Louis XVII, des reliques douteuses

On a même cru que le coeur de Louis XVII, héritier des Capétiens, avait été échangé ! © AFP
L'enfant mort dans la prison du Temple, en pleine Révolution française, est-il bien le dauphin de France, Louis XVII, fils de Louis XVI ? Emprisonné avec sa famille en 1792, le jeune Louis meurt à 10 ans de maladie, sans doute en juin 1795. Mais très vite la rumeur enfle : il se serait évadé. Plusieurs hommes se font passer pour lui par la suite, dont le plus célèbre : l'horloger prussien Karl-Wilhelm Naundorff. Sur sa tombe figurera même une épitaphe à la gloire de Louis XVII. Devant la polémique, les restes du corps de l'enfant sont examinés ; le doute subsiste. Il faudra attendre 1999 pour qu'un test ADN sur la relique de son cœur, conservé dans une urne en la basilique de Saint-Denis, atteste qu'il a appartenu à un enfant dont la mère est Marie-Antoinette. Pour l'historien Hugo Coniez, "même si certains refusent encore de l'admettre, l'énigme du Temple est très probablement résolue. L'héritier des rois de France est bien mort en 1795, et tous ceux qui ont prétendu être Louis XVII étaient des imposteurs."
Suggestions de contenus