Elections départementales : surprise, le FN va perdre les élections

Elections départementales : surprise, le FN va perdre les élections Si le FN devrait cartonner au 1er tour des élections départementales, il ne semble pas en mesure de remporter ses duels au second dans la plupart des cas.

Les sondages sont unanimes, ou presque: le Front national va arriver en tête au premier tour des élections départementales. La dernière enquête en date, menée par l'Ifop pour Le Figaro et Europe 1, et publiée le dimanche 15 mars, place par exemple le FN à 30 %, devant l'UMP-UDI 29 % et le Parti socialiste à 19 %. Un triomphe annoncé. Le Front national pourrait même s'emparer de plusieurs départements, à l'instar de l'Aisne, de l'Oise, du Var et du Vaucluse. Du jamais vu. Mais le parti frontiste reste modeste. Refusant, par exemple, de fournir des objectifs chiffrés. Et pour cause : il n'ignore pas qu'une victoire au premier tour ne garantit en rien un succès au second.

C'est que le Front national est confronté au mode de scrutin majoritaire, qui le désavantage. Ainsi, au second tour, il devra réunir plus de la moitié des suffrages pour l'emporter. Problème, malgré son indéniable popularité, le FN risque de s'écouler lors de ses duels, qui le verront, dans la plupart des cas, si on en croit les sondages, affronter l'ensemble UMP-UDI. Un face-à-face qui l'arrange beaucoup moins qu'une confrontation avec le PS. Comme le note L'Express, le report des voix de l'électorat de gauche en faveur du Front national est en effet beaucoup plus faible que celui des sympathisants UMP... En clair, la plupart des sympathisants de gauche devraient donner leur voix à la droite traditionnelle, au nom de du front républicain, et non pas au parti de Marine Le Pen.

Si le FN devrait gagner quelques cantons (une centaine, selon les prévisions, sur 2 054), il ne devrait pas diriger beaucoup de conseils départementaux. Et ce même dans les secteurs où il est très fort. Pour beaucoup d'analystes, dans ces zones, on risque de se retrouver avec trois pôles d'égale importance : FN, UMP-UDI et PS. Pour gouverner, le FN devra donc tisser des alliances. Or, l'UMP a fait savoir que tout copinage avec le parti frontiste à l'échelle locale serait sévèrement puni.

EN VIDEO - Marine Le Pen s'est rendue mardi avec sa nièce, Marion Maréchal-Le Pen à Avignon, dans le Vaucluse. Un département que pourrait remporter le FN aux départementales.

Article le plus lu - L'hommage de Trump à Aretha Franklin critiqué › Voir les actualités

Annonces Google