Si près de chez vous : La dernière injection

Si près de chez vous : La dernière injection
Hervé, 56 ans, propriétaire d'un centre d'analyses médicales, laisse une lettre d'adieu pour expliquer qu'il va mettre fin à ses jours en s'injectant du sédatif par intraveineuse. S'est-il réellement administré cette piqûre mortelle ?
2 avis

Avis