Un enneigement naturel "à la baisse"

Piste de ski à Tignes, en Savoie. © ZEPPELIN / SIPA
"La neige, les glaciers, les stations de sports d'hiver, tout ce que nous évoque la montagne en hiver est en train inexorablement de changer, menacé par le réchauffement climatique. Les études sur les Alpes et les Pyrénées sont malheureusement critiques, et les autres massifs français de moyenne altitude devraient suivre la même trajectoire. Aurons-nous de la neige ces prochaines années ? Les générations futures verront-elles encore des glaciers ? Samuel Morin, directeur du Centre d'études de la neige à Grenoble, à Météo-France et au CNRS (…) a travaillé sur ces questions. 'En dessous de 1 500 m d'altitude on a des projections à la baisse de l'enneigement naturel. D'ici 2050, en comparant avec l'enneigement du début du siècle, on s'attend à une baisse de 25 % de l'épaisseur du manteau neigeux, ce qui signifie que l'on a déjà perdu 35 % entre 1960 et aujourd'hui et qu'on s'attend à perdre 25 % supplémentaires d'ici à 2050". 
Suggestions de contenus