24h du Mans : Toyota enfin vainqueur, le triomphe d'Alonso [classement]

24h du Mans : Toyota enfin vainqueur, le triomphe d'Alonso [classement] 24H DU MANS - Toyota a enfin remporté les 24 Heures du Mans grâce à la n°8 pilotée par le trio Alonso-Buemi-Nakajima. Fernando Alonso s'impose dès sa première tentative dans la mythique épreuve.

L'essentiel

Toyota remporte enfin les 24H du Mans, après de terribles désillusions ces dernières années dont un abandon dans les dernières minutes en 2016 alors que la victoire semblait promise. Le trio Fernando Alonso-Sebastien Buemi-Kazuki Nakajima s'impose avec la Toyota n°8 devant l'autre Toyota, la n°7 de Kamui Kobayashi-Mike Conway-José Maria Lopez. En GTE Pro, Porsche fête son 70e anniversaire avec une victoire pour la n°92, comme en GTE Am grâce  l'équipe de l'acteur Patrick Dempsey. Retrouvez ci-dessous les résultats et les classements.

24h du Mans en direct : la course

17/06/18 - 16:08 - FIN DU DIRECT - C'est la fin de ces 24h du Mans 2018, Toyota fête son succès attendu

Place au podium dans les quatre catégories avec les victoires de Toyota au général et LMP1, du team G-Drive via l'Oreca n°26 en LMP2, de Porsche en GTE Pro via la n°92 et du team Dempsey Proton Racing via la Porsche n°77 en GTE Am. Merci de nous avoir suivis sur ce live durant toutes ces 24h que vous avez pu suivre en intégralité sur cette page. Rendez-vous très bientôt sur Linternaute.com pour de nouveaux directs de sport automobile.

17/06/18 - 15:00 - C'est fait ! Doublé Toyota qui remporte enfin les 24 Heures du Mans

Sébastien Buemi, Fernando Alonso et Kazuki Nakajima remportent les 24h du Mans pour Toyota qui signe enfin une victoire dans la course la plus dure du monde, 33 ans après sa première tentative. 20 essais auront été nécessaires pour y arriver et signer en plus le doublé grâce à la numéro 7 de Kamui Kobayashi, Mike Conway et José Maria Lopez, deuxième. La Rebellion n°3 termine 3e de ces 24h du Mans.

17/06/18 - 14:59 - DERNIER TOUR - Les Toyota entrent dans le dernier tour de course !

C'est la fin pour Toyota qui tient sa victoire. Grande tension dans le stand où Fernando Alonso et Sebastien Buemi attendent le passage de Kazuki Nakajima sur la ligne.

17/06/18 - 14:15 - 10 secondes de pénalité pour la Toyota n°7

La Toyota n°7 écope d'une pénalité stop and go de 10 secondes pour consommation excessive de carburant sur un tour. Des capteurs mesurent en effet la consommation des protos hybrides qui doivent respecter une consommation en carburant comme en électricité sur chaque tour. Cela ne changera pas grand chose puisque cette n°7, 2e au classement, dispose de 11 tours d'avance sur le 3e, la Rebellion n°3.

17/06/18 - 13:21 - Une Toyota au ralenti, la n°7 n'avance plus !

La deuxième Toyota est au ralenti, celle de Kamui Kobayashi est à 80 km/h dans les Hunaudières ! C'est le deuxième du classement général qui craque à moins de deux heures de l'arrivée !

17/06/18 - 13:00 - Plus que deux heures de course avant l'arrivée de ces 24h du Mans

A 13h, Toyota mène toujours les 24h du Mans et fonce vers l'arrivée, prévue à 15h. Le constructeur japonais doit cependant jouer de prudence en souvenir du terrible dénouement de 2016 où la marque japonaise avait perdu la victoire à quelques minutes de l'arrivée. La numéro 8 pilotée par Kazuki Nakajima, qui a pris le relais de Fernando Alonso, possède une minute et 33 secondes d'avance sur la n°7 pilotée par Kamui Kobayashi. La Rebellion n°3 est troisième à plus de 11 tours.

17/06/18 - 12:37 - Fernando Alonso cède le volant pour la dernière fois

Fernando Alonso en termine avec son relais, sans doute son dernier dans ces 24h du Mans 2018. L'Espagnol a réussi une course parfaite pour ses débuts au Mans. Il cède le volant de la Toyota n°8 à Kazuki Nakajima, qui va être chargé de la fin de course pour la Toyota de tête. Il lui reste 2h20 de course pour apporter la première victoire à Toyota au Mans.

17/06/18 - 11:45 - Tête à queue de la Toyota n°7 !

Frayeur pour José Maria Lopez à la chicane Dunlop. L'Argentin perd le contrôle de la Toyota n°7 à la sortie de la chicane Dunlop et part en tête à queue. Il peut repartir sans dommages apparents. Le deuxième du classement général s'est fait peur. Il faudra rester vigilant jusqu'au bout dans le camp nippon. Lopez est deuxième, à 1'19 d'Alonso en tête des 24H du Mans.

17/06/18 - 09:00 - Le point à 9h, le résumé de la nuit

Vous avez préféré profiter de votre dimanche matin sous la couette ? Si vous nous rejoignez alors que le jour a envahi le circuit des 24h du Mans, voici la nuit et le début de matinée résumés en quelques points clés :

  • La Toyota n°8 pilotée par Sébastien Buemi, Fernando Alonso et Kazuki Nakajima est en tête des 24h du Mans à 9h ce matin. Toyota occupe les deux premières places au général. La Toyota n°8 pilotée en ce moment par Sébastien Buemi possède 40 secondes d'avance sur la n°7 de Mike Conway, José Maria Lopez et Kamui Kobayashi. La numéro 8 avait pourtant été retardée après la pénalité infligée pour un erreur de Sebastien Buemi qui a écopé d'une minute de pénalité (stop and go) peu après minuit. L'écart entre les deux Toyota de tête est alors monté à plus de deux minutes à une heure du matin. Fernando Alonso a réalisé un fantastique relais de nuit pour replacer la Toyota n°8 sous la même minute que la n°7 alors pilotée par José Maria Lopez. Kazuki Nakajima a fini de replacer la n°8 dans le sillage de la N°7 ce dimanche matin et pris la tête à 6h24 devant Kamui Kobayashi au volant de la n°7.
  • Derrière les deux Toyota intouchables cette nuit, les deux Rebellion n°3 et n°1 ont connu chacune une intervention dans le stand pour une réparation. Elles sont reparties, conservent les 3e et 4e places du classement général devant la meute de LMP2, menées par l'Oreca n°26, cinquième du général mais pointent à dix tours des Toyota.
  • En GT, les Porsche conservent les commandes mais elles ne sont plus que deux dans la course à la victoire en GTE Pro, la n°92 devant la n°91 suivies par la Ford GT 68 placée en embuscade à moins d'un tour. En GTE AM, c'est la Porsche n°77 qui mène toujours les débats.

17/06/18 - 07:34 - Pénalité d'une minute pour les deux Toyota !

La direction de course informe l'équipe Toyota d'une pénalité d'une minute de stop and go pour ses deux voitures, la n°7 2e de ces 24h du Mans comme la n°8 de tête ! Rappelons que Sebastien Buemi a déjà écopé d'une telle pénalité à 00h30 cette nuit pour la même raison : vitesse excessive dans une slow zone, une zone où les pilotes doivent impérativement ralentir pour favoriser le travail des commissaires après un accident ou un événement en piste.

17/06/18 - 06:24 - Changement de leader au Mans, Nakajima passe en tête !

Ca y'est, Kazuki Nakajima a recollé et passe Kamui Kobayashi au freinage du virage de Mulsanne. Les deux Toyota sont roues dans roues. Avantage à la n°8 qui prend donc les commandes de ces 24h du Mans à 6h24 ce dimanche matin.

17/06/18 - 04:36 - La Rebellion n°1 arrêtée et rentrée dans son stand

Après la Rebellion n°3 en milieu de nuit, c'est cette fois la n°1 qui lui avait succédé à la troisième place du classement général qui est désormais arrêtée et rentrée dans son box. Neel Jani était à son volant et en 3e position des LMP1, à plus de six tours du leader José Maria Lopez (Toyota n°7).

17/06/18 - 03:28 - La Rebellion n°3 rentrée dans son box !

Coup de théâtre au Mans ! La Rebellion n°3, troisième de ces 24h du Mans, est rentrée dans son box ! Gustavo Menezes était à son volant. Il possède un tour d'avance sur l'autre Rebellion, la n°1 pilotée par Bruno Senna. La voiture est dans le garage et placée sur un tréteau. Cela sent une longue réparation chez Rebellion.

17/06/18 - 00:20 - Une minute de pénalité pour Buemi et la Toyota n°8 !

La sanction est tombée ! Pour non-respect de la vitesse dans la zone de slow zone mise en place suite au crash de la BR n°17, Sebastien Buemi écope d'une pénalité d'une minute de stop and go, soit un arrêt d'une minute au stand sans intervention possible sur la voiture. Voilà qui va coûter cher à cette Toyota n°8 qui va perdre le contact avec la Toyota n°7 de tête !

16/06/18 - 23:21 - Le ton monte chez Toyota où Buemi se rebelle à la radio

Alors que les ingénieurs de piste demandent à Sebastien Buemi de rester à quatre secondes de distance de Kamui Kobayashi installé en tête avec la Toyota n°7, Buemi fait part de son désaccord quant à ces consignes de prudence, rappelant qu'il bénéficie de pneus plus frais en ce moment. Le Suisse, au volant de la Toyota n°8, revient à trois secondes du Japonais dans la foulée !

16/06/18 - 18:36 - Safety car ! Neutralisation de course dans ces 24h

Première neutralisation de course ! La crevaison de l'Oreca n°38 du Jackie Chan DC Racing, qui tente de revenir aux stands, a mis des débris sur la piste et entraîne cette neutralisation qui va réduire les écarts et en causer d'autres pour les chanceux qui avaient pu anticiper leurs arrêts. Voilà qui va rebattre les cartes, notamment en GTE Pro où les écarts étaient faibles.

16/06/18 - 18:22 - Alonso prend la tête des 24h du Mans !

Fernando Alonso n'a pas patienté, il passe l'Argentin José Maria Lopez dès le début des virages Porsche après avoir fait la jonction. Changement de leader dans ces 24h du Mans, la Toyota n°8 prend les commandes devant la n°7.

16/06/18 - 17:29 - Buemi va rentrer aux stands, Alonso va faire son premier relais

Sebastien Buemi est appelé aux stands par son équipe. Après 2h30 de course, le Suisse va céder le volant de la TS050 n°8 à Fernando Alonso. L'Espagnol va également profiter de pneus neufs. C'est le premier relais d'Alonso en course aux 24h du Mans. On va donc surveiller de près les chronos, sachant que Buemi a placé cette Toyota au 2e rang à quelques secondes du leader Mike Conway (Toyota n°7), leader pour 2"8 avant cet arrêt de la voiture soeur.

16/06/18 - 17:05 - Après deux heures de course, Toyota sereinement installé en tête

A 17 heures, après 2 heures de course, Toyota tient la tête des 24h du Mans avec ses deux TS050, la n°7 juste devant la n°8. Thomas Laurent suit à la troisième place avec la Rebellion n°3, suivie de la BR SMP n°17. La BR du Dragonspeed n°10 ferme le top 5. En LMP2, l'Oreca n°26 du G-Drive Racing tient les commandes avec la 7e place au général devant l'Oreca n°28 du TDS et l'Alpine n°36, toujours troisième.

16/06/18 - 15:10 - Le départ en images

Revivez le départ et les premiers mètres de ces 24h du Mans 2018 avec les Toyota en tête.

16/06/18 - 15:01 - Premier accident au premier virage !

Départ mouvementé derrière les deux Toyota, la Rebellion n°1 rate son freinage et heurte la BR n°11. La Rebellion pilotée par André Lotterer a perdu son capot avant.

16/06/18 - 14:35 - Buemi va prendre le départ au volant de la Toyota de tête

Comme pressenti, Sébastien Buemi va prendre le départ au volant de la Toyota TS050 n°8 qui a réalisé la pole position. Fernando Alonso devrait lui succéder au volant en fin d'après-midi. Sur l'autre Toyota, la n°7, c'est Mike Conway qui est chargé de cette lourde tâche.

15/06/18 - 01:10 - Les poles par catégories

Toyota réalise donc la pole position au général comme en catégorie LMP1 grâce à la n°8. En LMP2, c'est l'Oreca n°48 d'IDEC Sport qui réalise le meilleur chrono grâce à un temps de 3'24''842. Razzia de Porsche en GT avec la pole en GTE Pro pour la n°91 du Porsche GT Team (3'47''504) et en GTE Am avec la n°88 du Dempsey Proton Racing en 3'50'728.

15/06/18 - 00:06 - Fin de la séance, Toyota tient sa pole !

La pluie tombée durant la dernière heure n'a pas permis de faire tomber les chronos au Mans à l'occasion de la dernière séance d'essais qualificatifs. La Toyota n°8 s'élancera donc en pole-position grâce au chrono de Kazuki Nakajima réalisé ce jeudi soir : 3'15'377. L'équipage Alonso-Buemi-Nakajima devance de deux secondes pile l'autre Toyota de Conway-Lopez-Kobayashi, 2e. Au troisième rang, on retrouve la Rebellion n°1 reléguée à quatre secondes de la première Toyota avec le trio Lotterer-Jani-Senna.

24h du Mans : classement, résultat

Toyota a remporté les 24h du Mans 2018 ce dimanche, signant même le doublé avec la n°8 victorieuse avec le trio Alonso-Buemi-Nakajima devant la n°7 de Kobayashi-Conway-Lopez. Dans les autres catégories, l'écurie G-Drive s'impose en LMP2 avec l'Oreca n°26 de Vergne-Rusinov-Pizzitola. En GTE Pro, la Porsche n°92 de Christensen-Vanthoor-Estre s'impose comme la Porsche n°77 en GTE Am de Campbell-Ried-Andlauer.

  • Le classement final de ces 24h du Mans 2018 : 1. Toyota n°8, 2. Toyota n°7, 3. Rebellion n°3, 4. Rebellion n°1, 5. Oreca G Drive n°26 (1ere LMP2), 6. Alpine n°36 (2e LMP2), 7. Oreca n°39 Graff (3e LMP2), 8. Oreca TDS n°28, 9. Ligier United Autosport n°32, 10. Oreca Jackie Chan DC n°37... 17. Porsche n°92 (1ere GTE Pro), 18. Porsche n°91 (2e GTE Pro), 19. Ford GT n°68 (3e GTE Pro)...28. Porsche n°77 Dempsey Proton Racing (1ere GTE Am), 29. Ferrari n°54 Spirit of Race (2e GTE Am)... 31. Ferrari n°85 Keating Motorsport (3e GTE Am).
  • Le classement à 13h après 22 heures de course : 1. Toyota n°8, 2. Toyota n°7 à une minute et 33 secondes, 3. Rebellion n°3 à 11 tours, 4. Rebellion n°1 à 11 tours, 5. Oreca G Drive n°26 à 18 tours, 6. Alpine n°36 à 20 tours, 7. Oreca n°39 Graff à 21 tours, 8. Ligier United Autosports n°32 à 21 tours, 10. Oreca Jackie Chan DC n°37 à 26 tours.
  • Le classement à 11h après 20 heures de course : 1. Toyota n°8, 2. Toyota n°7 à une minute et 20 secondes, 3. Rebellion n°3 à 12 tours, 4. Rebellion n°1 à 12 tours, 5. Oreca G Drive n°26 à 15 tours, 6. Alpine n°36 à 18 tours, 7. Ligier Idec Sport n°48 à 18 tours, 8. Oreca n°39 Graff à 19 tours, 9. Ligier United Autosports n°32 à 19 tours, 10. Oreca TDS n°28 à 19 tours.
  • Le classement à 10h après 19 heures de course : 1. Toyota n°8, 2. Toyota n°7 à une minute et 12 secondes,  3. Rebellion n°3 à 11 tours, 4. Rebellion n°1 à 11 tours, 5. Oreca G-Drive à 15 tours, 6. Ligier Panis-Barthez Compétition n°23 à 16 tours, 7. Alpine n°36 à 17 tours, 8. Ligier United Autosports n°22 à 18 tours, 9. Ligier Idec Sport n°48 à 18 tours, 10. Oreca n°39 Graff à 18 tours.
  • Le classement à 9h après 18 heures de course : 1. Toyota n°8, 2. Toyota n°7 à 39 secondes,  3. Rebellion n°3 à 10 tours, 4. Rebellion n°1 à 11 tours, 5. Oreca G-Drive à 14 tours, 6. Ligier Panis-Barthez Compétition n°23 à 15 tours, 7. Alpine n°36 à 15 tours 8. Ligier Idec Sport n°48 à 16 tours, 9. Ligier United Autosports n°22 à 17 tours, 10. Oreca n°39 Graff à 17 tours.
  • Le classement à 8h après 17 heures de course : 1. Toyota n°8, 2. Toyota n°7 à 33 secondes,  3. Rebellion n°3 à 10 tours, 4. Rebellion n°1 à 11 tours, 5. Oreca G-Drive à 14 tours, 6. Ligier Panis-Barthez Compétition n°23 à 15 tours, 7. Alpine n°36 à 15 tours 8. Ligier Idec Sport n°48 à 16 tours, 9. Ligier United Autosports n°22 à 17 tours, 10. Oreca n°39 Graff à 17 tours.
  • Le classement à 6h après 15h de course : 1. Toyota n°7. 2. Toyota n°8 à 1'14 (après arrêt au stand, 15 secondes juste avant), 3. Rebellion n°3 à huit tours, 4. Rebellion n°1 à neuf tours, 5. Oreca G-Drive à 12 tours, 6. Ligier Panis-Barthez Compétition n°23 à 13 tours, 7. Alpine n°36 à 13 tours 8. Ligier Idec Sport n°48 à 14 tours, 9. lLigier United Autosports n°22 à 15 tours, 10. Oreca n°39 Graff à 16 tours.
  • Le classement à 4h après 13h de course : 1. Toyota n°7. 2. Toyota n°8 à quarante secondes, 3. Rebellion n°1 à six tours, 4. Rebellion n°3 à sept tours, 5. Oreca G-Drive à dix tours, 6. Ligier Panis-Barthez Compétition n°23 à onze tours, 7. Alpine n°36 à onze tours 8. Ligier Idec Sport n°48 à treize tours, 9. Oreca n°39 Graff à treize tours, 10. Oreca TDS n°28 à treize tours.
  • Le classement à 3h après 12h de course : 1. Toyota n°7. 2. Toyota n°8 à une minute et quarante secondes, 3. Rebellion n°3 à cinq tours, 4. Rebellion n°1 à cinq tours, 5. Oreca G-Drive à neuf tours, 6. Ligier Panis-Barthez Compétition n°23 à dix tours, 7. Alpine n°36 à dix tours 8. Ligier Idec Sport n°48 à dix tours, 9. Oreca TDS n°28 à onze tours, 10. Oreca n°39 Graff à onze tours.
  • Le classement à 1h après dix heures de course : 1. Toyota n°7. 2. Toyota n°8 à deux minutes et neuf secondes, 3. Rebellion n°3 à quatre tours, 4. Rebellion n°1 à cinq tours, 5. Oreca G-Drive à huit tours, 6. Alpine n°36 à neuf tours, 7. Ligier Panis-Barthez Compétition n°23 à neuf tours, 8. Ligier Idec Sport à neuf tours, 9. Oreca TDS n°28 à neuf tours, 10. Oreca n°39 Graff à neuf tours
  • Le classement à 23h après huit heures de course : 1. Toyota n°7. 2. Toyota n°8 à deux secondes, 3. Rebellion n°3 à deux tours, 4. Rebellion n°1 à quatre tours, 5. Oreca G-Drive à sept tours, 6. Alpine n°36 à sept tours, 7. Ligier Panis-Barthez Compétition n°23 à huit tours, 8. Ligier Idec à huit tours, 9. Oreca n°39 Graff à huit tours, 10. Oreca TDS n°28 à huit tours.
  • Le classement à 22h après sept heures de course : 1. Toyota n°7, 2. Toyota n°8 à une seconde, 3. BR SMP n°17 à deux tours, 4. Rebellion n°3 à deux tours5. Rebellion n°1 à trois tours, 6. Oreca G-Drive n°26 à quatre tours, 7. Alpine n°36 à cinq tours, 8. Oreca Idec Sport n°48 à cinq tours, 9. Ligier n°23 Panis-Barthez Compétition à cinq tours, 10. Oreca TDS n°28 à cinq tours.
  • Le classement à 21h après six heures de course : 1. Toyota n°8, 2. Toyota n°7 à deux secondes, 3. BR SMP n°17 à un tour, 4. Rebellion n°3 à deux tours, 5. Rebellion n°1 à trois tours, 6. Oreca G-Drive n°26 à cinq tours, 7. Ligier n°23 Panis-Barthez Compétition à cinq tours, 8. Oreca Idec Sport n°48 à cinq tours, 8. Alpine n°36 à cinq tours, 10. Oreca TDS n°28 à cinq tours.
  • Le classement à 20h après cinq heures de course : 1. Toyota n°8, 2. Toyota n°7 à une seconde, 3.BR SMP n°17 à un tours, 4. Rebellion n°3 à deux tours, 5. Rebellion n°1 à trois tours, 6. Dragonspeed n°11 à trois tours, 7. Oreca G-Drive n°26 à trois tours, 8. Alpine n°36 à quatre tours, 9. Ligier n°23 Panis-Barthez Compétition à quatre tours, 10. Oreca Idec Sport n°48 à quatre tours.
  • Le classement à 19h après quatre heures de course : 1. Toyota n°7, 2. Toyota n°8 à une minute, 3.BR SMP n°17 à deux tours, 4. Rebellion n°3 à deux tours, 5. Rebellion n°1 à trois tours, 6. Dragonspeed n°11 à trois tours, 7. Oreca G-Drive n°26 à trois tours, 8. ByKolles n°4 à trois tours, 9. Alpine n°36 à quatre tours, 10. Ligier n°23 Panis-Barthez Compétition à quatre tours.
  • Le classement après trois heures de course : 1. Toyota n°7, 2. Toyota n°8 à cinq secondes, 3. Rebellion n°3 à un tour, 4. BR n°17 SMP à un tour, 5. Rebellion n°1 à un tour, 6. Dragonspeed n°11 à deux tours, 7. Oreca G-Drive n°26 à deux tours, 8. ByKolles n°4 à deux tours, 9. Ligier n°23 Panis-Barthez Compétition à deux tours, 10. Alpine n°36 à deux tours.
  • Le classement après deux heures de course : 1. Toyota n°7, 2. Toyota n°8 à trois secondes, 3. Rebellion n°3 à trois minutes, 4. BR SMP n°17 à 3'34, 5. BR Dragonspeed n°10 à 4'12, 6. Rebellion n°1 à un tour, 7 Oreca G Drive n°26 à un tour, 8. Oreca TDS n°28 à un tour, 9. Alpine n°36 à un tour, 10. Ligier n°23 Panis Barthez à un tour. 
  • Voici le classement après 45 minutes : 1. Toyota n°7, 2. Toyota n°8 à 18 secondes, 3. BR SMP n°17, 4. Rebellion n°3, 5. BR Dragonspeed n°10, 6. BR SMP n°11, 7. Ginetta n°6, 8. Oreca G Drive n°26, 9. Oreca TDS n°28, 10. Alpine n°36.

Grille de départ 24 Heures du Mans

On connaît la grille de départ des 24h du Mans 2018 dont le départ aura lieu à 15h ce samedi. A l'issue des essais qualificatifs, c'est la Toyota n°8 qui s'élancera de la pole position grâce à un chrono de 3'15'377, deux secondes devant la Toyota n°7. Le top 10 de la grille de départ : 1. Toyota n°8, 2. Toyota n°7, 3. Rebellion n°1, 4. SMP n°17, 5. Rebellion n°3, 6. BR Dragonspeed n°10, 7. BR SMP n°11, 8. Bykolles n°4, 9. Ginetta n°6, 10. Oreca Idec n°48 (1ere LMP2). Par catégorie, sachez qu'en LMP2, c'est la Ligier d'Idec Sport n°48 qui a réalisé la pole position (3'24'956) devant l'Oreca du Dragonspeed n°31 (3'24'883) et l'Oreca du G-Drive n°26 (3'25'160). En GTE Pro, c'est Porsche qui domine avec la n°91 (3'47'504) devant la n°92 (3'49'097) et la Ford n°66 (3'49'181). Porsche aussi fait le meilleur temps en GTE Am avec le Dempsey Proton Racing (n°88) devant celle du Gulf Racing (n°86) et l'autre 911 du Dempsey Racing n°77. Ferrari suit.

24h du Mans : diffusion TV, streaming, live

Rendez-vous principalement sur Eurosport pour suivre les 24 Heures du Mans 2018. Disponible sur abonnement via Canalsat, la chaîne a renouvelé son contrat jusqu'en 2020 et diffusera bien ces 24H 2018. Après les essais, la course sera visible en intégralité sur Eurosport 1 et Eurosport 2. La chaîne propose également de suivre la course sur internet via le player Eurosport disponible sur abonnement ou pour un mois. Il sera également possible de suivre le départ et les grands moments de la course sur France Télévisions avec 15h de direct de 14h à 17h35 samedi sur France 2 puis de 0h30 à 11h45 sur France 3 avant la fin de la course sur France 3 à partir de 12h55 jusqu'à 15h dimanche.

Article le plus lu : Coupe du monde 2018 : actu et résultats : voir les actualités

Annonces Google