Cécile Duflot : attaquée sur son compagnon Xavier Cantat, elle pleure à l'Assemblée

La ministre du Logement a été visiblement émue par l'attaque d'un député UMP. Le sujet de cette charge : le compagnon de Cécile Duflot, Xavier Cantat.

[Mis à jour le 22 juillet à 14h30] Le compagnon de Cécile Duflot, Xavier Cantat, a défrayé la chronique en déclinant l'invitation qui lui a été faite, le 14 juillet dernier. Refusant de prendre place dans la tribune officielle lors du défilé, le conjoint de la ministre du Logement a aussi et surtout déclenché une polémique en postant un message antimilitariste sur Twitter pour se féliciter de son absence : "Fier que la chaise à mon nom reste vide au défilé des bottes des Champs-Elysées". Tollé. Mais l'affaire ne s'arrête pas là. Dans l'après-midi de ce mardi 16 juillet, durant la séance des questions d'actualité à l'Assemblée nationale, le député UMP du Rhône Philippe Meunier a chargé Cécile Duflot : "Le gouvernement ne doit inviter que des personnalités qui ont la décence de respecter l'engagement de nos hommes, notamment au Mali", s'est indigné le cofondateur de la Droite populaire.

La ministre de l'Egalité des territoires et du Logement a visiblement été affectée par cette attaque au sujet de son compagnon Xavier Cantat, alors qu'elle s'est récemment désolidarisée de sa prise de position sur le défilé militaire. Cécile Duflot a fait face, les yeux rougis, avant de quitter le banc, en larmes. Réplique de Jean-Marc Ayrault au député UMP : "Vous ne faites pas honneur à la France par vos propos particulièrement minables et polémiques. Tous les membres du gouvernement étaient présents au défilé et les millions de Français qui ont suivi les cérémonies ont constaté que ce qui nous rassemblait, au-dessus des mesquineries, au-dessus des polémiques, c'étaient les valeurs de la République."

La charge de Philippe Meunier a continué après cet épisode : "Les larmes de crocodile de Mme Duflot ne sont rien à côté des larmes des veuves et des orphelins de nos soldats morts".

Depuis l'incident, les réactions des hommes et femmes politiques se multiplient. A gauche, les propos de Philippe Meunier sont unanimement condamnés. Au sein du parti de Cécile Duflot, Europe Ecologie- Les Verts, tous soutiennent la ministre. Dans l'émission de LInternaute #DirectPolitique, le président du groupe écologiste à l'Assemblée nationale, François de Rugy, a estimé que "M. Meuner est un professionnel de la provocation", tout en expliquant que les compagnes et compagnons des hommes et femmes politiques doivent trouver leur place, pour "en finir avec le mélange des genres".

 Voir la vidéo de Cécile Duflot, émue à l'Assemblée nationale, sur le site de France Télévisions

EN VIDEO – Dans #DirectPolitique, François de Rugy a estimé qu'il fallait en finir avec "le mélange des genres" et ne plus inviter les compagnes et compagnons des politiques invités aux cérémonies officielles :

Logement / Cécile Duflot

Dernière minute