Mis à jour le 

Hôtels particuliers de Montpellier

Hôtels particuliers de Montpellier Photo : Bing Maps

Un voyage à : Hôtels particuliers de Montpellier

Hôtels particuliers de Montpellier sur nos forums
Itinéraires
Au XIIIe siècle, l'habitat, à Montpellier, est très étroit. Par conséquent, les maisons se développent sur plusieurs étages, trois le plus souvent. Jusqu'au XVIIIe siècle, l'architecture n'évolue pas beaucoup. En effet, la ville connaît beaucoup de troubles et les habitants se contentent de maintenir en état ce qui existe déjà. Montpellier subira de graves dommages, en 1622, lorsque Louis XIII assiègera la ville, n'acceptant pas qu'elle soit un bastion du protestantisme.
 
Aux XVIIIe et XIXe siècles, la ville connaît de grandes modifications architecturales. C'est à cette époque que sont construits la place de la Comédie, le château d'eau et l'aqueduc Saint-Clément. Les bourgeois se lancent alors dans la construction d'hôtels particuliers tous plus beaux les uns que les autres. Mais loin de détruire les bâtisses du Moyen-Age, ils les conservent et les adaptent à leurs nouvelles exigences. Ces hôtels particuliers ont donc le plus souvent une façade de style XVIIIe.
Mais lorsque vous pousserez leurs portes, vous trouverez des vestibules avec de belles croisées d'ogives datant de la période médiévale. Vous pénètrerez ensuite dans des cours qui vous permettrons d'admirer les façades, souvent garnies de sculptures, et des hôtels. Vous apprécierez sans doute aussi les escaliers que l'architecture permet de mettre en valeur.
 
L'office de tourisme propose des visites sur le thème des hôtels particuliers. Elles vous permettront d'accéder aux plus belles bâtisses…
 
L'hôtel Montferrier
Le propriétaire de cet hôtel particulier était originaire de Montferrier-les-Lez, un petit village non loin de la ville. Comme il autorisa Montpellier à prendre de l'eau, pour alimenter l'aqueduc, dans son village, il bénéficia d'une canalisation qui lui permit d'alimenter la fontaine de sa cour. La décoration de cette bâtisse est simple et stricte, et est caractéristique du XVIIe siècle, comme le montre les nervures se situant autour des fenêtres. L'escalier, de style renaissance, bénéficie d'une jolie balustrade en pierre comme on peut en voir dans les châteaux de la Loire.
 
L'hôtel de Griffy
Dans cet édifice, la porte se situe dans l'axe du vestibule. D'autre part, des colonnes séparent la cour de l'escalier, que l'on ne voit pas de l'extérieur. Sur la façade, vous pourrez observer des sculptures représentant les quatre saisons.
 
L'hôtel de Mirman
Cette bâtisse se situe près d'une place où se trouvait autrefois une église. La façade est très sobre. En effet, au XVIIIe, les architectes pensaient qu'il n'était pas nécessaire de décorer l'extérieur des maisons puisqu'il n'y avait pas assez de recul pour pouvoir l'apprécier. Ce qui est particulièrement remarquable dans cet hôtel c'est l'escalier à vis, ouvert sur la cour. Son dessous est visible ce qui lui donne un certain rayonnement. Il permettait de relier les appartements du mari et de la femme.
 
L'Hôtel de Beaulac
Cet hôtel appartenait à un général de France. Son décor est particulièrement riche, en témoignent les frises du XVIIIe sur la façade.

L'hôtel de Roquemaure
Située dans la même rue que l'hôtel de Beaulac, cette bâtisse est tout à fait différente de sa voisine. En effet, sa cour est beaucoup plus petite, mais n'en demeure pas moins pleine de charme. La façade est garnie de décors finement sculptés. Vous admirerez aussi l'escalier à vis hélicoïdal.
 
L'hôtel Montcalm
Comme l'hôtel de Roquemaure, il s'agit d'une bâtisse assez simple. Édifié dans une petite rue, il a créé une impasse. C'est d'ailleurs le cas de nombreuses maisons de cette époque. Dans, sa cour, vous observerez un joli escalier à noyau ouvert, ainsi que des voûtes en tuf.

L'hôtel des Trésorier de la Bourse
Il s'agit du seul hôtel « à la parisienne » de la ville. L'escalier, à quatre murs royaux, ouvert sur la cour, date de 1695. La maison a sans doute été conçue par un maître maçon.

En effet, contrairement à un architecte qui prévoit tout sur le papier, le maître maçon s'adapte au fur et à mesure de l'avancée de la construction. Ici, vous constaterez un décrochement au troisième niveau de la bâtisse. Cet hôtel bénéficie également d'un jardin. Il servait surtout lors des représentations théâtrales. La façade du bâtiment est très sobre.

Partir à : Hôtels particuliers de Montpellier

Carte Hôtels particuliers de Montpellier

Latitude : 43.61 - Longitude : 3.88

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

classement lycée 2016

Retrouvez gratuitement et en intégralité le classement des lycées à MONTPELLIER ou à proximité, mais aussi le classement des lycées dans l' Hérault.

Magazine