Plan du site

Accès membres : merci de vous identifier Mot de passe oublié ?

L'Internaute > Villes > Ville > Hautes-Pyrénées > TARBES 

TARBES - Hautes-Pyrénées (65000)

  Page 1 | 2 | 3 sur 3 Page suivante >> 

L'avis de Lydia (Ile de France)
sur la ville de TARBES
  Jolie petite ville mais drôle de mentalité
"Tarbes est une ville agréable du point de vue de l'architecture, des commerces et du calme. Bref, une ville où il ferait sûrement bon vivre, s'il n'y avait pas la mentalité tarbaise..."
Ce que j'aime à TARBES "Suffisamment de commerces, de jolies réalisations architecturales, une ville à taille humaine. Et surtout, une ville tranquille. Certes, une ville peut-être un peu "trop" calme (horaires des magasins/restaurants pas terribles) mais c'est adapté à sa taille."
Ce que je n'aime pas à TARBES "Au départ charmés par cette ville, nous avons été finalement choqués par la mentalité très spéciale des habitants (de tarbes et alentours). On vous accueille à bras ouverts, mais ce n'est pas forcément sincère. Vous ne vous rendrez compte que plus tard du nombre de couteaux qu'on vous a plantés dans le dos. Globalement, un complexe d'infériorité (finalement assez justifié, ils ont quand même un côté assez "arriérés", réfractaires à la modernité, sûrement dû au grand nombre de personnes âgées) qui rend les gens méchants, gratuitement agressifs, envers qui vient d'une plus grande ville. Tout ce que vous direz sera interprété comme si vous les méprisiez, et ils ne se priveront pas pour vous dire leur mépris de votre région... Nous avons donc renoncé à venir nous y installer. Nous resterons chez nous, c'est moins calme, mais l'ouverture d'esprit est bien plus grande. Quelqu'un demandait "où sont les jeunes de 25-30 ans ?" : quasiment tous partis. Ceux qui restent sont étonnamment aigris..."
(janvier 2014)
 
L'avis de Ad Ad (Nantes)
sur la ville de TARBES
  Nord vs Sud, vous me faites peur!
"Nordiste de coeur, mes valises finiront fatalement par suivre ce dernier, destination : tarbes..."
Ce que j'aime à TARBES "La pluie, le soleil et encore la pluie au printemps. Les lampadaires. L'accent. Mais plus que tout, le cèdre du liban du jardin massey."
Ce que je n'aime pas à TARBES "La pluie, le soleil et encore la pluie au printemps. Les lampadaires. L'accent. Que tout me paraisse étranger."
(mai 2013)
 
L'avis de Manuel Manuel (Tarbes)
sur la ville de TARBES
  De gros progres
"Une ville chargée d'histoire industrielle qui travaille à sa reconversion avec succès (beaucoup d'étudiants près de 6000) et énormément d'association et de vie culturelle. Les parisiens et niçois vous pouvez passer votre chemin et allez vous comparer à berlin, londres ou new york !"
Ce que j'aime à TARBES "Le rex hôtel, les jardins et parcs très nombreux, le tpr et les couleurs des façades revisitées par la municipalité actuelle. Je ne suis pas tarbais mais je me sens bien rien à voir avec la proche paloise au centre ville ruiné..."
Ce que je n'aime pas à TARBES "La vieille mentalité ouvrière qui quelquefois perdure mêlée à la rusticité montagnarde résultat ces gens ne veulent rien : pas de touristes, pas de traversée centrale des pyrénées. Et enfin je hais les chants montagnards !"
(avril 2013)
 
L'avis de Vanessa Principessa (Tournay)
sur la ville de TARBES
  Oui mais...
"Petite ville tranquille... Trop ?"
Ce que j'aime à TARBES "Le climat qui est bon (je viens de lille) mais apparemment pour les.
Tarbais, il fait moche... Euh non : allez voir ailleurs ! J'aime aussi,
l'environnement, les paysages, la montagnes pas loin, la mer à 1h15 et la.
Douceur de vivre. La ville est propre et il n'y a pas trop de délinquance.
Les gens, contrairement à ce qu'on dit du sud, viennent vers vous. Prix des.
Logements raisonnables."
Ce que je n'aime pas à TARBES "Je suis arrivée sur tarbes il y a 8 mois et je m'ennuie à mourir... Pas.
Grand chose à faire : peu de restos (alors que j'aime aller au resto pour.
Tester de nouvelles choses) et ils sont tous un peu similaires (tapas,
canard et foie gras). Le vendredi soir et le samedi soir, il n'y a.
Personne dans les bars (enfin hors saison estivale en tout cas). Mais où.
Sont les jeunes de 25-30 ans ? Les tarbais manquent d'ouverture d'esprit.
(ils n'ont pas envi de modernisation et sont assez "planplans"). Ils.
Pensent que tarbes est "the big ville". Je viens de lille... Qui est bien.
Plus "vivant" et franchement, j'ai hâte de retourner là-bas. Je pense que.
Tarbes est bien quand on à 50 ans. Niveau travail il n'y a pas grand chose.
Et le peu qu'il y a, c'est payé smic alors que beaucoup de critères sont.
Demandés. Attention aux beaux parleurs (notamment dans le travail ou bien.
Les faux-amis) qui vous promettent pleins de choses mais qui en fait, ne.
Font rien. Si vous cherchez quelques choses de spécifiques (bricolages,
alimentation,...) vous ne trouverez jamais... Internet est donc vital à.
Tarbes !"
(février 2013)
 
L'avis de Soledad Bons (Tarbes)
sur la ville de TARBES
  Ma ville je l\'adore
"Je suis tarbaise. J'aime ma ville. C'est un vrai goût pyrénees. Le parler, les sorties, le marché le cinéma les restaus, les assos, les églises, et les gens ! Tout est génial ! Alors y vivre est un plaisir, le temps est un régal par rapport à ailleurs ! Nous sommes prévilegiés d'être tarbais ! Les commerces sympas, les balades supers. Aussi, j'y reste."
Ce que j'aime à TARBES "Tout ! Les marchés, les deux halles samedi jeudi.
Les spectacles le cinéma le nouveau quartier de l'arsenal- les églises - les jardins - les salons de thé café- la mairie- les gens. Tout. L'acceuil."
Ce que je n'aime pas à TARBES "Les trottoirs pas respectes par les personnes concernés par leurs chiens !"
(décembre 2012)
 
L'avis de Charlotte (Tarbes)
sur la ville de TARBES
  Décevant
"Quand on vient d une grande ville on peut y apprécier les quelques avantages qu' il y a... ( cout de la vie qui n'est pas cher, pas de bouchons )."
Ce que j'aime à TARBES "Le jardin massey rien a dire très joli et bien entretenu. Le panorama sur les pyrénées, la situation géographique peu de villes ont la proximité mer/montagne et espagne."
Ce que je n'aime pas à TARBES "Manque de dynamisme, pas d emploi, les rues sales, pas l envie de s'y promener ( surtout le soir) le temps n est pas si exceptionnel beaucoup de pluie quand même, beaucoup de commerces fermés, la non propreté des rues ( crottes de chien et déchets en pleine rue...) pas une seule boulangerie avec du vrai bon pain ce n est jamais régulier idem pour les pâtisserie, et surtout on est en france mais j ai plus l impréssion que tarbes est un pays a lui tout seul, les tarbais sont chauvins, n'ont aucune ouverture d'esprit c est simple les "étrangers" restent entre eux car ils n essayent meme pas de sympathiser et ils envoient balader les gens sans raisons."
(novembre 2012)
 
L'avis de Laurence . (Tarbes)
sur la ville de TARBES
  Tarbe..., pas si mal!
"Petite ville où il fait bon vivre... Après avoir habité la banlieue parisienne puis les antilles, mon appréciation globale de tarbes est positive. Il y règne un certain calme appréciable, et les animations existent à qui veut bien se renseigner."
Ce que j'aime à TARBES "Le centre ville, assez joli, et très fleuri. Y flâner le samedi sans se prendre des bouchons ni se marcher dessus, car c'est plus calme qu'en semaine. Les gens m'ont fait un accueil très sympathique, parisienne que je suis. Et. Oui, pour ceux qui trouvent cet avantage désuet : le fait d'être à proximité de l'océan, et de la montagne, représente un énorme avantage, sans en payer le prix."
Ce que je n'aime pas à TARBES "Manque un peu de modernisme. La circulation impossible et toutes ces rues en sens interdit..."
(septembre 2012)
 
L'avis de Riko (Paris)
sur la ville de TARBES
  Des raisons d\'espérer
"Depuis plusieurs années, on constate une évolution encourageante de la ville. D'abord, le centre ville plutôt joli, avec une belle architecture, a été nettement mis en valeur. La ville a repris des couleurs, c'est plutôt propre, et vivant. Ensuite, après la dégringolade liée à l'état de friche industrielle, la courbe est aujourd'hui inversée (merci au tourisme et à l'industrie aéronautique). La réhabilitation de l'ancien arsenal - avenue des forges - est également réussi. Après, que les niçois se plaignent du climat local, forcément..."
Ce que j'aime à TARBES "L'hiver. Le tourisme d'hiver fait que la ville reste vivante, et une drôle de curiosité climatique donne de beaux hivers (et des étés pourris, c'est la contrepartie...)."
Ce que je n'aime pas à TARBES "La mentalité de fond de vallée de certains "vieux" : la modernité c'est mal, on est bien dans notre cul-de-sac avec nos chèvres... Les réactions irrationnelles au sujet de projets de traversée centrale des pyrénées étaient révélatrice de la mentalité, du côté de ceux qui ont fait un combat de résistance bergers contre train."
(août 2012)
 
L'avis de Nanouh (Tarbes)
sur la ville de TARBES
  Choquée
"Je me trouve choquée devant les commentaires très sévère laissé sur cette ville. C'est une ville très vivante, avec plein de magasin sur deux rue en parallèle, avec son grand centre commercial qui est en train que ce construire, son jardin massez, parc de l'echez etc, cette ville est un très agréable lieux de vie, tout en simplicité et en efficacité. Ou les parents pourront se retrouvé et les amoureux papillonner. =)."
Ce que j'aime à TARBES "Tout, les loyer peut cher, les jardins et parc assez présent, la qualité de vie, les gens ne sont pas nerveux et stressé comme souvent ailleurs. Les balades aux bords du camin'adour formidable été comme hiver, ou familles, chien et jeunes se promènent ensemble dans la bonne humeur. Les "animations" présentent été comme hiver la proximité de la plage (1h25 min) et de la montagne (1h30) idéal pour passé un week-end tranquille."
Ce que je n'aime pas à TARBES "Rien, c'est une ville vraiment formidable que je ne quitterai pour rien au monde depuis que j'y suis."
(juillet 2012)
 
L'avis de Pascal Henry (Tarbes)
sur la ville de TARBES
  Tarbes petite citée
"Je voulais juste répondre à gérard de nice. On ne peut pas comparer tarbes à nice ! Votre commentaire est trop dur concernant une petite citée qui est victime de la fermeture des usines. Il y a encore des magasins qui vivzent et d'autres qui s'installent. Tarbes vir, à sa vitesse, certes, mais vit ! A nice il ya beaucoup d'atouts qui attirent la gente aisée. Croyez moi, piour avoir vécu à nice, je préfère tarbes avec ses défauts que nice avec ses qualités trop clinquantes."
Ce que j'aime à TARBES "Beaucoup de choses ! Son passé, son courage à se battre pour revivre, son jardin massey, sa rue principale avec ses commerces, ses petites rues avec leurs commerces..."
Ce que je n'aime pas à TARBES "Les gens de passage qui jugent sans prendre le temps de connaître la ville."
(mai 2012)
 
L'avis de Isa (Tarbes)
sur la ville de TARBES
  Agréable petite ville
"Ville pas si morte que sa, j'y habite depuis 6mois avant j'étais du nord pas de calais et si on aime le "calme" et profiter des alentours(il y a temps a voir.)on y trouve plus ou moins son bonheur. Coté architecture, ia pas mort d'homme sa va. Belle région & j'ai que 20ans pour affirmer cela."
Ce que j'aime à TARBES "Les endroits comme le jardin massey (maintenant on peut s'y allonger) le celtic (excelent bar culturel)la gespe et j'en passe. Quand on cherche bien, on y trouve son compte ! Tout est a disposition, si on désire allez dans les grandes villes. Mais habiter en petite ville."
Ce que je n'aime pas à TARBES "Un seule point qui est chagrinant, c'est malgré le bon temps, soleil. Oui, il pleut assez régulier. Sa on peut pas le cacher..."
(avril 2012)
 
L'avis de Gerard (Nice)
sur la ville de TARBES
  Quand on est dans la merde on s en apercoit pas
"Ville tres peu dynamique, emploi inexistant, industrie ravagees, hotel, maison, et magasin abandonnees, la petite roumanie en fait. Impots locaux en tres net hausse."
Ce que j'aime à TARBES "Le palais des sports."
Ce que je n'aime pas à TARBES "La sensation d habiter de changer de siecle."
(avril 2012)
 
L'avis de Antoine Terrane (Clamart)
sur la ville de TARBES
  Terne
"Je viens de passer un an à Tarbes, et à toutes celles et ceux qui voudraient y vivre pour un éventuel emploi, je leur demande de bien réfléchir à cette proposition : la ville est franchement sale, terne, et... Morte.
En effet, se balader à tarbes après 20h, et on a la curieuse impression que la ville a été balayée par la peste.
Beaucoup citent une architecture un peu chaotique et ils ont raison, la ville n'a pas de centre historique, les vieilles maisons devenues désaffectées alternent avec des résidences plus modernes des années 60 sans relief.
Il faut donc être franc : c'est une ville sale et pauvre qui comporte un nombre conséquent de sdf (notamment les punks à chien). La mairie tente de masquer cette triste réalité par l'implantation de palmiers un peu partout, le problème, c'est que Tarbes, ce n'est pas cannes, le climat y est généralement frais, nuageux et humide (la faute aux Pyrénées) les palmiers ont donc du mal à avoir fière allure.
Quant à la population, je dois avouer qu'elle est relativement accueillante et chaleureuse, chaleur renforcée par un accent très chantant, pour autant, ils manquent un peu d'ouverture pour la plupart, assez fiers de leurs Pyrénées "toutes proches".
Quant aux commerces, résumés à 2 rues parallèles, trop peu de grandes marques, donc un intérêt limité. Pour résumé, après avoir essayé de passer quelques week ends à Tarbes, j'ai très vite pris la décision de revenir dans ma région parisienne d'origine, et ce, tous les weeks end, et je revenais chaque dimanche soir, la mine déconfite."
Ce que j'aime à TARBES "Le jardin massey (mais quel gâchis qu'on ne puisse pas s'allonger sur l'herbe)."
Ce que je n'aime pas à TARBES "Architecture, culture, trottoirs, commerces, le manque d'arbres (à part ces fameux palmiers) et de places animées (il n'y en a qu'une) enfin un bilan globalement très négatif."
(mai 2011)
 
L'avis de Marie (Perpignan)
sur la ville de TARBES
  Ben moi j\'aime Tarbes !
"Originaire de Montpellier où j'ai passé 20 ans avec plage, sortie en bateau, fiesta et autre puis 1 an à la réunion et enfin 1 an à Lyon. Je suis en train de me poser à Tarbes après avoir habité à Perpignan. Et c'est vrai que cette ville peut paraitre tristounette mais moi j'adore. Le calme, la vue sur les Pyrénées, mes potes tarbais qui me font rire et le tpr et l'ambiance d’après match. Je crois que peu importe l'endroit on trouve toujours son bonheur si on met du sien !"
Ce que j'aime à TARBES "J'aime la rue piétonne, les vendeuses des boutiques de vêtements, les petits villages aux alentours, le marché du dimanche matin."
Ce que je n'aime pas à TARBES "Rien."
(avril 2011)
 
L'avis de L. (Tarbes/Lyon)
sur la ville de TARBES
  A éviter
"J'étudie à l'enit depuis septembre et y effectue une formation par alternance. De ce fait, je travaille la moitié du temps à lyon. Je suis originaire des pyrénées-atlantiques et ai étudié deux années à pau.
J'ai l'impression de tomber en dépression à chaque fois que je mets les pieds dans tarbes. La ville est morose au possible. Les gens paraissent sortir d'une autre dimension : aucune culture, aucune ouverture d'esprit. L'architecture y est terne, les routes ne sont pas entretenues. Je me demande d'ailleurs ce qui est entretenu.
Pour sortir le soir, tout se résume en une rue, longue de 80 mètres ; rue qui est d'ailleurs remplie de bars très moyens à l'ambiance de beauf. On se fait vite emmerder par des tarbais de sortie trop heureux de pouvoir \"jouer les étudiants\". Pour les commerces, passez votre chemin. Et en ce qui concerne la place verdun et le jardin, il y a ce genre d'endroit dans toutes les villes, et souvent à plus grande échelle ! En bref, cette ville est à éviter à tous prix. Elle ne fait que retarder les personnes faisant un pau/toulouse hors autoroute (et c'est bien là sa seule activité)."
Ce que j'aime à TARBES "Prendre des girafes au modern."
Ce que je n'aime pas à TARBES "Le niveau intellectuel/culturel de la population. Le cadre de vie (ouais, y'a les montagnes et \"la mer\", mais vous avez tout ça à pau aussi). Le cruel manque d'animation, de dynamisme, de commerces. Le temps."
(avril 2011)
 
  Page 1 | 2 | 3 sur 3 Page suivante >> 


Chercher une ville  
Top des recherches
© Benchmark Group






 
 
L'Internaute