Allocation de rentrée scolaire : le versement est parti, quel est son montant ?

Allocation de rentrée scolaire : le versement est parti, quel est son montant ? ALLOCATION DE RENTREE SCOLAIRE 2019 - Très attendu, le versement de l'allocation de rentrée scolaire (ARS) a début mardi 20 août pour la très grande majorité des ménages concernés. Cette sorte de prime de rentrée permet de financer une partie des frais scolaires. Encore faut-il répondre aux conditions requises. Retrouvez ci-dessous toutes les dernières infos.

[Mis à jour le 22 août 2019 à 10h27] L'allocation de rentrée scolaire (ARS) 2019 a été versée cette semaine. Près de trois millions de famille étaient concernées cette année par ce coup de pouce versé par la Caisse d'allocations familiales (Caf). Le versement de cette "prime de rentrée" a débuté mardi 20 août pour la très grande majorité des foyers concernés. Vous n'avez rien vu venir ? Pas de panique, il peut y avoir un petit délai en fonction des établissements bancaires. En cas de doute, vous pouvez toujours vous renseigner auprès de la Caf (voir : allocation de rentrée scolaire non reçue, que faire ?) et vérifier si vous répondez aux conditions requises ou si un document nécessaire n'a pas été versé à votre dossier (attestation de scolarité par exemple).

Cette année, le montant maximum de l'allocation a été fixé à 402,67 euros. S'il est possible de simuler en ligne l'allocation que vous pourriez percevoir, le montant de la prime de rentrée dépend, pour rappel, de l'âge des enfants. Ainsi, trois tranches d'âge sont fixées et correspondent chacune à une allocation d'un montant différent. Pour en bénéficier, il faut cependant remplir certaines conditions et avoir des enfants âgés de 6 à 18 ans, scolarisés dans un établissement scolaire ou un organisme à distance. Retrouvez ici tout le détail sur l'allocation de rentrée scolaire, des montants aux conditions nécessaires pour la toucher.

La date de versement de la prime de rentrée 2019

Le versement de la prime de rentrée scolaire a débuté. Mardi 20 août 2019, les familles bénéficiant de l'allocation de rentrée scolaire ont commencé à recevoir cette aide financière destinée à supporter le coût de la rentrée sur leur compte bancaire. Attention, cette date ne concerne pas les allocataires vivant à Mayotte et à la Réunion. La rentrée scolaire intervenant plus tôt que dans les autres départements, le versement de la prime de rentrée a commencé dès le 1er août. Pour eux comme pour les autres départements, la Caf, qui est chargée du versement, procède à un virement comme chaque année. Ne soyez pas inquiet si vous constatez que l'allocation de rentrée scolaire n'a pas été versée le mardi 20 août. En effet, comme le précise l'administration sur son site, il peut y avoir un délai de traitement, selon les banques. Si vous constatez que vous n'avez pas reçu l'aide après plusieurs jours, il faudra contacter votre Caisse des allocations familiales.

Prime de rentrée scolaire 2019 : quel montant ?

Le montant de l'allocation de rentrée scolaire diffère en fonction de l'âge de l'enfant La Caf a défini trois montants correspondant à trois tranches d'âge. Pour rappel, l'âge de l'enfant doit être compris entre 6 et 18 ans. Il doit donc être né entre le 16 septembre 2001 et le 31 décembre 2013. Après 18 ans, il n'est pas possible de bénéficier de la prime de rentrée. Voici dans le détail, les montants de cette dernière en 2019 : 

  • Pour un enfant de 6 à 10 ans : 368,84 euros
  • Pour un enfant de 11 à 14 ans : 389,19 euros
  • Pour un enfant de 15 à 18 ans : 402,67 euros

Prenons l'exemple d'une famille ayant trois enfants, âgés de 8, 15 et 16 ans. Le montant total de la prime de rentrée scolaire s'élève, pour eux, à 1 160,7 euros, un vrai coup de pouce pour préparer la rentrée. A noter : les montants mentionnés précédemment sont majorés de deux euros à Mayotte. Sachez que si vous ne remplissez pas les conditions de revenus (voir paragraphe suivant), la Caf peut verser une partie de la prime de rentrée. On parle alors d'allocation de rentrée scolaire différentielle. Pour y accéder, les ressources de la famille ne doivent pas dépasser le cumul du montant de l'aide (qui dépend de l'âge de l'enfant) et du plafond de l'aide. 

Je n'ai pas reçu l'allocation de rentrée scolaire, que faire ?

Pas de panique ! De petits retards sont parfois enregistrés, liés à la communication entre la Caf et votre établissement bancaire. Si vous constatez que le versement de votre ARS n'arrive pas, n'hésitez pas ensuite à contacter votre caisse d'allocations familiales. Elle pourra vous renseigner sur les raisons de ce non-paiement. Les raisons peuvent être nombreuses : erreur en votre faveur, conditions désormais non remplies (comme un dépassement des plafonds de ressources de l'ARS) ou un dossier incomplet. Vérifiez par exemple que vous aviez bien fourni la déclaration de scolarité de votre ou de vos enfants.  Si vous avez un adolescent âgé de 16 à 18 ans, il se peut aussi que vous n'ayez pas transmis la déclaration sur l'honneur à temps. Pour rappel, ce document est indispensable pour que le versement de la prime de rentrée soit effectif. Enfin, vos revenus ont peut-être évolué par rapport aux années précédentes. Résultat, vous n'êtes plus éligible. 

Qui a le droit à la prime de rentrée scolaire 2019 ? Quelles sont les conditions ?

Les revenus de la famille ne doivent pas dépasser un plafond. Cette limite est fixée en fonction du nombre d'enfants à charge. Attention, la Caf ne prend pas en compte les revenus que vous avez perçus cette année. En 2019, elle étudie les ressources de l'année 2017. Pensez donc à vous munir de votre avis d'impôt 2018, qui porte sur les revenus de 2017. Si on prend l'exemple d'une famille ayant deux enfants, ses revenus cette année-là ne devront pas dépasser 30 396 euros pour bénéficier de la prime de rentrée. Vous êtes perdu ? On récapitule les plafonds de ressources de l'allocation de rentrée scolaire : 

  • Pour un enfant à charge : 24 697 euros
  • Pour deux enfants à charge : 30 396 euros
  • Pour trois enfants à charge : 36 095 euros
  • Par enfant supplémentaire à charge : 5 699 euros

Outre des conditions de revenus, rappelez-vous que la Caf exige que l'enfant soit scolarisé dans un établissement public ou privé pour la rentrée des classes. Elle peut accorder l'allocation de rentrée scolaire lorsque l'enfant suit des cours via un organisme à distance comme le Cned. En revanche, elle exclut les familles qui ont opté pour l'instruction à domicile. Votre enfant a moins de 18 ans et il est en apprentissage ? Vous pouvez toucher l'ARS, à condition que sa rémunération ne dépasse pas 55% du Smic.

Simulation de l'allocation de rentrée scolaire 2019

Pour faire une simulation de l'allocation de rentrée scolaire 2019, il faut vous rendre sur le site de la Caisse centrale de la Mutualité sociale agricole (MSA), ici. Munissez-vous au préalable de votre avis d'impôt. Vous devrez en effet indiquer le montant des revenus 2017 de votre foyer, ainsi que le nombre d'enfants à charge et leurs dates de naissance respectives. Vous saurez alors si vous pouvez bénéficier de l'allocation de rentrée scolaire. Un montant sera précisé, à titre indicatif. 

Garde alternée et prime de rentrée

Votre enfant est âgé de 6 à 18 ans, vous remplissez les conditions mentionnées précédemment, mais vous êtes séparé du père ou de la mère de votre enfant ? L'allocation de rentrée scolaire ne peut être partagée entre les deux parents. L'aide financière est accordée au premier d'entre eux qui fait la demande auprès de la Caf, et en totalité, pour la rentrée scolaire 2019. Elle sera donc versée, comme pour n'importe quel allocataire, le mardi 20 août. S'il n'y a pas de garde alternée, la prime de rentrée est accordée au parent chez qui l'enfant vit la semaine. L'autre parent ne peut pas percevoir l'ARS. 

Faire une demande de prime de rentrée

Les démarches pour faire une demande d'allocation de rentrée scolaire dépendent de votre situation. Si vous avez déjà bénéficié de la prime de rentrée l'année passée et remplissez les conditions pour l'obtenir cette année, l'aide vous sera versée automatiquement. Si vous ne l'avez jamais touché et que votre enfant a moins de 16 ans, pensez à remplir une déclaration de situation pour les prestations familiales (le formulaire est disponible sur le site de la Caf). Vous devez joindre une déclaration de ressources 2017. Si votre enfant entre en CP en septembre, mais n'aura six ans qu'en 2020, pensez à récupérer un certificat de scolarité auprès de l'établissement. Vous devrez le faire parvenir à la Caf pour bénéficier de la prime de rentrée. Pour les adolescents âgés de 16 à 18 ans, seule une déclaration sur l'honneur "assurant que l'enfant est bien scolarisé suffit", indique le ministère de la Santé dans un communiqué.

Assurance scolaire : à quoi sert-elle ? Est-ce obligatoire ?

Article le plus lu - Typhon Faxai au Japon : les images › Voir les actualités

Autour du même sujet

Aides financières

Allocation de rentrée scolaire : le versement est parti, quel est son montant ?

Sommaire Date de versement de la prime de rentrée Quel montant ? Allocation de rentrée scolaire non reçue, que faire ? Qui a le droit à la prime de rentrée scolaire ? Simulation de l'allocation de rentrée scolaire Garde...

Je gère mes abonnements push