La maladie a emporté France Gall, ce que l'on sait

La maladie a emporté France Gall, ce que l'on sait MORT FRANCE GALL - Aux côtés de Michel Berger et de leur fille Pauline, France Gall repose au cimetière de Montmartre, dans le caveau familial. Les fans se succèdent devant sa tombe.

France Gall est décédée le dimanche 7 janvier 2018. Son enterrement a vendredi 12 janvier. L'artiste a été inhumée dans le caveau familial du cimetière de Montmartre, aux côtés de Michel Berger et de leur fille Pauline. En conformité avec les volontés de sa famille, notamment son compagnon Bruck Dawit et son fils, Raphaël Hamburger, l'enterrement s'est déroulé dans la plus grande intimité, seuls les proches ayant pu s'y rendre. Plus d'une semaine après la mort de France Gall, les hommages se poursuivent.

Après l'enterrement de France Gall, les fans sont nombreux à venir se recueillir sur la tombe de l'artiste disparue le 7 janvier. Un admirateur a pris en photo le caveau de la famille Berger, couverte de bouquets de fleurs. Beaucoup de gens se déplacent depuis ce week-end pour lui rendre un dernier hommage, au cimetière de Montmartre.

Biographie de France Gall

Isabelle Geneviève Marie Anne Gall, dite France Gall, est née à Paris le 9 octobre 1947. Elle est la fille de Robert Gall, ancien élève du conservatoire et auteur de "La Mamma" pour Charles Aznavour. Après avoir découvert le piano à 5 ans, la guitare à 11, l'adolescente se lance dans la chanson et signe un contrat chez Philips au printemps 1963. Le jour de ses 16 ans, son premier disque "Ne sois pas si bête" passe à la radio. Sa carrière est lancée. Repérée par Serge Gainsbourg sur la couverture d'un magazine, France Gall devient lauréate du concours Eurovision à l'orée de ses 18 ans avec la chanson "Poupée de cire, poupée de son", interprétée pour le Luxembourg. Celle que l'on surnomme "Babou" rencontre ensuite un succès considérable dans les années 1960 et se place rapidement en tête du hit-parade avec des titres - toujours écrits pour beaucoup par Serge Gainsbourg - tels que "Laisse tomber les filles", "Les Sucettes" ou encore "Sacré Charlemagne".

Un jour de 1973, la chanteuse entend à la radio "Attends-moi" et reste sous le charme de ce titre interprété par Michel Berger. C'est le début d'un virage radical et d'une collaboration mythique. "La Déclaration d'amour" sera le premier succès d'une longue série d'un genre musical mêlant pop et chanson française. Le 22 juin 1976, Isabelle Gall et Michel Berger se marient. De cette union naîtront Pauline et Raphaël. En 1979, la chanteuse marque les esprits dans l'opéra rock "Starmania" composé par son mari. France Gall surfe sur la vague du triomphe jusqu'à la fin des années quatre-vingt avec notamment "Babacar", album le plus vendu de sa carrière. Le 2 août 1992, Michel Berger est victime d'une crise cardiaque. La chanteuse trouve la force de remonter sur scène. Fin 1997, sa fille Pauline est emportée par une mucoviscidose. Meurtrie, France Gall préfère rester dans l'ombre et n'effectue plus que de brèves apparitions.

France Gall et le cancer

Peu après la mort de Michel Berger en 1992, France Gall se voit diagnostiquer un cancer du sein. Elle commence alors à s'éloigner peu à peu de la scène. En 1993, la chanteuse subit une opération et remporte son premier combat contre la maladie. Mais le cancer aurait récidivé il y a quelques mois, un nouveau combat que France Gall avait décidé de garder secret. On sait que France Gall a fait un séjour à l'hôpital en février 2016, pour une intolérance médicamenteuse, comme le rappelle Gala. Toujours selon le magazine, les examens avaient alors mis en avant des "résultats rénaux perturbés", mais également des indices "d'insuffisance cardiaque".

Peu avant Noël 2017, France Gall était de nouveau hospitalisée à Neuilly-sur-Seine. Des problèmes respiratoires étaient évoqués dans la presse. Face aux spéculations sur sa santé, son équipe de communication avait indiqué alors que la chanteuse souffrait d'une "infection sévère". Sur son cancer, France Gall s'est toujours montrée très discrète, voire secrète. "Elle était telle­ment discrète qu'on ne savait pas qu'elle était malade", a indiqué Hugues Aufray peu après son décès. Et le chanteur n'est pas le seul à avoir fait part de sa surprise en apprenant la raison de sa mort. "Elle était très courageuse. On ne soupçonnait pas sa maladie", a également confié à BFMTV Jean-Pierre Pasqualini, directeur des programmes de la chaîne de télé Melody, et proche collaborateur de la chanteuse.

Mort de France Gall

France Gall a finalement succombé à son cancer le dimanche 7 janvier 2018, dans la matinée. Elle était âgée de 70 ans. Elle serait morte dans sa chambre, à l'hôpital américain de Neuilly-sur-Seine, en présence de son compagnon, Bruck Dawit et de son fils, Raphaël Hamburger (le vrai nom de Michel Berger). Le Point rapporte que le fils de la chanteuse aurait passé les derniers jours auprès de sa mère, dormant régulièrement dans sa chambre d'hôpital.

Obsèques de France Gall

L'enterrement de France Gall aura lieu le vendredi 12 janvier 2018, au cimetière de Montmartre, à Paris. La chanteuse sera inhumée dans le caveau familial, où repose déjà Michel Berger, mort en 1992 d'une crise cardiaque et leur fille Pauline, décédée en 1997 des suites de la mucoviscidose. Les obsèques de France gall se dérouleront dans la plus stricte intimité a fait savoir son attachée de presse. Ce mercredi et ce jeudi, les fans sont invités à lui rendre hommage au funérarium du Mont Valérien, dans les hauts-de-Seine, où son cercueil est exposé.