Discours d'Olivier Véran : les annonces de la conférence de presse

Discours d'Olivier Véran : les annonces de la conférence de presse Ce jeudi 18 février, le ministre de la Santé, Olivier Véran, a organisé une conférence de presse à 18h. Il a appelé les Français à la prudence, alors que l'épidémie de Covid dans le pays est contenue, mais risque de flamber.

"L'heure n'est pas encore au relâchement de nos efforts, encore moins au relâchement de notre vigilance collective". Olivier Véran a pris la parole ce jeudi 18 février pour une conférence de presse destinée à faire le point sur l'évolution de l'épidémie en France. Le ministre de la Santé n'a pas fait d'annonces particulières sur la gestion de la crise sanitaire : pas de nouvelles restrictions prévues, l'exécutif souhaite en rester au dispositif actuel jusqu'à la fin des vacances scolaires, c'est à dire le 8 mars. Pour autant, Olivier Véran a insisté sur les risques que l'épidémie de Covid-19 dérape, compte tenu de la contagiosité plus élevé du variant britannique, qui prend peu à peu la place de la souche historique du coronavirus en France. Nous sommes parvenus à ne pas reconfiner le pays au mois de janvier, mais les semaines devant nous sont des semaines clés. Il n'a pas lieu d'alléger aujourd'hui le couvre-feu",

Le ministre a annoncé que désormais, "la durée de l'isolement de tous les patients dont un test diagnostic est positif passera à compter de lundi de 7 à 10 jours". Olivier Véran a justifié cette décision par le fait que la durée de contagiosité des variants était plus longue, selon des études scientifiques récentes. Le ministre a aussi fait un point sur les avancées de la vaccination : "Les effets secondaires du vaccin existent. Mais les symptômes des vaccins sont bénins et sont temporaires. Il est impératif que les soignants se fassent vacciner. J'invite les infirmiers hospitaliers à vacciner leurs patients âgés de 50 à 64 ans lorsqu'ils ont des comorbidités".

La conférence de presse d'Olivier Véran en intégralité