Brevet 2016 : le sujet de français et son corrigé (texte, dictée et questions)

BREVET FRANCAIS 2016 - Le sujet de Français est en ligne. Au programme, un texte de Maurice Genevoix, une question étonnante en "compréhension", une dictée très classique et de jolis sujets de rédaction.

[Mis à jour le 23 juin 2016 à 14h34] Ce jeudi matin, 757 446 candidats au brevet des collèges passaient l'épreuve de français de la série générale, avant de passer l'épreuve de maths (voir le sujet 2016). Ils suivent les élèves de première et de terminale qui ont achevé leurs examens et attendent désormais les résultats du bac. Le sujet donné aux élèves de 3e en série générale est construit autour d'un texte de Maurice Genevoix, qui "raconte à la première personne son expérience de soldat de la Première guerre mondiale". Le texte donné aux candidats est issu de son oeuvre "La Boue" (voir ci-dessous). Huit questions suivent le texte, et la dernière a certainement dû étonner les 3e : "Comment pourrait-on adapter cette scène au cinéma ? Vous décrirez et expliquerez vos choix en tant que réalisateur ou réalisatrice de film".

Sujet de français 2016 (Brevet 2016) : la dictée

Voici l'intégralité de la dictée. Le mot "effleure" a été écrit au tableau, car jugé trop difficile :
"Mais il est six heures du soir. La nuit vous entre dans les yeux. On n'a plus que ses mains nues, que toute sa peau offerte à la boue. Elle vous effleure les doigts, légèrement et s'évade. Elle effleure les marches rocheuses, les marches solides qui portent bien les pas. Elle revient, plus hardie, et claque sur les paumes tendues. Elle baigne les marches […], les engloutit : brusquement, on la sent qui se roule autour des chevilles… Son étreinte d'abord n'est que lourdeur inerte. On lutte contre elle, et on lui échappe. C'est pénible, cela essouffle ; mais on lui arrache ses jambes, pas à pas…".

Sujet de français 2016 (Brevet 2016) : la rédaction

Les candidats avaient le choix entre deux sujets. Le premier, dit "suite du récit", est ainsi formulé : "Vous imaginerez la suite du récit, en montrant comment l'intervention d'un autre personnage permet au narrateur de sortir de sa situation. Votre texte devra mêler narration, description et dialogue. Votre texte fera au moins deux pages".

Le sujet d'écriture - pour ceux qui n'ont pas choisi l'exercice de "Suite du récit" - est le suivant : "Maurice Genevoix a cherché dans la poésie une source de réconfort. En vous appuyant sur votre connaissance des œuvres étudiées en classe, sur votre expérience personnelle ou sur vos émotions, vous expliquerez à votre tour, dans un développement organisé, ce que les œuvres d'art peuvent vous apporter".

Brevet de français : le corrigé

NextPlz et Le Figaro Etudiant, partenaires de Linternaute.com, donne un corrigé vidéo de l'épreuve de français de ce jeudi 23 juin sur la page Facebook de Nextplz. Par ailleurs, le corrigé écrit est consultable, dès publication, sur le site du Figaro Etudiant.

Le sujet complet : les copies d'examen

Le Français, une épreuve classique

Pour les troisièmes, la première épreuve du brevet des collèges a commencé ce matin dès 9 heures. En 3 heures, tous les candidats devaient se confronter à deux grandes parties. La première est constituée d'un long exercice de compréhension et de réécriture (1 heure) et de l'exercice de la dictée (30 minutes). La seconde partie est consacrée à la rédaction (1h30).

Chaque année, les concepteurs de sujet choisissent un thème qui structure l'épreuve : l'an dernier, ils avaient opté pour "les formes du récit aux XXe et XXIe siècles". Le sujet s'articule autour de "la poésie dans le monde et dans le siècle". Mais peu importe le thème retenu, l'essentiel est de bien comprendre ce que les examinateurs attendent des élèves : répondre aux premières questions de manière argumentée, dans un langage soutenu et sans faute d'orthographe, autant que faire se peut.

Un brevet 2016 dernier du genre

Le brevet 2016 est le dernier passé par les élèves de troisième selon cette mouture. La réforme du collège va changer un certain nombre de paramètres en 2017. L'évaluation portera désormais sur un "socle commun" en cinq parties : "les langages pour penser et communiquer" ; "les méthodes et outils pour apprendre" ; "la formation de la personne et du citoyen" ; "les systèmes naturels et les systèmes techniques" et "les représentations du monde et l'activité humaine". Le premier domaine, "les langages pour penser et communiquer", est le plus important. 

L'évaluation se fera toujours selon le principe d'un contrôle continu, validé par un examen final. Les points seront attribués selon quatre "paquets", correspondant au niveau de l'élève : un niveau "insuffisant" rapportera 10 points, "fragile" 25 points, "satisfaisant" 40 points et enfin "très bon" 50 points. La synthèse des résultats de la cinquième à la troisième aura lieu lors du dernier conseil de classe.

Pour l'examen final, il sera demandé aux élèves de troisième de réaliser non plus trois, mais deux épreuves. La première portera sur les sciences et la seconde sur le français et des sciences sociales. L'épreuve de sciences, d'une durée de trois heures, sera fortement orientée en direction des mathématiques, mais deux autres disciplines pourront être choisies par l'élève parmi trois : la physique-chimie, les sciences et vie de la terre et la  technologie. L'épreuve comprendra également au moins un  sujet de programmation informatique.

La seconde épreuve, français et sciences sociales, durera pas moins de cinq heures. Cette fois, l'histoire-géographie se mêlera à l'enseignement moral et civique, si débattu ces derniers mois. Une première partie de trois heures portera sur l'analyse et la compréhension de textes et documents et la maîtrise des différents langages. Une pause d'un quart d'heure sera accordée aux candidats avant deux nouvelles heures d'épreuve dédiées au français. Cette seconde partie sera composée d'une rédaction, d'une dictée, de questions à partir d'un texte littéraire, ou de la production d'un texte de réflexion ou invention.

Autre nouveauté : une épreuve orale de 15 minutes, individuelle ou en groupe, qui permettra aux candidats de présenter un travail effectué dans l'année, soit dans le cadres des nouveaux enseignements pratiques interdisciplinaires, soit sur un parcours éducatif (éducation artistique, citoyen, avenir).

En vidéo :  le brevet professionnel des coiffeurs bientôt supprimé ?

L'épreuve de français pour sanctionner des acquis essentiels

Le ministère de l'Education nationale explicite dans ses programmes et dans les recommandations données aux professeurs ce que doit maîtriser un collégien en fin de troisième. La dernière année du collège doit ainsi "à la fois consolider et compléter les acquis des années précédentes", mais aussi "assurer la maîtrise d'écrits nécessaires à la vie de tout citoyen et permettre aux élèves d'accéder à des formes d'écrits qui les préparent à entrer dans les classes de lycée". L'objectif est clairement affiché : un élève qui s'apprête à rentrer au lycée soit être capable de rédiger "un texte correct et cohérent de plus de deux pages". 

A noter pour tous ceux qui seraient stressés à l'idée de ne pas avoir de bons résultats au brevet des collèges : le diplôme inclut le contrôle continue en classe de troisième, effectué dans toutes les disciplines (sauf histoire-géographie, enseignement moral et civique).

Article le plus lu : Les nouvelles perles du bac, édition 2017 : voir les actualités

Brevet