Résultat élection : trois scores, une carte [SYNTHESE]

Seuls quelques chiffres resteront des ces résultats des régionales 2015 dans quelques mois. Découvrez les résultats des Républicains, du PS et du FN et la nouvelle carte des régions désormais traversée de bleu.

Retrouvez les dernières infos et les résultats des votes par région en cliquant ici

La gauche a limité la casse mais a perdu son pré carré sur les régions de France ce dimanche soir. Les résultats des régionales 2015 donnent une droite en tête à 38,42%, devant le Parti socialistes à 28,15% et le FN, finalement deuxième de cette élection, avec 30,13% des suffrages à l'issue de ce 2e tour (résultats partiels du ministère de l'Intérieur). Ce seront les trois principaux chiffres à retenir de cette soirée. Côté socialiste, ils ne pouvaient permettre de garder les 21 fiefs que la gauche détenait depuis 2004, sur les 22 régions que comptait la France métropolitaine avant la réforme territoriale. Ils confirment la défaite annoncée depuis des mois, renforcée d'ailleurs par le terrain abandonné à la droite en PACA et dans le Nord-Pas-de-Calais, Picardie et ce malgré une résistance bien plus payante que prévu dans plusieurs régions clés. La gauche conserve 5 grandes régions.

Désormais, sur les 13 régions de cette nouvelle carte de France, une partie est passée à droite. Une victoire en demi-teinte cependant pour les listes LR-UDI, loin de la vague bleue espérée par les troupes de Nicolas Sarkozy (le PS conservant des territoires à l'ouest), mais aussi perturbée par un Front national surpuissant. En plus dravoir surclassé l'alliance de la droite et du centre au premier tour, le Fn aura remis toute la droite devant ses errements idéologiques et ses atermoiements sur la ligne à adopter avant 2017. Ce 2e tour des régionales a pourtant un goût amer aussi pour le FN. Après le triomphalisme de dimanche dernier, lors duquel il a réalisé un score historique, puis de l'entre deux tours, le parti frontiste a été ramené à la dure réalité du "plafond de verre "ce dimanche. Autrement dit à cette incapacité à s'élever au-dessus des 50 % nécessaires dans un scrutin majoritaire, faute d'alliés et donc de réserves de voix.

CARTE - Un résultat de recomposition

Côté régional, ces élections redessinent la carte de France à tous points de vue. D'abord, la réforme territoriale et donc le nouveau redécoupage à 13 régions entrent en vigueur dans les faits avec ces nouveaux conseillers régionaux élus. Ensuite, la carte est aussi "recolorée" puisque du rose quasi-intérgral hérité de 2004 et 2010, elle est désormais dominée par le bleu avec les victoires de la droite en Nord-Pas-de-Calais, Picardie, Alsace, Lorraine, Champagne-Ardenne, PACA, Pays de la loire, et sans doute Normandie, selon les premières estimations.

Article le plus lu : Macron a reçu Poutine à Versailles : voir les actualités

Elections régionales