Crash en Éthiopie : 7 victimes françaises, ce que l'on sait des causes de l'accident

Crash en Éthiopie : 7 victimes françaises, ce que l'on sait des causes de l'accident Le crash d'un Boeing 737, qui transportait 157 personnes, entre l'Éthiopie et le Kenya, a eu lieu ce dimanche 10 mars au matin. Le bilan fait état d'aucun survivant. Sept Français comptent parmi les victimes.

[Mis à jour le 10 mars 2019 à 18h30] Le média d'État Fana BC avait annoncé en fin de matinée qu'il n'y avait aucun survivant parmi les 157 personnes (149 passagers et 8 membres d'équipage) à bord du Boeing 737 de la compagnie Ethiopian Airlines qui s'est crashé ce dimanche 10 mars au matin. Lors de sa conférence de presse, en début d'après-midi, la compagnie a annoncé la présence de Français parmi les victimes. Sept compatriotes sont ainsi morts dans la tragédie.

Proches de victimes du crash du Boeing d'Ethiopian Airlines survenu ce 10 mars en Éthiopie. © Mulugeta Ayene/AP/SIPA

En tout, les passagers étaient de 35 nationalités différentes. Dans le détail, il y avait 32 Kenyans, 18 Canadiens, neuf Éthiopiens, huit Italiens, huit Chinois, huit Américains, sept Britanniques, six Égyptiens, cinq Néerlandais, quatre Indiens, quatre Slovaques, trois Autrichiens, trois Suédois, trois Russes, deux Marocains, deux Espagnols, deux Polonais et deux Israéliens. La Belgique, l'Indonésie, la Somalie, la Norvège, la Serbie, le Togo, le Mozambique, le Rwanda, le Soudan, l'Ouganda et le Yémen ont également perdu un ressortissant chacun. Sept Français étaient donc aussi présents, ainsi qu'une personne voyageant avec un passeport de l'ONU.

Ce que l'on sait des causes du crash du Boeing 737 d'Ethiopian Airlines

On en sait par ailleurs un peu plus sur les circonstances du crash du Boeing 737 d'Ethiopian Airlines. Si pour l'heure, elles restent toutefois floues, lors de la conférence de presse, le PDG de la compagnie aérienne a indiqué que "le pilote a mentionné qu'il avait des difficultés et qu'il voulait rentrer" et "il a eu l'autorisation" de faire demi-tour pour retourner à Addis Abeba. De son côté, la porte-parole du ministère des Affaires étrangères français a réagi à la tragédie. "La France adresse ses sincères condoléances aux familles et aux proches des victimes de cette tragédie", a-t-elle déclaré. Un peu plus tard dans la journée, Emmanuel Macron a également fait part de ses condoléances. 

Comme le rapportaient un peu plus tôt dans la matinée Ethiopian Airlines et le Premier ministre éthiopien, le Boeing 737, vol ET302, de la compagnie, qui reliait la capitale Addis Abeba de l'Éthiopie à Nairobi au Kenya, s'est crashé peu après son départ, dans la matinée, près de Bishoftu, située à une cinquantaine de kilomètres au sud-est d'Addis Abeba. Le Premier ministre éthiopien, Abiy Ahmed, n'avait alors pas indiqué un nombre précis de victimes, mais avait déjà fait état de "morts". "Le Bureau du PM, au nom du gouvernement et du peuple éthiopien, voudrait exprimer ses plus sincères condoléances aux familles de ceux qui ont perdu leurs proches sur le Boeing 737 d'Ethiopian Airlines sur un vol régulier à Nairobi, au Kenya, ce matin", avait très exactement tweeté le Premier ministre éthiopien sur son compte. 

L'avion avait effectué son premier vol en octobre 2018

D'après les informations communiquées par la compagnie Ethiopian Airlines, le crash du Boeing 737, qui s'est envolé à 8h38, heure locale, depuis l'aéroport international d'Addis Abeba, est survenu lors de la phase de décollage. L'avion a en effet disparu des radars dès 8h44. Selon le site spécialisé flightradar24.com, qui a recueilli plusieurs données, l'avion d'Ethiopian Airlines aurait atteint une altitude de 8 600 pieds, soit l'équivalent de 2 620 mètres, et naviguait avec une vitesse ascensionnelle instable avant que le contact ne soit définitivement perdu. Flightradar24.com a par ailleurs précisé dans un tweet que le vol était effectué par un Boeing 737-8 MAX immatriculé ET-AVJ, avec comme numéro de série 62450, et dont le premier vol avait eu lieu en octobre 2018, soit il y a quelques mois à peine.

Article le plus lu - Elections européennes : ultimes surprises ! › Voir les actualités

Crash en Éthiopie : 7 victimes françaises, ce que l'on sait des causes de l'accident
Crash en Éthiopie : 7 victimes françaises, ce que l'on sait des causes de l'accident

[Mis à jour le 10 mars 2019 à 18h30] Le média d'État Fana BC avait annoncé en fin de matinée qu'il n'y avait aucun survivant parmi les 157 personnes (149 passagers et 8 membres d'équipage) à bord du Boeing 737 de la compagnie...