virevolte

Au moment de la remontée, l'expiration prime sur l'inspiration. Si le plongeur remonte trop vite, il risque une surpression pulmonaire et des problèmes graves.
©  Patrick NOËL