Mis à jour le 

Grotte de Dargilan

Un voyage à : Grotte de Dargilan

Grotte de Dargilan sur nos forums
A 860 mètres d'altitude, sur les falaises des Gorges de la Jonte, la grotte de Dargilan s'élève à 255 mètres au-dessus de la rivière. Offrant une vue magnifique sur le Causse Méjean, elle accueille près de 80 000 visiteurs chaque année. Tour d'horizon de la "grotte rose", depuis sa découverte en 1888 à nos jours.

Longtemps les grottes ont été utilisées à des fins pratiques. Pendant les périodes glaciaires par exemple, elles servaient de refuge, ou bien plus tard de campements de chasse et même de lieux de cultes divers. Au Moyen Age, on y enfermait les personnes atteintes de la lèpre… Les premières explorations à but scientifique ne débutèrent qu'au XVIIe siècle, plus particulièrement en Slovénie, pour se généraliser dans toute l'Europe par la suite. En France, on parlait de "grottologie". Ce n'est qu'en 1888 qu'est née la spéléologie française, que l'on doit à Edouard Alfred Martel. Sa vocation pour cette activité naquit en 1883 après qu'il ait effectué sa première descente des Gorges du Tarn. Il s'éteignit à l'âge de 79 ans, après avoir découvert des centaines de sites à travers le monde entier et publié de nombreux ouvrages sur sa discipline de prédilection.

Une longue histoire…
Dargilan, selon la légende, aurait été découverte par le jeune berger Sahuquet, chargé de garder un troupeau vers la fin de l'automne 1880. Il aurait alors vu un renard pénétrer par une fissure et aurait décidé de le suivre. Il se serait alors trouvé nez à nez avec les stalagmites, qu'il prit pour des fantômes. Il raconta alors son histoire aux autres bergers qui retournèrent avec lui dans la grotte, sans toutefois réellement s'y aventurer. La première exploration digne de ce nom n'aura lieu qu'en 1888 par Martel, alors âgé de 24 ans seulement. Il lui faudra quatre jours pour faire le tour de la galerie. Quant au nom de la grotte, il semble qu'il figurait déjà sur les cadastres de 1688 sous le nom de "Lou Darzillan". En fait, il provient tout simplement du nom du hameau sous lequel elle est située. La ferme de Dargilan n'est en effet qu'à 600 mètres de l'aven qui s'ouvre sur la grotte à 860 mètres d'altitude, sur une hauteur de 65 mètres de profondeur.

L'histoire de Dargilan commence au début du Quaternaire, lorsqu'il n'était encore question que d'un bras de rivière souterraine fort ancien. La grotte commença à se former dans les dolomies du Jurassique, soit il y a environ 160 millions d'années. Quant aux premières concrétions, elles se formèrent il y a quelques 500 000 ans. Parmi les plus belles, on peut citer le Minaret, haut de 18 mètres, ainsi que le Clocher, haut de 20 mètres. Mais si l'on peut aujourd'hui admirer ces magnifiques stalagmites, stalactites, colonnes et fistuleuses teintées de rose cornaline, il faut savoir que l'évolution du matériel y a été pour beaucoup. En effet, lors de leur expédition découverte, Martel et ses acolytes ne disposaient que de minces cordages et de simples bougies pour s'éclairer… sans compter que le sol n'était pas aussi praticable qu'aujourd'hui ! L'électricité fut installée en 1910 et on accueillit alors les premiers visiteurs. Ces visites s'interrompirent en 1940 à cause de la guerre, mais reprirent par la suite, notamment grâce aux travaux effectués depuis 1982 et qui permettent de parcourir 1km200 dans les galeries.

Suivez le guide
La visite commence directement par la Grande Salle, ou Salle du Chaos. Ses dimensions sont impressionnantes : 142 mètres de longueur, 50 de largeur et 25 de hauteur. Le dépaysement est total dans cet univers tout en nuances de rose. Et il continue dans la Salle Rose avec sa colonne de 12 mètres. On pénètre ensuite dans la Mosquée, appelée ainsi pour ses concrétions rappelant en effet un édifice religieux. La visite se poursuit un étage plus bas, avec la traversée du Couloir des Draperies, ou Cascade Pétrifiée, unique en Europe de par ses 2km² d'étendue et toujours cette magnifique couleur rose qui règne sur chacune des concrétions dans des nuances plus ou moins marquées. Enfin, le guide vous ramène vers la sortie par une galerie semi artificielle creusée en 1992. De là, vous pourrez encore marcher sur environ 500 mètres par le sentier panoramique qui domine les Gorges de la Jonte.

Ne manquez pas, à votre sortie, d'aller saluer le buste d'Edouard Alfred Martel, car c'est surtout grâce à lui que vous aurez eu la chance d'effectuer cette petite visite au cœur de la Terre. Pour vous remettre de vos émotions, une terrasse panoramique vous permet elle aussi de siroter un petit rafraîchissement tout en admirant les deux rives des Gorges de la Jonte : boisée de pins à gauche, ou complètement nue et brûlée par le soleil à droite !

Partir à : Grotte de Dargilan

Carte Grotte de Dargilan

Latitude : 44.20 - Longitude : 3.38

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

Magazine