33. La mort de Yasser Arafat

C'est en France, dans un hôpital militaire de Clamart, qu'Arafat s'est éteint en 2004. © Communauté européenne

1,31 % des votes

Personnage controversé, Yasser Arafat aura incarné pendant près de 50 ans la résistance palestinienne. C'est en 1959 qu'il fonde le Fatah ("conquête"), un mouvement nationaliste qui deviendra la principale composante de l'OLP. Encourageant dans tantôt les actions terroristes et militaires, tantôt la voie diplomatique face à Israël, il sera un acteur majeur des deux intifada (1987 et 2000) et des accords d'Oslo en 1993. Ebranlé par l'essor des islamistes du Hamas, il est confiné à partir de 2001 à Ramallah par Ariel Sharon, et perd peu à peu sa place de leader. En 2004, sa santé se dégrade rapidement. Reçu en France pour y être soigné, Arafat meurt finalement dans l'hôpital d'instruction des armées Percy à Clamart, le 11 novembre 2004. 1,31 % d'entre vous ont choisi sa mort comme événement de la décennie.

Suggestions de contenus