Les plus grandes villes du monde en 2020

Par Maria Pia Medina Luna

Les plus grandes villes du monde en 2020

Quelles seront, en 2020, les agglomérations les plus peuplées du monde ? Y aura-t-il d'importants changements par rapport au classement actuel ? Voyage dans les 25 villes les plus peuplées en 2020.

Tokyo                       Manille                           

Mumbai                   Los Angeles

Delhi                        Rio de Janeiro

Dhaka                      Istanbul

Mexico                     Shangai

Sao Paulo               Moscou

Lagos                      Osaka/Kobe

Jakarta                     Pékin

New York                 Lima

Karachi                    Paris

Calcutta                  Tianjin

Buenos Aires         Lahore

Le Caire

1-Tokyo, Japon

 Population en 2020 : 37,28 millions

 Taux de croissance annuel : 0,34 %

L'indétrônable

La capitale du Japon occupe déjà, et de loin, la place de plus grande métropole du monde. En 2006, sa population était de 35,53 millions d'habitants, soit près du double de New York, qui vient en seconde position. Un quart des Japonais vivent à Tokyo. Son avance est telle que malgré son très faible taux de croissance annuel (0,34 % selon les prévisions), elle ne devrait pas être détrônée. Autre particularité : c'est l'une des rares agglomérations du classement située dans un pays développé.

L'agglomération de Tokyo

Tokyo s'étend sur plus de 7 000 km² et englobe plusieurs grandes villes de plus de 500 000 habitants, comme Yokohama (3,6 millions d'habitants). Sa densité, de 4 750 habitants/km², reste raisonnable par rapport à d'autres grandes métropoles comme Séoul ou Shangai.

Repères

 L'agglomération de Tokyo comptait 31,7 millions d'habitants en 1990.

 Le Japon est aujourd'hui peuplé d'un peu plus de 127 millions d'habitants.

2- Mumbai (Bombay), Inde

 Population en 2020 : 25,97 millions

 Taux de croissance annuel : 2,32 %

Plus de 20 millions d'habitants

La métropole de Mumbai, nom officiel de Bombay depuis 1995, était en 2006 la 3e la plus peuplée au monde avec 18,84 millions d'habitants. Mais elle croît rapidement et accueillera, en 2020, près de 26 millions d'habitants. La ville s'étendra-t-elle pour autant en superficie ?

La densité la plus forte au monde

Premier port de l'Inde, Mumbai est un grand centre économique qui continue d'attirer des milliers de nouveaux "urbains" chaque année. La ville de Bombay occupe les 484 km² d'une péninsule à l'ouest du pays, mais son agglomération s'étend désormais sur plus de 4 000 km² sur le continent sous forme d'immenses bidonvilles, comme "New Bombay". Sa densité est de 4 000 habitants au km².

Repères

 250 000 personnes vivaient à Mumbai au milieu du XIXe siècle. Ils étaient 1,6 million en 1941 et 13 millions en 1991.

 En 2007, la population totale de l'Inde est d'environ 1,13 milliard d'habitants.

3- Delhi, Inde

 Population en 2020 : 25,83 millions

 Taux de croissance annuel : 3,48 %

Suivre Mumbai de près

La ville indienne de Delhi, située dans le nord de l'Inde, devrait avoir, d'ici 2020, une croissance similaire à celle de Mumbai. Actuellement peuplée de 16 millions d'habitants (c'est la 6e "zone urbaine" la plus peuplée du monde aujourd'hui), elle croît au rythme exceptionnel de 3,48 % par an. Etendue sur 1 300 km², elle a une très forte densité de 11 000 habitants au km².

Dehli et New Dehli

La métropole de Dehli englobe trois grandes municipalités, dont New Dehli, principale zone de croissance. C'est après l'indépendance du pays, en 1947, que New Dehli prend de l'ampleur. Aujourd'hui, elle tente de conserver l'image d'une grande métropole internationale en "délocalisant" ses bidonvilles à plus d'une trentaine de kilomètres du centre. La ville croît donc autant en superficie qu'en nombre d'habitants.

Repères

 En 1941, la "vieille Dehli" comptait 500 000 habitants, contre moins de 100 000 pour la nouvelle ville. En 1991, New Dehli comptait plus de 7 millions d'habitants.

 En 2007, la population totale de l'Inde est d'environ 1,13 milliard d'habitants.

4- Dhaka, Bangladesh

 Population en 2020 : 22 millions

 Taux de croissance annuel : 3,79 %

De la 10e à la 4e place

Avec un peu plus de 13 millions d'habitants, la ville de Dhaka est, avec ses alentours, actuellement la 10e la plus peuplée du monde. Elle devrait connaître une croissance soutenue dans les années à venir, avec un fort taux de croissance de 3,79 %. Plus du tiers de sa population vit dans des bidonvilles.

Une prospérité relative

La capitale du Bangladesh, située au sud du pays, s'étend sur 1 600 km². Sa croissance a commencé alors qu'elle faisait encore partie du Pakistan, de 1947 à 1970, avec l'arrivée de milliers de musulmans en provenance d'Inde, puis s'est accélérée après la seconde partition, en 1971. Aujourd'hui, c'est l'une des régions les plus prospères du pays, notamment grâce au textile, ce qui contribue à accroître sa population.

Repères

 Dhaka comptait 557 000 habitants en 1961.

 Le Bangladesh comte actuellement 150 millions d'habitants.

5- Mexico, Mexique

 Population en 2020 : 21,82 millions 

 Taux de croissance annuel : 0,9 %

Mexico rétrogragée

La capitale mexicaine et son immense banlieue perdront, d'ici 2020, trois places au classement. Actuellement 3e métropole la plus peuplée au monde avec 19,24 millions d'habitants, elle croîtra à une vitesse bien moindre que d'autres grandes villes, avec un taux de 0,9 % par an.

Au coeur d'une région très peuplée

Mexico et sa banlieue s'étendent aujourd'hui sur environ 2 000 km², pour une densité d'environ 8 400 habitants par km². La seule ville de Mexico intra-muros compte près de 10 millions d'habitants.

Repères

 Mexico comptait 566 000 habitants en 1910 et 15,5 millions en 1993.

 La population mexicaine s'élève aujourd'hui à 99 millions d'habitants.

6- Sao Paulo, Brésil

 Population en 2020 : 21,57 millions

 Taux de croissance annuel : 1,06 %

Vers une croissance "raisonnable"

Sao Paulo, dans le sud-est du Brésil, était la 5e agglomération la plus peuplée du monde en 2006 avec 18,61 millions d'habitants. Elle s'étend sur 2 000 km² et a une densité moyenne de 9 000 habitants au km². La seule ville de Sao Paulo compte près de 10 millions d'habitants.

Une économie attractive

L'agglomération de Sao Paulo est au coeur de l'Etat du même nom, très dynamique économiquement. Plus de la moitié de l'emploi industriel du pays y est par exemple concentré ainsi que le cinquième des ouvriers brésiliens. La ville continue donc d'être attractive et de s'étendre en superficie.

Repères

 Sao Paulo comptait 240 000 habitants en 1900, 579 000 en 1940, 5 millions en 1972 et 12,5 millions en 1980.

 Le Brésil compte 190 millions d'habitants.

7- Lagos, Nigeria

 Population en 2020 : 21,51 millions

 Taux de croissance annuel : 4,44 %

Deux fois plus nombreux en 2020

L'ancienne capitale du Nigéria, au sud-ouest du pays, verra presque doubler sa population d'ici 2020. La métropole comptait, en 2006, 11,7 millions d'habitants, un chiffre qui augmente au rythme effréné de 4,44 % par an. L'Afrique, l'une des zones les moins urbanisées de la planète, effectue en effet un "rattrapage". Dici 2030, c'est sur ce continent que devrait se trouver la majorité des plus grandes cités du monde.

Une croissance anarchique

S'étendant sur à peine 738 km², Lagos a une densité très élevée de plus de 18 000 habitants au km². L'extension de la ville est anarchique, rendant confus le plan de Lagos.

Repères

 Lagos comptait 40 000 habitants en 1900 et 665 000 en 1960. Sa population a atteint les 6 millions d'habitants au début des années 1990.

 Le Nigéria a une population de 148 millions d'habitants.

8- Jakarta, Indonésie

 Population en 2020 : 20,77 millions

 Taux de croissance annuel : 3,03 %

A la huitième place

Actuellement peuplée de 14 millions d'habitants, la capitale indonésienne est et restera à la 8e place du classement d'ici 2020. Elle croîtra pourtant au rythme de 3,03 % par an. Elle s'étend sur 1 300 km² environ, ce qui lui donne une forte densité de 10 000 habitants au km².

Les nouveaux quartiers

La ville historique de Jakarta, fondée en 1619 par les Hollandais, a été abandonnée au profit de nouveaux quartiers construits à 6 km de la mer et qui s'étendent aujourd'hui sur plus de 12 km au sud-ouest de la ville.

Repères

 En 1990, Jakarta comptait un peu plus de 8 millions d'habitants. 

 En Indonésie vivent aujourd'hui 235 millions d'habitants.

9- New York, Etats-Unis

 Population en 2020 : 20,43 millions

 Taux de croissance annuel : 0,66 %

Croissance au ralenti

L'agglomération de New York restera en 2020 dans le Top 10 malgré une croissance faible. Sa population s'élèvait en 2006 à environ 19 millions d'habitants (ce qui en faisait la 4e agglomération la plus peuplée au monde). L'une des spécificités de sa croissance est qu'elle repose en grande partie sur l'arrivée d'immigrés, environ 80 000 par an.

L'une des villes les plus étendues

La métropole new yorkaise s'étend sur une superficie exceptionnelle de 8 700 km², dont 843 km² pour la seule ville de New York, qui regroupe 8 millions d'habitants. C'est la plus grande agglomération au monde en superficie. Le quartier de Brooklyn est le plus peuplé, avec 2,5 millions d'habitants sur 210 km².

Repères

 L'agglomération de New York comptait 2,8 millions d'habitants en 1880 et 5 millions vingt ans plus tard.

 Les Etats-Unis comptent 304 millions d'habitants.

10- Karachi, Pakistan

 Population en 2020 : 18,94 millions

 Taux de croissance annuel : 3,19 %

Le "boom" de l'après 1948

Située au sud-est du Pakistan, l'agglomération de Karachi croît à la vitesse de 3,19 % par an. En 2006, elle comptait 12,2 millions d'habitants (13e place du classement) mais en comptera près de 19 millions en 2020. Son expansion après 1948 est notamment dûe au fait qu'elle soit devenue capitale et le seul grand port du pays après sa création.

Une croissance non maîtrisée

La vitesse des changements de Karachi ne permet pas le contrôle de son extension. Elle s'étend aujourd'hui sur plus de 3 500 km² mais souffre d'un manque d'infrastructures, d'une forte criminalité et d'une disparité importante entre quartiers riches préservés et quartiers pauvres.

Repères

 La mégalopole de Karachi comptait 400 000 habitants en 1947. En 1961, ce chiffre atteignait 2 millions et plus de 5 millions en 1981.

 Le Pakistan compte près de 166 millions d'habitants.

11- Calcutta, Inde

 Population en 2020 : 18,54 millions

 Taux de croissance annuel : 1,74 %

Une faible croissance

L'agglomération du Grand Calcutta (renommée Kolkota en 2001), située à l'est de l'Inde, était la plus peuplée du pays jusqu'en 1971. En 2006, elle n'était plus que 3e et 7e au niveau mondial, avec 14,57 millions d'habitants. Son rythme de croissance, de 1,74 %, est moins important que celui d'autres grandes villes indiennes comme Dehli : Calcutta est moins attractive et souffre d'une importante pauvreté.

Un manque de moyens flagrant

La mégalopole indienne se compose, sur 1 700 km², d'une cinquantaine de villes et de très nombreux quartiers populaires, les bustees. Ils accueillent notamment les réfugiés du Bangladesh voisin et les migrants ruraux. Dans la seule ville de Calcutta vivent 5 millions d'habitants, qui disposent d'environ 4 m² par personne pour vivre.

Repères

 Vers 1810, l'agglomération dépassait le million d'habitants et atteignait, en 1991, les 11 millions d'habitants.

 En 2007, la population totale de l'Inde est d'environ 1,13 milliard d'habitants.

12- Buenos Aires, Argentine

 Population en 2020 : 15,48 millions

 Taux de croissance d'ici 2020 : 0,97 %

2e ville de l'Amérique du Sud

La capitale argentine était, en 2006, au centre de la 9e plus grande métropole du monde, avec plus de 13 millions d'habitants. Mais son rythme de croissance, moins de 1 % par an, se ralentit. Intra-muros, la capitale comptait en 2001 environ 3 millions d'habitants.

Le tiers de toute l'Argentine

Etendue sur 3 800 km², l'agglomération de Buenos Aires accueille le tiers de la population de tout le pays. La deuxième ville du pays, Cordoba, est loin derrière avec 1,3 millions d'habitants en 2005. Buenos Aires se divise très nettement entre un centre relativement riche, attractif et européen et, au-delà d'un boulevard périphérique de 200 km, des quartiers pauvres, "villas miserias".

Repères

 En 1810, Buenos Aires comptait 44 000 habitants. Ce chiffre passe à 900 000 en 1900 et à 1,6 million en 1914.

L'Argentine comptait, en 2001, environ 36 millions d'habitants.

13- Le Caire, Egypte

 Population en 2020 : 14,02 millions

 Taux de croissance annuel : 1,56 %

Deuxième plus grande ville d'Afrique

Longtemps restée la plus grande agglomération d'Afrique, le Grand Caire est désormais 2e après Lagos. Ses 11,3 millions d'habitants (20 % de la population du pays) en faisaient la 17e agglomération la plus peuplée au monde en 2006. Elle sera 13e en 2020.

Le centre économique du pays

La ville du Caire intra-muros compte plus de 6 millions d'habitants. Centre politique, économique, culturel de l'Egypte, elle est attractive. Le Grand Caire, qui s'étend sur 1 300 km², rassemble ainsi près de la moitié de l'activité industrielle du pays. Sa forte densité est de 9 400 habitants/km².

Repères

 La population du Grand Caire était d'environ 700 000 habitants en 1920.

 En 2007, la population égyptienne était estimée à 75 500 000 habitants.

14- Manille, Philippines

 Population en 2020 : 13,4 millions

 Taux de croissance annuel : 1,55 %

"Metro Manila"

C'est le nom de l'agglomération qui inclut Manille, la capitale des Philippines. En 2006, elle comptait 10,8 millions d'habitants et occupait la 20e place dans le classement des plus grandes métropoles du monde. Elle croît désormais à un rythme raisonnable de 1,55 % par an.

Une position stratégique

Metro Manila s'est construite autour de la ville espagnole d'origine. Intramuros, Ses nouveaux quartiers suivent des plans géométriques très américains. Elle regroupe aujourd'hui 14 villes sur 1 400 km², pour une très forte densité de 10 550 habitants/km². La ville même de Manille compte un peu moins de 2 millions d'habitants.

Repères

 En 1990, la population de Metro Manila était de 7,8 millions d'habitants.

 La population des Philippines est d'environ 90 millions d'habitants.

15- Los Angeles, Etats-Unis

 Population en 2020 : 13,25 millions

 Taux de croissance annuel : 0,58 %

2e ville des Etats-Unis

L'agglomération de Los Angeles a pour nom officiel "Los Angeles-Riverside-Orange" County. Actuellement 12e la plus peuplée au monde, avec un peu plus de 12 millions d'habitants, elle croît à un rythme lent et dépassera à peine les 13 millions d'habitants en 2020. En 2007, la seule municipalité de Los Angeles comptait 4 millions d'habitants.

Une ville sans centre

L'urbanisation de Los Angeles s'est faite de façon horizontale, sur 4 300 km². L'agglomération, qui n'a pas vraiment de centre, s'est développée en 70 quartiers faits de lotissements individuels très verts, avec une densité relativement faible de 2 750 habitants/km².  Elle est aujourd'hui un important centre d'économie tertiaire du pays.

Repères

 La population de Los Angeles était de 1 600 habitants en 1850, avant l'arrivée du chemin de fer.

La population américaine était, en 2007, de 304 millions d'habitants.

16- Rio de Janeiro, Brésil

 Population en 2020 : 13,23 millions

 Taux de croissance annuel : 0,93 %

3e ville d'Amérique latine

L'agglomération de Rio de Janeiro est actuellement la 15e la plus peuplée au monde avec 11,62 millions d'habitants. Elle en aura 2 millions de plus en 2020. La ville même de Rio compte près de 6 millions d'habitants. Sa population s'est principalement accrue au début du XXe siècle, notamment grâce à l'immigration. En 1950, seuls la moitié de ses habitants en étaient natifs.

Croissance en hauteur

La croissance, dans ce site géographique étroit, s'est beaucoup faite en hauteur. Le site s'étend aujourd'hui en longueur sur 1 600 km² et 50 km de littoral, avec une densité de près de 7 000 habitants/km². Rio est entourée de nombreuses "favelas", mais reste attractive notamment grâce à son port.

Repères

 L'agglomération comptait, en 1933, près de 2 millions d'habitants. Elle en avait deux fois plus en 1980 et atteignait presque, en 1990, les 10 millions.

 Le Brésil compte aujourd'hui 190 millions d'habitants.

17- Istanbul, Turquie

 Population en 2020 : 12,76 millions

 Taux de croissance annuel : 1,75 %

Fin de croissance ?

Aujourd'hui à 10 millions d'habitants, la principale ville de Turquie a crû à un rythme très soutenu tout au long du XXe siècle pour atteindre aujourd'hui un taux de croissance faible de 1,75 %.

Une croissance non continue

Istanbul a grandi principalement après la Seconde Guerre mondiale, avec l'arrivée massive de migrants ruraux qui s'installent alors dans les "gecekondu", les quartiers populaires. Bien qu'elle ne soit plus capitale de la Turquie depuis la Première Guerre mondiale, elle reste le principal pôle économique du pays. Elle s'étend aujourd'hui sur 1 160 km² pour une densité de 7 700 habitants/km².

Repères

 Istanbul comptait 740 000 habitants en 1935 ; plus d'1,4 million en 1963 ; 2,5 millions en 1975 ; 6,6 millions en 1990 et 8,8 millions en 2000.

 La population turque s'élève à environ 71 millions d'habitants.

18- Shanghai, Chine

 Population en 2020 : 12,63 millions

 Taux de croissance annuel : 0 %

Fin de croissance

C'est la première plus grande ville de Chine avant Pékin, le premier port et le premier centre industriel du pays. Shanghai compte aujourd'hui 12,63 millions d'habitants. Un chiffre qui devrait peu évoluer si l'on en croit les prévisions d'ici 2020.

Une grande ville organisée

Shanghai est une ville moderne, équipée, organisée. Elle s'étend sur une quarantaine de kilomètres autour de son centre, et son agglomération sur 746 km². Sa densité est forte : 13 400 habitants/km². L'une des particularités de sa population est son vieillissement : d'ici 2020, un tiers de ses habitants aura plus de 59 ans.

Repères

 L'agglomération de Shangai comptait 16,7 millions d'habitants en 2000.

 La Chine compte aujourd'hui plus d'1,3 milliard d'habitants.

19- Moscou, Russie

 Population en 2020 : 11,73 millions

 Taux de croissance annuel : 0,58 %

Peu de changements

L'Europe n'était pas encore représentée dans le classement. Elle arrive en 19e position avec Moscou, qui comptait 10,8 millions d'habitants en 2006, répartis sur 2 150 km². Sa densité est de 4 900 habitants/km².

Un modèle tout soviétique

L'expansion de Moscou s'est faite au cours du XXe siècle, sur un modèle purement soviétique , grâce à une industrialisation rapide et à un fort exode rural dans les années 1930. Dans les années 1960, un plan de construction de logements quadruple le nombre d'immeubles de la ville. La croissance démographique de Moscou s'est ralentie dans les années 1980.

Repères

 En 1926, 2 millions de personnes vivaient à Moscou et le double en 1939. En 1985, c'était 8,6 millions d'habitants que comptait Moscou, et à peine plus en 1992 :  8,8 millions.

 La Russie compte aujourd'hui 142 millions d'habitants.

20- Osaka-Kobe, Japon

 Population en 2020 : 11,53 millions

 Taux de croissance annuel  : 0,13 %

Stabilisation

La ville japonaise d'Osaka ne verra presque aucune évolution de son nombre d'habitants d'ici 2020. Elle en comptait, en 2006, 11,32 millions, un chiffre qui n'augmente que de 0,13 % par an. Elle est actuellement la 2e ville du pays.

Osaka-Kobe

L'agglomération d'Osaka inclut la ville de Kobe, qui comptait 1,5 million d'habitants en 2000. La ville seule d'Osaka accueille, elle, 2,6 millions d'habitants. Cet ensemble est le deuxième pôle économique du pays. Il s'étend sur 2 500 km² pour une densité moyenne de 6 400 habitants/km².

Repères

 Osaka-Kobe comptait, en 1993, 2,6 millions d'habitants.

 Le Japon compte un peu plus de 127 millions d'habitants.

21- Pékin, Chine

 Population en 2020 : 11,15 millions

 Taux de croissance annuel : 0,19 %

La 2e ville de Chine

L'agglomération de Pékin, municipalité autonome, a crû très rapidement au cours du XXe siècle mais se stabilise désormais. En 2006, elle comptait 10,85 millions d'habitants, un chiffre qui dépassera à peine les 11 millions en 2020, malgré un essor économique qui se poursuit.

L'agglomération

Divisée en 17 districts répartis sur à peine 748 km², l'agglomération de Pékin a une très forte densité de 11 500 habitants/km². Elle est traversée par de nombreuses grandes voies de communication (autoroutes, voies ferrées, etc.). La ville s'est étendue au-delà de la ville historique après 1949.

Repères

 En 1910, 725 000 habitants vivaient à Pékin, pour 2,3 millions en 1949.

 La Chine compte aujourd'hui 1,3 milliard d'habitants.

22- Lima, Pérou

 Population en 2020 : 10,32 millions

 Taux de croissance annuel : 1,53 %

Centralisation à l'extrême

La capitale péruvienne, située à l'ouest du pays sur le littoral Pacifique, compte actuellement plus de 8 millions d'habitants, soit le tiers de la population du pays. Le Pérou souffre en effet d'une centralisation excessive, héritage notamment des Espagnols, qui avaient fait de Lima la capitale de leur empire.

L'agglomération

Elle inclut le port du Callao, situé à une douzaine de kilomètres du centre ville historique, ainsi que les barriadas, bidonvilles construits dans les années 1960 et 1980. Elle s'étend sur 2 800 km².

Repères

 Lima comptait 140 000 habitants en 1876, 550 000 en 1940 et plus du double vingt ans plus tard.

 Le Pérou compte aujourd'hui près de 28 millions d'habitants.

23- Paris, France

 Population en 2020 : 10,18 millions

 Taux de croissance annuel : 0,21 %

De 22e à 23e

Paris est l'une des trois villes les plus peuplées d'Europe, avec 9,89 millions d'habitants en 2006, soit le même nombre d'habitants que les 15 plus grandes agglomérations françaises réunies.

Commune et agglomération

Paris intra-muros comptait, en 2005, plus de 2 millions d'habitants pour une superficie particulièrement petite de 105 km². L'agglomération parisienne englobe, elle, des départements comme le Val-de-Marne, la Seine-Saint-Denis et les Hauts-de-Seine. Elle s'étend sur environ 2 700 km² et compte 396 communes. Sa densité est de 3 550 habitants/km².

Repères

 L'agglomération parisienne atteint 1,4 million d'habitants au milieu du XIXe siècle, et près de 4 millions à la fin. En 1920, ce sont 4,2 millions de personnes qui vivent à Paris, et le double en 1968.

 La population français s'élève à 64,4 millions d'habitants.

24- Tianjin, Chine

 Population en 2020 : 10,14 millions

 Taux de croissance annuel : 0,55 %

La moins peuplée des plus peuplées

Tianjin a beau être la moins peuplée des 4 municipalités autonomes de Chine, avec 9,39 millions d'habitants en 2006, elle apparaît quand même parmi les 25 plus grandes métropoles du monde en 2006, et le sera encore en 2020. Mais sa croissance, par rapport à d'autres villes chinoises, est faible.

Grand port chinois

Tianjin se situe à environ 120 km de Pékin. C'est le premier port du nord de la Chine et l'une des principales villes industrielles du pays. Elle s'étend sur 7 130 km².

Repères

 En 1990, Tianjin comptait 4,5 millions d'habitants.

Aujourd'hui, 1,3 milliard de personnes vivent en Chine.

25- Lahore, Pakistan

 Population en 2020 : 10,10 millions

 Taux de croissance annuel : 3,12 %

Croissance exponentielle

Avec 6,57 millions d'habitants en 2006, la ville de Lahore était à la 35e place du classement. Elle devrait gagner 10 places d'ici 2020 grâce à un taux de croissance soutenu.

Pôle économique et culturel

Lahore, qui occupe 1 770 km², est la 2e ville du Pakistan et un pôle économique important, notamment pour le textile et la sidérurgie. C'est également un pôle touristique et culturel.

Repères

 En 1900, environ 200 000 personnes vivaient à Lahore. Elles étaient 10 fois plus en 1971 et 3,5 millions en 1990.

 Le Pakistan compte aujourd'hui 166 millions d'habitants.