La collecte des ordures ménagères

© Claude Paris/AP/SIPA

La Fédération de la CGT Services publics a indiqué que d'importants mouvements étaient prévus à Montpellier et à Marseille notamment, au sein des entreprises publiques et privées chargées de la collecte des ordures ménagères et de leur traitement. Pour justifier l'appel à la mobilisation et son opposition à la réforme des retraites, la fédération a indiqué vouloir "la sauvegarde et le développement" du système actuel de retraite. 

La question de la pénibilité apparaît également comme un point clé pour le secteur de la collecte des déchets. Pour la CGT Fonction publique, le projet de l'exécutif, qui vise l'ouverture du C2P aux fonctionnaires, n'est pas à la hauteur. "La CGT veut l'ouverture d'une négociation sur la pénibilité (...) et que l'exposition à la pénibilité soit déterminée à partir de la réalité des conditions de travail spécifiques à chaque métier", pouvait-on lire dans un communiqué du syndicat publié fin novembre. 

Suggestions de contenus