Vincent Elbaz

© Jacques BENAROCH/SIPA
Vincent Elbaz reçoit en 1998 le prix Jean Gabin qui récompense les espoirs du cinéma français en partie grâce à son rôle dans La Vérité si je mens mais également pour celui dans Les Randonneurs. Après ses deux succès, l'acteur aura du mal à décrocher des premiers rôles. La plupart des films dans lesquels il joue sont menés par des femmes ou ont une distribution chorale qui l'empêche d'être sur le devant de la scène. En 2012, il revient dans le troisième volet de La Vérité si je mens et obtient dans le même temps le rôle principal dans la série No Limit diffusée sur TF1 entre 2012 et 2015. Après trois saisons, la production de la quatrième est annulée. En 2017, il est à l'affiche de 4 films, comme Il a déjà tes yeux de Lucien Jean-Baptiste ou Tout là-haut de Serge Hazanavicuis. Il y retrouve le jeune comédien Kev Adams avec qui il avait déjà joué dans Amis Publics.
Suggestions de contenus