Brexit et voyage : quelles conséquences pour les voyageurs ?

Brexit et voyage : quelles conséquences pour les voyageurs ? VISA - Le Royaume-Uni a voté, le pays sortira donc progressivement de l'Union européenne selon un calendrier qui reste à définir. Voici ce qui pourrait changer pour les voyageurs.

Mis à jour le mercredi 29 juin 2016 à 9h59 - Le Royaume-Uni a voté. La volonté du peuple britannique de sortir de l'Union Européenne a donc été actée ce vendredi 24 juin au matin. Cette décision pourrait toucher le tourisme au Royaume-Uni, en France et en Europe. La première conséquence à court terme concerne principalement les taux de change. Le cours de la livre sterling devrait naturellement baisser ces prochains jours. En quelques heures, elle est passée de 1,31 euro à 1,24 euro. Une tendance qui pourrait s'accentuer.

La baisse de la livre sterling est une mauvaise nouvelle pour les voyageurs britanniques et pour le tourisme en France, puisque la baisse du pouvoir d'achat des touristes anglais pourrait contraindre leurs dépenses à l'étranger. C'est en revanche une bonne nouvelle pour les touristes français et européens qui avaient prévu une excursion au Royaume-Uni et qui pourront bénéficier de ce taux de change avantageux (notamment alors que la période des soldes d'été débute).

A plus long terme, c'est l'ensemble des traités d'échanges qui vont devoir être renégociés. Un visa pour entrer sur le sol britannique pourrait voir le jour. Cette situation pourrait compliquer les déplacements en direction du Royaume-Uni mais également entre l'Irlande et l'Irlande du Nord. L'ensemble des traités commerciaux régissant le transport aérien européen devront également être renégociés. Une difficulté pour les compagnies aériennes britanniques que le PDG de RyanAir avait exprimé le 21 juin dernier en expliquant que le Brexit pourrait "détruire l'Europe".

Le règlement européen adopté en 2004 par les pays de l'union et garantissant les droits de passagers européens circulant en avion pourrait exclure les citoyens britanniques et les vols au départ du Royaume-Uni. Les usagers qui prendraient l'avion au départ d'un aéroport britannique pourraient ne plus être couverts par ce règlement qui garantissait un remboursement en cas du retard ou de l'annulation d'un vol.

Dans les aéroports, les zones "hors taxes" pourraient réapparaître. Ce serait le retour des duty-free dans les aéroports britanniques après dix-sept ans de disparition ! Une bonne nouvelle pour les consommateurs de tabac ou d'alcool, une plus mauvaise pour les buralistes français qui verraient la concurrence s'accroître dans le nord ouest de la France.

Vidéo : Le Brexit l'emporte : les conséquences concrètes pour les Britanniques

Chargement de votre vidéo
"Le Brexit l'emporte : les conséquences concrètes pour les Britanniques"