Remaniement ministériel : des changements au gouvernement "la semaine du 5 juillet" ?

Remaniement ministériel : des changements au gouvernement "la semaine du 5 juillet" ? Le chef de l'Etat peut-il maintenir son équipe gouvernementale en l'état jusqu'à l'élection présidentielle ? Un remaniement ministériel au début de l'été est une hypothèse vraisemblable.

[Mis à jour le 29 juin 2021 à 15h29] Remaniement ou non ? Après une cinglante déconvenue aux élections régionales et départementales, Emmanuel Macron doit se prononcer sur un arbitrage délicat : ne rien changer, en faisant valoir que les scrutins locaux ne doivent pas être surinterprétés et leurs résultats analysé sous le prisme de la politique nationale ; ou bien se saisir de ce moment de basculement des agendas - LR s'ouvre une séquence vers un choix de candidats - pour insuffler du renouveau dans son gouvernement. Emmanuel Macron a déjà fait savoir, dans le magazine Elle, que la première option était la plus naturelle. "Les élections locales n'appellent pas de conséquences nationales, et donc pas de changement de Premier ministre dans les prochains mois, ou semaines", a-t-il déclaré dans les colonnes du magazine féminin. Mais il n'est pas non plus exclu que le chef de l'Etat fasse une nouvelle démonstration de son talent à jouer les équilibristes, sur le fil du "en même temps".

Au sommet de l'Etat, les réflexions sont lancées depuis quelques semaines sur le plan d'action à initier en vue de la campagne présidentielle, qui occupera tous les esprits après l'été. Un conseiller d'Emmanuel Macron se montrait même catégorique, dans une confidence livrés à nos confrères de France Inter avant les élections : "Dans la semaine du 5 juillet, il y aura un remaniement", avançait-il, tout en pronostiquant "quelques ajustements".

Jusqu'où pourrait aller la tentation d'initier un nouveau cycle ? "Cela ira au-delà d'un remaniement technique", pronostiquait un autre proche du chef de l'Etat au même média. "Il faut, pour 2022, un dispositif plus resserré, plus politique", ajoutait-il, posant de fait la question de l'incarnation de l'action gouvernementale, au moment où les Français songeront à l'élection présidentielle du prochain printemps. Emmanuel Macron pourrait être tenté de remplacer les personnalités les plus "techno" pour des figures plus médiatiques et à l'aise pour vanter le bilan de l'exécutif.

En savoir plus

Le gouvernement Castex

  • Premier ministre, chef du gouvernement : Jean Castex
  • Les ministres
  • Ministre de l'Europe des Affaires étrangères : Jean-Yves Le Drian
  • Ministre de la Transition écologique : Barbara Pompili
  • Ministre de l'Education, de la Jeunesse et des Sports : Jean-Michel Blanquer
  • Ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance  : Bruno Le Maire
  • Ministre des Armées et de la Défense : Florence Parly
  • Ministre de l'Intérieur : Gérald Darmanin
  • Ministre du Travail de l'Emploi et de l'Insertion : Elisabeth Borne
  • Ministre des Outre-Mer : Sébastien Lecornu
  • Ministre de la Justice, Garde des Sceaux : Eric Dupond-Moretti
  • Ministre de la Cohésion et des Territoires : Jacqueline Gourault
  • Ministre de la Culture : Roselyne Bachelot 
  • Ministre de la Santé et des Solidarités : Olivier Véran
  • Ministre de la Mer : Annick Girardin
  • Ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation : Frédérique Vidal
  • Ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation : Julien Denormandie
  • Ministre de la Fonction et de la Transformation publique : Amélie de Montchalin 
  • Les ministres délégués
  • Ministre délégué aux Relations avec le Parlement : Marc Fesneau
  • Ministre déléguée à l'Egalité hommes-femmes, aux Droits et à l'Egalité des chances : Elisabeth Moreno
  • Ministre délégué au Commerce extérieur et à l'Attractivité : Frank Riester
  • Ministre déléguée au Logement : Emmanuelle Wargon
  • Ministre délégué aux Transports : Jean-Baptiste Djebbari
  • Ministre délégué aux Comptes publics : Olivier Dussopt
  • Ministre déléguée à l'Industrie : Agnès Panier Runacher
  • Ministre délégué aux PME : Alain Griset
  • Ministre déléguée aux Sports : Roxana Maracineanu 
  • Ministre déléguée à la Mémoire et aux Anciens combattants : Geneviève Darrieussecq
  • Ministre déléguée à la Citoyenneté : Marlène Schiappa
  • Ministre déléguée à l'Insertion : Brigitte Klinkert
  • Ministre déléguée chargée de la Ville : Nadia Hai
  • Ministre déléguée à l'Autonomie : Brigitte Bourguignon 
  • Les secrétaires d'Etat
  • Secrétaire d'Etat, porte-parole du gouvernement : Gabriel Attal
  • Sophie Cluzel, chargée des Personnes handicapées, auprès du Premier ministre
  • Auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, Jean-Baptiste Lemoyne, chargé du Tourisme, des Français de l'étranger et de la Francophonie
  • Auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, Clément Beaune, chargé des Affaires européennes
  • Auprès de la ministre de la Transition écologique, Bérangère Abba, chargée de la Biodiversité ;
  • Auprès du ministre de l'Education nationale, de la Jeunesse et des Sports, Mme Nathalie Elimas, chargée de l'Education prioritaire, Mme Sarah El Hairy, chargée de la Jeunesse et de l'Engagement
  • Auprès du ministre de l'Economie et des Finances, Cédric O, chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques
  • Auprès du ministre de l'Economie et des Finances, Olivia Grégoire, chargée de l'Economie sociale, solidaire et responsable
  • Auprès de la ministre du Travail et de l'Emploi, Laurent Piétraszewski, chargé des Retraites et de la Santé au travail
  • Auprès de la ministre de la Cohésion des territoires, Joël Giraud, chargé de la Ruralité
  • Auprès du ministre des Solidarités et de la Santé, Adrien Taquet, chargé de l'Enfance et des Familles.