Mis à jour le 

Prieuré de Serrabone

Prieuré de Serrabone Photo : Renée Demesse

Un voyage à : Prieuré de Serrabone

Prieuré de Serrabone sur nos forums
Situé dans la vallée du Boulès, le prieuré de Serrabone (Serra bona, la bonne montagne en Catalan) est accessible via une route étroite et sinueuse à une quinzaine de kilomètres au sud d'Ille-sur-Têt.

Il est préférable de prendre son temps pour parvenir à ce site que vous n'apercevrez qu'au dernier moment de votre ascension.

Fondé en 1082, au cœur des forêts de chêne-verts, ce prieuré isolé et perché sur la montagne dévoile une richesse architecturale étonnante.

L'histoire de l'édifice fut marquée par la présence des religieux augustins qui agrandirent le site et dotèrent le lieu d'une parure sculptée. Les années florissantes du prieuré s'achevèrent avec l'arrivée de la grande crise économique et démographique du XIVe siècle.
Après les crimes commis par un prieur, le site fut délaissé et l'édifice tomba en ruine.

Fort heureusement, en 1836 suite à l'appel de Mérimée, une restauration fut entreprise. Celle-ci s'acheva au XXe siècle.

Aujourd'hui, les touristes peuvent venir visiter cet édifice remarquable.

Une fois face au prieuré, ne soyez pas étonné par l'aspect austère de l'édifice. Les richesses du site vous seront révélées à l'intérieur.
La visite commence par la galerie sud. Cette salle, qui servait de cloître aux chanoines, possède huit couples de chapiteaux en marbre. Ils attireront forcément votre attention. Ces admirables éléments sculptés vous permettront d'apprécier la qualité du travail des artisans de l'époque.
Vous noterez certainement que les colonnes intérieures possèdent plus de détails que les colonnes extérieures. N'oubliez pas de profiter du point de vue agréable qu'offre la galerie sud sur les environs.

Poursuivez votre visite vers le transept en franchissant la porte romane. Au milieu des deux absidioles percées de fenêtres à double brasement, vous découvrirez le chevet datant de la première moitié du XIIe siècle.
A l'époque, ces éléments furent réservés au culte monacal.

Il vous reste à découvrir la partie la plus intéressante de la visite, la tribune. Celle-ci sépare la nef en deux parties. L'une était réservée aux chanoines tandis que l'autre était accessible aux fidèles.

La tribune présente des voûtes reposant sur des colonnes faites de marbre rose. La finesse des sculptures est impressionnante.

Ces ornementations sont de parfaits exemples de l'art roman en Roussillon.
Les habiles artisans de l'époque ont décoré les dix colonnes et les deux piliers rectangulaires du lion de St Marc, de l'aigle de St Jean, du taureau de St Luc ou encore de l'agneau divin.

Découvrir un édifice à l'architecture si fine et soignée dans un lieu isolé est réellement impressionnant.
Avant de finir votre visite, vous pourrez prendre l'escalier de la galerie sud qui conduit à la salle capitulaire. Aujourd'hui en ruines, cette salle dont les murs sont doublés par des arcades de schiste vous permettra de profiter du point de vue sur le paysage environnant.

Partir à : Prieuré de Serrabone

Carte Prieuré de Serrabone

Latitude : 42.60 - Longitude : 2.60

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

Magazine