Prix Nobel : le Nobel de médecine attribué à un paléogénéticien suédois... Voici pourquoi

Prix Nobel : le Nobel de médecine attribué à un paléogénéticien suédois... Voici pourquoi NOBEL DE MEDECINE 2022. Paix, littérature, médecine, physique, chimie, économie... Six prix Nobel sont annoncés d'ici lundi prochain. Linternaute vous présente les lauréats en temps réel, à commencer par celui de médecine ce lundi.

L'essentiel
  • L'officialisation des Nobel 2022 a lieu du lundi 3 octobre au lundi 11 octobre.
  • Six prix Nobel doivent être dévoilés, à raison d'un par jour (hors week-end) : ceux de médecine, physique, chimie, littérature, paix et économie.
  • Le Nobel de médecine a ouvert le bal ce lundi 3 octobre. Il a été décerné au paléogénéticien suédois Svante Pääbo pour ses découvertes concernant les génomes des hominidés éteints et l'évolution humaine.
En direct

17:00 - Quel est le prochain Nobel à être annoncé ?

C'est la fin de ce live pour aujourd'hui ! Nous vous donnons rendez-vous demain mardi, pour l'annonce du Nobel de physique à partir de 11h45. Il s'agira du deuxième Nobel sur six à être annoncé. 

15:50 - Nobel de médecine 2022 : un prix plus médical cette année

L'an dernier, les chercheurs primés l'ont été pour leurs découvertes sur le fonctionnement du toucher. Un prix Nobel de médecine alors lié à la physiologie. Cette année, David  Pendlebury, responsable de l'organisation Clarivate cité par l'AFP, faisait partie des pronostiqueurs pressentant par conséquent un prix plus médical cette année. C'est bien le cas in fine.

14:40 - A qui avait été attribué le précédent Nobel de médecine ?

Le précédent prix Nobel de médecine avait été décerné conjointement à deux Américains, David Julius et Ardem Patapoutian, pour leurs découvertes sur les récepteurs liés à la température et au toucher.

13:30 - Un transfert de gènes entre les hominidés d'antan et Homo Sapiens..

Le nouveau lauréat du prix Nobel de médecine Svante Pääbo a découvert qu' "un transfert de gènes s'était produit de ces hominidés aujourd'hui disparus vers Homo sapiens. Cet ancien flux de gènes vers les humains d'aujourd'hui a une pertinence physiologique aujourd'hui, affectant par exemple la façon dont notre système immunitaire réagit aux infections", précise le Comité Nobel.

12:20 - "Explorer ce qui fait de nous un humain unique"

"Le lauréat du prix Nobel de médecine 2022 Svante Pääbo a permis de révéler les différences génétiques distinguant les humains actuels des espèces hominidées éteintes (Sapiens, Néandertal...). Ses découvertes fournissent la base pour explorer ce qui fait de nous un humain unique", commente-t-on sur le compte Twitter du comité Nobel

11:51 - Un scientifique à la pointe sur le décodage de génome d'hommes préhistoriques

Svante Pääbo a fondé la discipline biologique de la paléogénomique. Il a oeuvré sur la question des génomes, l'évolution humaine. Il s'agit du "scientifique qui a largement contribué au décodage du génome des Néandertaliens et permis d’avancer qu'ils avaient mélangé leurs gènes avec nos ancêtres Sapiens", a notamment décrypté Nicolas Teyssandier, préhistorien, chargé de recherche au CNRS, en 2018.

11:35 - Le Nobel de médecine 2022 est attribué à..

Le prix Nobel de médecine 2022 vient d'être attribué à Stockholm ! Il récompense le biologiste suédois Svante Pääbo pour ses découvertes concernant les génomes des hominidés éteints et l'évolution humaine. D'après le Larousse, un hominidé est un "mammifère primate à locomotion partiellement ou totalement bipède, présentant de fortes aptitudes à la vie sociale et à l'apprentissage, tel que l'homme actuel et les espèces fossiles les plus voisines considérées comme des ancêtres possibles de notre espèce."

11:25 - Prix Nobel de médecine : une surreprésentation des chercheurs américains de sexe masculin

Ces dernières décennies, les chercheurs américains ou basés aux Etats-Unis, de sexe masculin, sont encore surreprésentés dans l'attribution des Nobel scientifiques. Et ce malgré les efforts des jurys pour récompenser, notamment, davantage de femmes. Le millésime des Nobel 2021 l'a encore démontré, avec 12 lauréats et une seule lauréate, et l'ensemble des prix scientifiques attribués à des hommes.

11:15 - Le verdict du Nobel de médecine 2022 attendu dans un quart d'heure !

L'identité du ou des lauréats du Nobel de médecine doit être officialisée dans un petit quart d'heure depuis Stockholm. Le suspense est à son comble pour cette récompense, la plus suivie du domaine scientifique. 

11:00 - Quels pronostics pour le Nobel de médecine 2022 ? (3/3)

Responsable de l'organisation Clarivate, David Pendlebury tient une liste au cordeau de dizaines de nobélisables concernant les prix scientifiques. Lui parie sur Mme King et M. Slamon cette année, mais aussi sur le Hongkongais Yuk Ming Dennis Lo. Pionnier du diagnostic prénatal non invasif, ce scientifique a permis par sa découverte de limiter le recours à l'amniosynthèse, plus lourde. Cette technique a aussi fait émerger par la suite une série de biopsies dites "liquides" : "Avec une simple prise de sang ou de plasma sanguin, on peut détecter toutes sortes de possibles problèmes ou maladie", souligne à ce sujet M. Pendleblury.

10:45 - Quels pronostics pour le Nobel de médecine 2022 ? (2/3)

Et si le prix Nobel récompensait des découvertes médicales plus récentes ? L'Américano-Hongroise Katalin Kariko pourrait alors être sacrée. Celle qui a déjà reçu depuis deux ans un grand nombre d'autres grandes récompenses médicales, après avoir longtemps été une chercheuse marginalisée, décrocherait le Graal pour son rôle clé contre la pandémie de Covid-19. Elle est en effet une pionnière des vaccins à ARN messager. "Il y a non seulement le bénéfice direct que cela nous a apporté face à la pandémie, mais c'est aussi la première d'une série d'applications très prometteuses de cette technologie", souligne à ce propos Ulrika Björksten, chef du service scientifique à la radio publique suédoise. En cas de prix pour les vaccins, Katalin Kariko pourrait être récompensée avec son acolyte américain Drew Weissman et le Canadien Pieter Cullis.

10:35 - Quels pronostics pour le Nobel de médecine 2022 ? (1/3)

Pour ce qui est du Nobel de médecine, elle est particulièrement pressentie chez les experts en prédictions : la généticienne américaine Mary-Claire King a découvert, en 1990, un gène responsable du cancer du sein, la tumeur maligne la plus fréquente chez les femmes. Aujourd'hui âgée de 76 ans, elle pourrait se voir récompenser pour ses recherches ainsi que d'autres pionniers d'un anticorps thérapeutique contre le cancer mammaire : son compatriote Dennis Slamon et l'Allemand Axel Ullrich, à l'origine du traitement trastuzumab.

10:30 - Le prix Nobel de médecine doit être annoncé dans une heure..

Bienvenue dans ce live, consacré à l'annonce des prix Nobel de la saison 2022 ! Il ne reste qu'une heure avant l'officialisation du prix Nobel de médecine. L'identité du ou des lauréats sera annoncée en temps réel dans notre page.

Comment sont programmées les dates d'annonce des Prix Nobel ?

L'identité des lauréats des prix Nobel est, chaque année, dévoilée sur une semaine, début octobre. En 2022, le ou les nom(s) des lauréats des prix Nobel seront officialisés du lundi 3 au lundi 10 octobre, annoncés à Stockholm et Oslo ainsi que sur le site internet de la fondation, nobelprize.org. La "date du Prix Nobel" correspond à la communication des identités des lauréats pour chaque discipline et se fait donc sur plusieurs jours, qu'il s'agisse de la physique, de la médecine, de l'économie, de la chimie, de la littérature ou de la paix. Les heures sont chaque année données par le site officiel nobelprize.org en heure locale suédoise, identique à l'heure locale française. Quant à la remise des prix Nobel, elle a chaque année lieu le 10 décembre, jour anniversaire de la mort du "papa" des Nobel, le chimiste suédois Alfred Nobel. Une cérémonie de remise des prix se tient alors au Konserthuset Stockholm (la salle de concert de Stockholm) et un banquet a lieu à l'hôtel de ville de la capitale suédoise.

Quel est le calendrier de l'officialisation des Nobel 2022 ? 

Côté agenda, la saison des Nobel 2022 débute lundi 3 octobre et s'achève le lundi 10 octobre. Et l'annonce des différents lauréats ponctue toute la semaine ainsi :    

  • Lundi 3 octobre 2022 : annonce du Nobel de médecine à partir de 11h30
  • Mardi 4 octobre 2022 : annonce du Nobel de physique à partir de 11h45
  • Mercredi 5 octobre 2022 : annonce du Nobel de chimie à partir de 11h45
  • Jeudi 6 octobre 2022 : annonce du Nobel de littérature à partir de 13h
  • Vendredi 7 octobre 2022 : annonce du Nobel de la paix à partir de 11h
  • Lundi 10 octobre 2022 : annonce du Nobel d'économie à partir de 11h45

Qui est le lauréat du prix Nobel de médecine 2022 ?

C'est le paléogénéticien suédois Svante Pääbo qui décroche le prix Nobel de médecine 2022 pour ses découvertes concernant les génomes des hominidés éteints et l'évolution humaine. Selon le Larousse, l'hominidé est un "mammifère primate à locomotion partiellement ou totalement bipède, présentant de fortes aptitudes à la vie sociale et à l'apprentissage, tel que l'homme actuel et les espèces fossiles les plus voisines considérées comme des ancêtres possibles de notre espèce." Le scientifique suédois est primé pour ses travaux sur le séquençage du génome de l'homme de Néandertal et la paléogénomique. On pourrait le surnommer "L'homme qui fait parler l'ADN des hommes et femmes préhistoriques". "Ses découvertes ont donné la base à l'exploration de ce qui fait de nous, humains, des êtres aussi uniques", a salué lundi 3 octobre le jury du prix Nobel. "Les différences génétiques entre Homo Sapiens et nos plus proches parents aujourd'hui éteints étaient inconnues jusqu'à ce qu'elles soient identifiées grâce aux travaux de Pääbo", a précisé le comité Nobel. 

Svante Pääbo (67 ans) a découvert qu'il y avait eu transfert de gènes entre ces hominidés aujourd'hui disparus et l'Homo sapiens (que nous sommes). Ce flux ancien de gènes vers l'homme d'aujourd'hui entraîne un impact physiologique. Il affecte par exemple la façon dont notre système immunitaire réagit aux infections. Le père de Svante Pääbo, Sune Bergström, avait lui aussi reçu le Nobel de médecine en 1982.

Qui a reçu le dernier prix Nobel de physique ?

Le prix Nobel de physique le plus récent a été décerné conjointement à trois chercheurs, le météorologue et climatologiste japonais Syukuro Manabe, 90 ans, pionnier de l'emploi de l'informatique dans la simulation du réchauffement climatique ; Klaus Hasselmann, 89 ans, l'un des principaux modélisateurs climatiques et océanographe allemand ; et le physicien et universitaire italien Giorgio Parisi, 73 ans, qui enseigne dans les plus prestigieuses universités européennes et américaines. Le prix leur est remis pour leurs "contributions révolutionnaires à notre compréhension des systèmes physiques complexes". Il revient plus précisément au duo Syukuro Manabe / Klaus Hasselmann "pour la modélisation physique du climat terrestre, la quantification de la variabilité et la prévision fiable du réchauffement climatique", et à Giorgio Parisi "pour la découverte de l'interaction du désordre et des fluctuations dans les systèmes physiques, de l'échelle atomique à l'échelle planétaire".  

Qui sont les récipiendaires du dernier prix nobel de chimie ?

Les récipiendaires du dernier Nobel de chimie sont le chimiste allemand Benjamin List et le chimiste américain David McMillan, "pour leur développement de l'organocatalyse asymétrique". En chimie organique, ce terme désigne une forme de catalyse, via laquelle un catalyseur organique appelé "organocatalyse",  composé de carbone, d'hydrogène, de soufre et d'autres éléments non métalliques trouvés dans les composés organiques, accroît la vitesse d'une réaction chimique.   

Qui l'Académie Nobel a-t-elle sacré lors du dernier Prix Nobel de Littérature ?

Le prix Nobel de littérature le plus récent a été attribué au romancier tanzanien Abdulrazak Gurnah, pour "sa pénétration intransigeante et compatissante des effets du colonialisme et du sort du réfugié dans le gouffre entre les cultures et les continents". L'écrivain écrit en anglais et vit au Royaume-Uni. Le plus connu de ses romans est "Paradise".

Qui a reçu le dernier prix Nobel de la paix ? 

Le dernier prix Nobel de la paix en date a été décerné aux journalistes d'investigation Maria Ressa et Dmitry Muratov, "pour leur combat pour la sauvegarde de la liberté d'informer, condition préalable à la démocratie et à la paix durable". Une liberté d'expression menacée par la répression, la propagande, la censure et la désinformation. Selon la présidente du comité Nobel norvégien, Berit Reiss-Andersen, à Oslo, les deux lauréats sont ainsi "les représentants de tous les journalistes qui défendent cet idéal dans un monde où la démocratie et la liberté de la presse sont confrontées à des conditions de plus en plus défavorables". En 120 ans d'histoire, il s'agit du premier prix Nobel de la paix qui récompense la liberté d'information en tant que telle.

Maria Ressa, 58 ans, est une journaliste et autrice philippino-américaine. Elle a co-fondé le site web d'information gratuite Rappler, en 2012. Elle en est la rédactrice en chef. Avant cela, elle a officié pendant près de deux décennies comme journaliste d'investigation principale en Asie du Sud-Est pour CNN. Maria Ressa a mis en lumière "la campagne antidrogue controversée et meurtrière du régime [du président philippin Rodrigo] Duterte", a souligné le comité Nobel. "Un monde sans faits signifie un monde sans vérité et sans confiance", a quant à elle déclaré Mme Ressa au cours d'un entretien mené et diffusé en direct par son propre média d'investigation Rappler.
Dmitry Muratov, 59 ans, est un journaliste russe, rédacteur en chef du journal  russe le plus indépendant, Novaya Gazeta, qu'il a cofondé en 1993. Selon le Comité pour la protection des journalistes, il s'agit du "seul journal vraiment critique avec une influence nationale en Russie aujourd'hui". Le trihebdomadaire a notamment mis au jour "la corruption, les violences policières, les arrestations illégales, la fraude électorale et les 'fermes de trolls' " et l'a payé au prix fort, a fait valoir le comité : six de ses journalistes ont été tués, dont Anna Politkovskaïa, il y a près de quinze ans. Cité par l'agence de presse publique Tass, Dmitry Muratov a déclaré dédier son prix à son journal, mais aussi à ses collègues assassinés dans le cadre de leur travail et de leurs enquêtes : "Ce n'est pas mon mérite personnel. C'est celui de Novaïa Gazeta. C'est celui de ceux qui sont morts en défendant le droit des gens à la liberté d'expression". Et de lister les noms des six journalistes de Novaïa Gazeta assassinés.      

Qui sont les derniers récipiendaires du prix Nobel d'économie ? 

Le dernier prix nobel d'Economie est revenu à un trio : d'une part au Canadien David Card, "pour ses contributions empiriques à l'économie du travail" et d'autre part, conjointement, au binôme composé de l'Américano-Israélien Joshua D. Angrist et de l'Américano-Néerlandais Guido W. Imbens, "pour leurs contributions méthodologiques à l'analyse des relations causales". D'après des experts interrogés par l'AFP sur les pronostics pour le Nobel d'économie 2021, les domaines les mieux placés pour décrocher le petit dernier des Nobel, le marché du travail faisait justement partie des favoris, avec la macroéconomie et les cycles du crédit, et l'économie de la santé. 

Quelle est l'histoire du prix Nobel ?

Testament de l'inventeur suédois Alfred Nobel, père du prix éponyme. © BERTIL STILLING / AP / SIPA

Née en 1896, cette prestigieuse distinction se divisait dès le début en cinq catégories - la paix, la littérature, la physique, la chimie et la médecine - auxquelles est venue s'ajouter plus tard une sixième (l'économie). Le père du Prix Nobel a voulu laisser l'image d'un homme bon après sa mort. Dans ses dernières volontés, via son testament du 27 novembre 1895, qui tenait sur une page (ci-contre), le chimiste suédois Alfred Nobel, inventeur de la dynamite et vu par certains comme "un marchand de mort", a donc fait un voeu de taille : le produit de la succession sera distribué à ceux qui, au cours de l'année écoulée, auront rendu "les plus grands services à l'humanité".

A sa mort en 1896, Alfred Nobel est l'un des hommes les plus riches du monde. 32 millions de couronnes suédoises (plus de 3 millions d'euros) sont ainsi mis au service d'une nouvelle fondation. Cette dernière est chargée de verser chaque année les revenus accumulés via le capital du millionnaire aux détenteurs des cinq prix Nobel, créés par la même occasion. Réservé à certains des meilleurs scientifiques, écrivains et artisans de paix du monde entier, le Prix Nobel a depuis acquis une renommée internationale. Il est même aujourd'hui considéré comme le Prix le plus prestigieux de tous.

Les cinq tout premiers prix de la fondation Nobel ont été décernés le 10 décembre 1901, par le roi de Suède ainsi que le Parlement de Norvège, quand les deux pays partageaient encore la même couronne (depuis 1815). A leur séparation, en 1905, une répartition des prix s'est faite : un prix Nobel de la paix dorénavant remis par la Norvège et des prix Nobel de littérature, physique, chimie et médecine remis par la Suède. Quant au prix Nobel d'économie, il a été créé en 1968 par la banque de Suède. S'il ne s'agit pas à proprement parler d'un prix "Nobel" car Alfred Nobel ne l'a pas couché dans son testament, il est couramment qualifié de "Nobel d'Economie".

Dans la foulée de cette intégration, la Fondation Nobel a décidé de geler la liste des prix pour qu'aucune nouvelle discipline ne soit créée. Il n'y aura donc a priori jamais de Nobel de mathématiques. A ce sujet, la légende veut que le père du Nobel ait voulu se venger d'un rival en amour, un mathématicien du nom de Gosta Mittag-Leffler qui aurait séduit sa maîtresse, en ne créant pas de Nobel de maths. Mais selon deux auteurs suédois publiés dans la revue Mathematical Intelligencer, Lars Garding et Lars Hömander, cette version est contestable. D'après eux, deux raisons coexistent pour expliquer l'absence de cette discipline clé dans le panel du Nobel : A l'époque de la création du Prix Nobel, il existait déjà un prix scandinave de mathématiques ; et Alfred Nobel "n'aimait pas trop" cette discipline, qui heurtait sa nature pratique.

Le montant de la récompense du Nobel, plusieurs centaines de milliers d'euros par prix

Le Prix Nobel est né des dernières volontés d'Alfred Nobel, richissime industriel et chimiste inventeur de la dynamite (avec un objectif premier d'utilisation dans les travaux publics) mais aussi fervent défenseur de la paix. Depuis, les Nobel récompensent chaque année des personnes "ayant apporté le plus grand bénéfice à l'humanité ", par leurs inventions, découvertes et améliorations de la connaissance ; par l'œuvre littéraire la plus impactante ; ou encore par leur travail pour promouvoir la paix. Connaissez-vous le montant actuel de la récompense du Nobel ? Les lauréats de chaque prix Nobel se partagent un montant de 8 millions de couronnes suédoises (environ 740 000 euros).