Equipements

Une ceinture de sécurité en mauvais état peut aussi être un motif de contre-visite. © 123RF
Voici les points relatifs aux équipements du véhicule qui sont scrutés au contrôle technique. C'est notamment le cas des ceintures de sécurité ou des airbags.
  • Sûreté du montage des ceintures de sécurité : Point d'ancrage gravement détérioré, Ancrage desserré.
  • Etat des ceintures : Ceinture de sécurité obligatoire manquante ou non montée, Ceinture de sécurité endommagée : coupure ou signes de distension, Ceinture de sécurité non conforme aux exigences, Boucle de ceinture de sécurité endommagée ou ne fonctionnant pas correctement, Rétracteur de ceinture de sécurité endommagé ou ne fonctionnant pas correctement.
  • Limiteur d'effort de ceinture de sécurité : Limiteur d'effort endommagé, manifestement manquant ou ne convenant pas pour le véhicule, Le système signale une défaillance via l'interface électronique du véhicule, Prétensionneur endommagé, manifestement manquant ou ne convenant pas pour le véhicule, Le système signale une défaillance via l'interface électronique du véhicule.
  • Airbag : Coussins gonflables manifestement manquants ou ne convenant pas pour le véhicule, Le système signale une défaillance via l'interface électronique du véhicule, Coussin gonflable manifestement inopérant.
  • Système de retenue supplémentaire : L'indicateur de dysfonctionnement fait état d'une défaillance du système.
  • Serrure et dispositif antivol : défectueux, le dispositif se verrouille ou se bloque inopinément (CRITIQUE).
Suggestions de contenus