Loi sur la transition énergétique : ce qui change pour votre logement

Loi sur la transition énergétique : ce qui change pour votre logement Aide au financement des travaux, coup de pouce pour payer sa facture d’énergie ou encore nouveau compteur électrique…La loi de transition énergétique vous promet quelques changements au quotidien dans la maison.

[Mise à jour le 23 juillet 2015 à 17 h 37]Le texte de loi sur la transition énergétique pour la croissance verte, porté par la ministre Ségolène Royal, a été adopté définitivement à l’assemblée nationale. Ce projet ambitieux vise à réduire la facture énergétique des Français et à augmenter la part des énergies renouvelables. Dans cette optique, les particuliers sont encouragés à rénover leur logement, pour faire baisser leur consommation d’énergie. Ils profiteront ainsi d’un allégement fiscal de 30 % pour les travaux de rénovation thermique, engagés entre le 1er septembre 2014 et le 31 décembre 2015. Un nouvel éco-prêt à taux zéro, pouvant aller jusqu’à 30 000 euros, devrait aussi voir le jour pour financer ces travaux.

EN VIDEO - Le Parlement a définitivement adopté la loi sur la transition énergétique

Chargement de votre vidéo
"Le Parlement a définitivement adopté la loi sur la transition énergétique"

En outre, les foyers les plus modestes pourront bénéficier du chèque énergie. Cette aide financière devrait les aider à régler leurs factures de gaz, d’électricité, de fioul ou à payer le renouvellement de leur chaudière ou encore leurs travaux d’isolation, à hauteur de 50, 100 ou 150 euros en fonction de leurs revenus. Ces chèques devraient être distribués dès 2016 et se généraliser d’ici 2018.
Enfin, les très contestés nouveaux compteurs intelligents, Linky pour l’électricité et Gazpar pour le gaz, devraient se généraliser et remplacer peu à peu les anciens modèles. L’objectif de ce changement serait de permettre aux utilisateurs de constater en temps réel leur consommation afin de les responsabiliser. Toutefois, les associations de consommateurs craignent une augmentation des prix et se demandent à quelles fins seront exploitées les données personnelles récoltées par ces compteurs.