec lui, en voiture, en randonnée... Pourtant ce système de positionnement mondial ou Global Positioning System ne se résume par à ce simple récepteur. Au-dessus de nos têtes, pas moins de 31 satellites scrutent le moindre recoin de notre planète.

les satellites nastar constituent la constellation du gps.
Les satellites NASTAR constituent la constellation du GPS. © US Airforce

Penser par et pour les militaires

Dans un contexte géopolitique particulièrement tendu, le Département de la Défense américaine travaille sur la mise en place d'un système capable de renseigner sur la position de ses forces armées et de les guider dans leur déplacement avec une grande précision. Nous sommes dans les années 60 en pleine guerre froide où l'espionnage va bon train.

Il faudra attendre 1978 pour voir les premiers satellites lancés par les militaires américains. Très vite, les scientifiques de l'armée constatent que les signaux émis par ces satellites sont facilement captables pour tout individu doté d'un récepteur muni des logiciels nécessaires à leur décodage. Pour résumer, les Américains avaient mis au point un système universel de positionnement.

En 1983, le Président Ronald Reagan décide d'ouvrir l'accès du GPS aux civils. Sa décision fait suite au terrible attentat commis par les soviétiques sur le vol 007 Korean Airlines où 269 passagers ont trouvé la mort. Cette accession soudaine aux civils n'a pu vraiment être profitable qu'à partir de 1995, date à laquelle le GPS est totalement opérationnel partout sur Terre.


Plus d'une vingtaine de satellites en orbite

Actuellement le GPS comprend 31 satellites en orbite, 28 opérationnels et 3 de remplacement. Ils se situent à environ 22 000 kilomètres d'altitude et se déplacent à une vitesse moyenne de 13 000 km/h. Ils font le tour de notre planète en 12 heures.

La mise en place de ces satellites s'est faite par blocs.

- De 1978 à 1985, 11 satellites ont été envoyés dans l'espace via le lanceur Atlas. Leur objectif : tester le concept même du GPS. Plus aucun n'est à l'heure actuelle en activité

- Le Lanceur Delta II a pris le relais dans l'envoi des 9 satellites du bloc II. Plus aucun n'émet le moindre signal.

- 1993, les Américains lancent les satellites opérationnels, le bloc IIA. Treize sont toujours actifs. Le 15 mars dernier, 18 autres satellites les ont rejoints.

Dès 2009, un programme dirigé par Boeing débutera afin de porter à 33 le nombre de satellites constituants le GPS.

GPS