100 millions d'habitants sur une cascade

La cité aurait été alimentée en électricité par le courant généré par les chutes du Niagara © anujakjaimook - Fotolia

Le projet n'avait rien de rasoir. King Camp Gillette (1855-1932), fondateur de la marque préférée des visages glabres, était aussi un socialiste utopique. Dans son livre The Human drift (1894), il expose sa vision de l'avenir où le progrès technique apporte le progrès social. L'Amérique du Nord sera dominée par une mégalopole unique, Metropolis, s'étalant sur 200 kilomètres sur 70 et construite sur trois niveaux. Ici, les immeubles cylindriques de porcelaine surmontent des trottoirs transparents et sont couronnés de jardins. Les chutes du Niagara font tourner des turbines géantes, alimentant la cité en électricité. L'environnement urbain favoriserait la productivité des hommes et femmes, qui travailleraient en toute égalité dans une gigantesque entreprise unique. Aujourd'hui, Gillette fabrique toujours des rasoirs.

Suggestions de contenus