La Terre, un gruyère insoupçonné

La Terre, un gruyère insoupçonné Alors que le Guatemala vient à nouveau d'être frappé par un phénomène d'affaissement de terrain plutôt étrange, il est enfin possible de mettre un nom sur ce genre de manifestations que sont les dolines, ou "skinholes".

On connaissait les tsunamis, les extraordinaires tempêtes de sables, les chutes de météorites, mais avait-on jamais entendu parler des dolines ? Sous ce nom quelque peu énigmatique pour ceux qui ne s'y connaissent pas très bien en géologie se cache un phénomène naturel des plus impressionnants : l'effondrement soudain du sol et la création d'un trou béant dans les cas les plus extrêmes.

Non, non, il ne s'agit pas d'un nouveau scénario type 2012 mais bel et bien d'une réalité qui a notamment frappé la ville de Guatemala City tout récemment. Et c'est Inocenta Hernandez, 65 ans, qui a eu l'honneur de vivre cette surprenante expérience en juillet 2011.

"Quand on a entendu un grondement énorme, on a pensé qu'une bonbonne de gaz avait explosé dans une maison voisine, ou qu'il y avait eu un accident dans la rue", raconte-t-elle. C'est alors qu'un voisin lui a affirmé que l'explosion était venue de chez elle. Après avoir farfouillé dans tous les recoins de la maison, elle a finalement découvert l'origine du bruit : un trou d'environ 12,2 m de profondeur et de 80 cm de diamètre juste sous son lit !

Toutefois, ce n'est pas la première fois que les Guatémaltèques se voient confrontés à un évènement aussi singulier. En 2007, un premier trou d'un diamètre de 150 m était déjà apparu en plein milieu d'un carrefour, faisant plusieurs victimes. Un affaissement similaire de 30 m de profondeur s'est à nouveau produit en 2010 à la suite de la tempête Agatha, non loin du précédent phénomène, engloutissant un immeuble de 3 étages.

trou guatemala
La doline apparue en 2010 dans la ville de Guatemala © Gobierno de Guatemala - Flickr

Un phénomène plus récurrent qu'on ne le pense 

La ville de Guatemala City n'est cependant pas un cas isolé et les Guatémaltèques ne sont pas les seuls terriens à vivre sur la Planète Gruyère. Alors que le monde entier, médusé et stupéfait, cherchait à comprendre comment un gouffre aussi conséquent avait pu se créer en l'espace de quelques instants seulement – "Vit-on réellement sur un morceau d'Emmental ?" – on s'est finalement aperçu que des manifestations similaires

se produisaient régulièrement en Chine. Le phénomène y est même tellement répandu qu'il porte un nom spécifique : "tiankeng", qui signifie "trou du ciel". Ces tiankengs fleurissent partout, au milieu de l'autoroute, en rase campagne, dans des lieux résidentiels, et ont bien souvent provoqué la panique au sein de l'Empire du milieu. D'autres cas d'affaissements similaires ont également été répertoriés en Allemagne, aux Etats-Unis, et même en France.

 Voici un petit cours simplifié de "Géologie pour les Nuls" afin de comprendre comment se forme une doline :

Localisée dans les régions calcaires, la doline résulte de l'érosion karstique des sous-sols. Autrement dit, l'eau (de pluie, par exemple) s'infiltre dans les sols et "dissout" les roches calcaires, formant avec le temps des cavités profondes et circulaires, aux parois raides. Il arrive parfois que ce genre de manifestation se produise sous la croûte terrestre, comme au Guatemala et dans la plupart des régions de Chine. Dans ce cas, l'érosion se fait en profondeur et l'on prend conscience du phénomène au moment même de l'affaissement des sols qui découvre ainsi des gouffres dont on ne soupçonnait pas l'existence. Les dolines imprévisibles sont par conséquent dangereuses.

Il n'y a donc rien de surnaturel dans le principe même de l'apparition de ces trous, même s'ils peuvent parfois sembler mystiques.

trou 2
Une voiture prise au piège par une doline imprévisible © ceonyc - Flickr

Merveilles de la nature 

trou 5
La doline Umpherston en Australie © avlxyz - Flickr

Toutefois, les dolines ne sont pas uniquement liées au concept de "catastrophe naturelle". Au contraire, la plupart d'entre elles peuvent être considérées comme des merveilles de la nature et générer un tourisme important.

L'une des plus célèbres est le Grand Trou Bleu, au Belize, qui mesure près de 300 m de diamètre et 120 m de profondeur. Cependant elle n'est pas l'unique phénomène géologique remarquable de la planète et se décline aussi bien en Alaska qu'en Papouasie-Nouvelle Guinée par exemple.

La doline d'Umpherston est également l'un des plus beaux sites naturels de ce genre. Située en Australie, elle attire chaque année de nombreux touristes qui viennent admirer ses jardins aménagés de jour, et contempler les opossums qui l'envahissent de nuit.

La Terre, un gruyère insoupçonné
La Terre, un gruyère insoupçonné

On connaissait les tsunamis, les extraordinaires tempêtes de sables, les chutes de météorites, mais avait-on jamais entendu parler des dolines  ? Sous ce nom quelque peu énigmatique pour ceux qui ne s'y connaissent pas très bien en géologie se...

Annonces Google