Juditha triumphans

Juditha triumphans
Inspirée par la ferveur du grand prêtre Ozias, la noble Judith s'est fortifiée par la prière, par le jeûne et par la mortification de la chair. Désormais habitée par une foi extrême, elle brave les dangers de la guerre pour s'aventurer parmi les combattants. Eveillant l'attention d'Holopherne, le chef barbare, elle ne tarde pas à le séduire. Aidé de la divine clémence, le vin emporte celui-ci dans un profond sommeil. Judith prend alors sa propre épée et décapite Holopherne de façon toute virile. Triomphant du cruel ennemi, elle libère ainsi la ville de Béthulie. «Juditha triumphans» fut composé pour les jeunes filles de l'Ospedale della Pietà de Venise. Il se caractérise par le style monumental de son choeur et de son orchestre, l'originalité de ses modulations et l'audace de ses harmonies.
Vendredi 27 juillet à 23h49
Durée
2h40
Chef d'orchestre
Alessandro de Marchi
Compositeur
Antonio Vivaldi
Metteur en scène
Elena Barbalich
Solistes
Francesca Ascioti, Paola Gardina, Teresa Iervolino, Manuela Custer, Giulia Semenzato

Avis