Prix du gaz : bonne nouvelle ! Votre facture va baisser en février

Prix du gaz : bonne nouvelle ! Votre facture va baisser en février PRIX DU GAZ. Les tarifs réglementés vont diminuer de 3,3% en moyenne au 1er février 2020. Plusieurs millions de foyers dépendent aujourd'hui encore des tarifs commercialisés par Engie. Ils ont toutefois vocation à disparaître dans les prochaines années.

[Mis à jour le 31 janvier 2020 à 12h25] Non, le mois de février n'est pas que synonyme d'une baisse du taux du livret A. Si vous dépendez aujourd'hui encore des tarifs réglementés du gaz, sachez qu'ils baissent au 1er février 2020. La Commission de régulation de l'énergie a annoncé une baisse de 3,3% en moyenne, après une baisse de 0,9% en janvier. Elle résulte de l'évolution d'une formule tarifaire qui a été définie l'an dernier. Depuis janvier 2019, les tarifs réglementés du gaz ont connu une baisse cumulée de 14,7%, a constaté la CRE. Sans surprise, cette baisse dépend de la nature de votre consommation : 

  • Vous vous chauffez au gaz : -3,5%. 
  • Vous recourez au gaz pour la cuisson uniquement : -0,9%
  • Vous utilisez le gaz pour la cuisson et l'eau chaude : -2%. 

Pour rappel, les prix réglementés du gaz varient tous les mois. Ils dépendent de coûts liés à l'approvisionnement, aux infrastructures, à la commercialisation et à des taxes. Le mois de février est également marqué par la hausse des prix de l'électricité. Les tarifs bleus commercialisés par EDF vont s'accroître de 2,4% en moyenne, soit une hausse de 21 euros pour la facture moyenne, selon la CRE. 

Les tarifs réglementés du gaz d'Engie vont disparaître en 2023

Les tarifs réglementés du gaz sont voués à disparaître. Depuis novembre 2019, les particuliers ne déjà peuvent plus souscrire à ces contrats, une disparition entérinée dans le cadre de la loi énergie climat 2019. Le gouvernement souhaite mettre un terme aux prix réglementés de manière progressive jusqu'au 30 juin 2023. Si vous êtes client d'Engie, rassurez-vous, votre contrat reste valide jusqu'en 2023 si vous êtes un particulier, un syndicat de copropriétaires ou propriétaire d'un immeuble à usage d'habitation qui consomme moins de 150 MWh, avait fait savoir Engie dans un communiqué.

Dans le détail, vous devez recevoir cinq courriers d'information d'ici 2023. Ils vous permettront de comprendre la situation. "Les clients concernés peuvent d'ores et déjà choisir un contrat de gaz en offre de marché auprès du fournisseur de leur choix", indiquait Engie l'année dernière. Si d'ici 2023 vous ne prenez pas les devants en choisissant une offre de marché, sachez que vous serez automatiquement basculé sur une offre de marché d'Engie au 1er juillet 2023. 

Vous ne savez pas vers quelle offre de marché vous tournez ? Pas de panique. Rendez-vous sur le site du médiateur national de l'énergie, ici. Vous pouvez accéder à un comparateur d'offres, qui vous détaillera les offres les plus avantageuses en fonction de votre consommation (cuisine uniquement, cuisine et eau chaude, chauffage). Vous obtenez alors une liste des opérateurs avec le coût annuel toutes taxes comprises (Prix de l'abonnement TTC et prix du kWh).