Comment contrer le piratage ?

Pirater une voiture autonome pourrait avoir des conséquences fâcheuses... © G.Bardou/Linternaute.com
L'une des failles du véhicule autonome pourrait être le piratage informatique... avec les risques qui en découlent pour les occupants. Les piratages déjà effectués sur des voitures modernes (ouverture et verrouillage des portes à distances, prise de contrôle à distance d'une Tesla par des chercheurs chinois) peuvent inquiéter. Les constructeurs tentent de rassurer sur ce point mais devront se montrer impériaux pour ne pas effrayer les clients potentiels. "Il n'y aura pas une sécurité particulière au véhicule autonome car le véhicule du futur connecté sera extrêmement sécurisé, assure Laurent Taupin. On travaille sur les meilleures techniques du moment pour sécuriser au maximum. Mais il n'existe pas de sécurité permanente. On sait bien que la stratégie de la ligne Maginot a ses limites. Il faut également en permanence être en mesure de faire une guerre de mouvement, "patcher" des vulnérabilités qui pourraient être découvertes. C'est ça la cybersécurité, pouvoir faire des mises à jour pour aller plus vite que les pirates."
Suggestions de contenus