Héritage de Johnny Hallyday : la fin de la guerre entre Laeticia, David et Laura ?

Héritage de Johnny Hallyday : la fin de la guerre entre Laeticia, David et Laura ? JOHNNY HALLYDAY - Après le deuxième anniversaire de la mort de Johnny Hallyday, les relations entre les héritiers du chanteur semblent s'être apaisées.

[Mis à jour le 09 décembre 2019 à 22h05] Après le deuxième anniversaire de la mort de Johnny Hallyday et à l'approche des fêtes de fin d'année, une réconciliation entre les héritiers du chanteur est-elle réellement possible ? En apparence, oui. Depuis quelques mois, il semblerait que la veuve du Taulier, Laeticia Hallyday, soit déterminée à faire la paix avec les aînés de son mari, David et Laura. Entre les deux clans Hallyday, la hache de guerre semble enterrée. Toutefois, un doute persiste. Interrogé par le journal Le Matin, David Hallyday a laissé entendre qu'il conservait de la rancœur de ces mois de bataille judiciaire pour l'héritage de son père. "La rage, je ne l'ai plus. Enfin, toujours un petit peu quand même. Il y a des choses qui ne guérissent jamais. Ce qui est fait est fait et personne ne pourra mettre un pansement là-dessus", confie le fils de Sylvie Vartan.

Quant aux hommages réservés à Johnny pour le deuxième anniversaire de sa mort, il explique : "Si les gens ont envie de revivre des choses, tant mieux. J'ai tendance à dire que si c'est un hommage artistique, c'est mieux qu'il soit qualitatif que quantitatif. Mais si c'est pour que des gens montent quelque chose pour gagner du fric dessus, non." Finalement, quant à imaginer que Laeticia, David et Laura passent les fêtes de fin d'année ensemble, il semblerait qu'il faille encore patienter. 

David et Laura font un pas vers Laeticia

Entre Laeticia Hallyday, David et Laura, les relations n'ont jamais été aussi apaisées depuis la mort de Johnny en décembre 2016. A un mois d'une nouvelle audience qui pourrait être décisive, le 6 décembre devant la Cour d'appel de Versailles, les signes de réchauffement n'ont jamais été si nombreux. Mercredi 6 novembre, les avocats de David Hallyday et Laura Smet ont même renoncé à réclamer à la justice les frais engrangés par Laeticia dans l'affaire de succession de Johnny. Une décision prise "dans un souci d'apaisement", rapporte l'AFP. Un nouveau signe d'une paix imminente entre les héritiers Hallyday ?

Les enjeux de l'audience qui se tenait mercredi 6 novembre à la Cour d'appel de Versailles avaient été désamorcés par l'annonce du renoncement de la veuve du Taulier de faire appel de la décision du tribunal de grande instance de Nanterre, qui décidait en mai dernier de déclarer la justice française compétente dans l'épineux dossier de l'héritage Hallyday. Ainsi, la séance n'aura duré que sept minutes, rapporte une journaliste du Figaro présente sur place. "Les débats devaient donc être exclusivement consacrés aux frais de justice que Laeticia avait l'obligation de verser aux aînés Hallyday, conformément à une décision du juge de Nanterre en mai", détaille l'AFP.

Mais finalement, David et Laura ont renoncé à faire valoir leurs droits, préférant continuer la démarche d'apaisement initiée par Laeticia Hallyday il y a quelques semaines. "Nous saluons le retour de la sérénité dans ce dossier qui en avait bien besoin", a déclaré à l'AFP Me Pierre-Jean Douvier, l'avocat de David Hallyday. La défense des aînés du chanteur ont toutefois refusé de s'exprimer sur un éventuel accord en privé, loin de la justice. L'idée d'une réconciliation entre les héritiers Hallyday est plus que jamais possible, d'autant que selon BFMTV, le patrimoine de Johnny serait aussi synonyme de dettes. Selon la chaîne d'information, la dette contractée par le Taulier de son vivant s’élèverait à 30 millions d'euros. Son patrimoine, lui, est estimé à 40 millions d'euros. Une somme due qui serait répartie entre ses héritiers et qui pourrait donc les pousser à trouver un accord à l'amiable, en famille.

Laeticia Hallyday "choisit la paix"

Depuis quelques semaines, la veuve du Taulier multiplie les mains tendues vers les aînés de Johnny. En plus d'avoir renoncé à faire appel de la décision du TGI de Nanterre, c'est sur Instagram que Laeticia Hallyday a clairement laissé entendre qu'elle voulait un apaisement des tensions. "Voilà bientôt deux années que mon monde s'est arrêté de tourner. Deux années de douleurs si profondes, deux années sans mon homme, plongée dans un deuil si difficile", écrit la veuve de Johnny Hallyday. "Aujourd'hui, lorsque je vois grandir nos filles, je sens la nécessité et l'espoir indéniable d'un lendemain de paix paisible et serein, un lendemain digne de notre histoire, à la hauteur de nos rêves partagés. Nombreux sont ceux qui m'ont tenu responsable des dernières volontés de mon mari. Il est temps aujourd'hui d'éclaircir et d'apaiser, dans un dialogue constructif et serein, les incompréhensions et les querelles qui ont maintenant trop durées [sic]. Je choisis la paix. C'est avec cette volonté que j'ai donné, dès aujourd'hui, instructions à mes conseils pour toutes les démarches procédurales à suivre", pouvait-on lire. Un message resté sans réponse.