Ramadan 2018 : dates, heures de prière, jeûne... Les explications

Ramadan 2018 : dates, heures de prière, jeûne... Les explications RAMADAN - Chaque jour, jusqu'à la mi-juin, les musulmans qui suivent les injonctions du ramadan doivent, entre autres, s'abstenir de manger et de boire. Durant le mois du jeûne, la prière est aussi essentielle.

L'essentiel

  • Le mois de ramadan a commencé ce jeudi 17 mai 2018 en France. La fin du ramadan ne sera annoncée qu'après une nouvelle "nuit du doute" lors de laquelle, grâce à l'observation de la Lune, il sera décidé ou non de la fin du mois lunaire. Mais on sait déjà que la date de fin du ramadan devrait se situer autour du 15 juin.
  • Les musulmans qui font le ramadan doivent respecter un certain nombre d'interdits de l'aube jusqu'à la fin du jour. Ils sont par ailleurs soumis à cinq prières quotidiennes, toutes situées à des horaires bien précis. À l'aube, il y a la prière fajr, autour de 4h du matin. Puis vient le dhuhr (ou dohr), qui symbolise la prière du début d'après-midi. Ensuite, c'est l'asr (ou asser), puis celle de maghreb, qui correspond à l'iftar, c'est-à-dire l'heure à laquelle le jeûne peut être rompu. Enfin, la journée se termine avec l'icha, la prière de la nuit. À noter que ce mardi 22 mai, la prière marquant également le moment de l'iftar ou rupture du jeûne, aura lieu à 21h38 à Paris. Retrouver les explications complètes des heures de prière sur notre page "Calendrier du ramadan".

En direct

15:58 - "On constate un pic de violence et d'attaques durant le ramadan"

Autre information livrée au Figaro par Maati Kabbal, les statistiques démontrent que "un pic de violence et d'attaques durant ce mois sacré". "C'est très paradoxal. Cela montre que les gens qui perpétuent ces actes ne sont pas de vrais musulmans. Comment se fait-il que ces hommes puissent réaliser l'exact contraire de ce qui est demandé durant ce mois de purification ?", s'interroge Maati Kabbal.

15:51 - La prière du ramadan, un point commune entre l'islam et les autres monothéismes

Maati Kabbal, coordinateur scientifique des Rendez-vous de l'Histoire du monde arabe à l'Institut du monde arabe, interrogé par Le Figaro, donne quelques explications sur la pratique du ramadan. "Il est d'abord né des influences païennes, du christianisme et du judaïsme sans oublier l'influence de l'Inde qui vouait un amour démesuré pour la Lune", dit-il, avant de parler spécifiquement de la prière. "Le mois durant lequel le croyant doit accompagner le rite du jeûne par une prière, on le trouve dans le christianisme comme dans le judaïsme. Le ramadan a donc bien un lien avec le jeûne, le carême", dit-il.

14:37 - Que veut dire le mot "ramadan" en arabe ?

Aujourd'hui, le mois de ramadan est très lié dans les esprits au mois de jeûne observé par les musulmans. Mais le nom du neuvième mois du calendrier hégirien lui a en réalité été donné bien avant l'arrivée même de l'islam. L'arabe étant une langue sémantique, avec des racines composées de consonnes qui signifie une idée précise et à partir desquelles on crée tout un champ lexical en rajoutant des lettres avant ou après (en général) cette "base", si on analyse la racine du mot composée des lettres rā, mīm et ḍād, on se rend compte que cela fait référence à la "chaleur d'été". Selon M. Plessner, cela voudrait dire que le mois de ramadan tombait systématiquement en été dans le calendrier lunisolaire préislamique. Néanmoins, selon L'Encyclopédie de l'Islam, "cette question de savoir si les mois en Arabie centrale étaient véritablement liés à des saisons particulières est controversée" puisqu'un mois dont l'étymologie du nom pourrait être liée au froid se trouve seulement à deux mois du mois de ramadan. 

12:53 - "Le ramadan c’est un peu comme Noël"

L'imam Abdelmonaim Boussenna regrette la manière dont est présenté le ramadan en France par les enseignes de grande distribution. "e ramadan c’est un peu comme Noël, si ça n’existait pas il aurait fallu l’inventer pour faire marcher les affaires. [...] Ce qui m’interpelle, par contre, c’est l’habillage de ce marketing. On trouve souvent des chameaux, on nous rattache à l’univers d’Aladin mais on est Français. Je ne connais personne qui a un chameau. Je ne pense pas que ce soit volontaire mais c’est une manière de nous rappeler notre origine étrangère", dit-il à la Voix du Nord.

12:49 - Le ramadan est-il une obligation pour les croyants ? "On peut être musulman et faire ce qu’on veut"

Interrogé par La Voix du Nord, Abdelmonaim Boussenna, imam à la mosquée des Trois-Ponts, insiste sur le libre-arbitre de chacun. "On peut être musulman et faire ce qu’on veut. On est dans un pays libre. Après, celui qui souhaite se conforter à la pratique de l’islam, il y a un certain nombre de choses à faire dont le ramadan, S’il y a des pressions pour le faire, c’est condamnable puisque le Coran dit nulle contrainte en matière de religion. Mais n’importe quel savant de l’islam conseillera de jeûner puisque c’est un pilier de la religion", explique-t-il dans le journal régional.

11:55 - La polémique créée par la ministre danoise au sujet du ramadan

Inger Støjberg, ministre de l'immigration et de l'intégration du Danemark, a eu des mots très remarqués ce lundi dans le journal BT. "Je me demande si un impératif religieux commandant d'observer un pilier de l'islam vieux de 1 400 ans est compatible avec la société et le marché du travail que nous avons au Danemark en 2018", a-t-elle écrit dans une tribune, dans laquelle elle fait une requête au nom du gouvernement : "Je veux appeler les musulmans à prendre des congés pendant le mois de ramadan pour éviter des conséquences négatives sur le reste de la société danoise", écrit-elle, ajoutant : "Lorsque des chauffeurs de bus n'ont ni bu ni mangé depuis plus de 10 heures, [...] cela peut être dangereux pour nous tous".

11:42 - Le ramadan est un exercice d'exigence morale tout autant que physique

Faire le ramadan ne correspond pas qu'à la privation de boisson, nourriture et relations sexuelles entre le lever et le coucher du soleil pour les croyants musulmans : dans sa recherche de purification et d'ascèse, le pratiquant peut aussi se joindre à des veillées de prière, méditer le Coran ou encore montrer encore plus de générosité que d'habitude envers les plus modestes.

11:40 - Ramadan 2018 : Emmanuel Macron ne devrait pas participer à un "iftar" cette année

Le président de la République n'aurait pas l'intention d'accepter une invitation du CFCM pour une rupture de jeûne dans les jours ou semaines à venir. Selon un source proche du dossier, citée par l'agence France Presse, le chef de l'Etat devrait déléguer le Premier ministre pour cet exercice. Edouard Philippe pourrait célébrer un iftar probablement début juin.

11:39 - Dans certains pays, fumer pendant le ramadan peut conduire en prison

Si en France, le ramadan relève de la spiritualité personnelle, de l'intimité et de l'introspection, il relève de la norme sociale dans plusieurs pays. "Si vous fumez en France durant le mois du Ramadan, personne ne viendra vous arrêter. En Arabie Saoudite en revanche, comme au Qatar ou au Maghreb, les personnes qui fument peuvent se faire arrêter et terminer en prison", explique ainsi, au Figaro, Maati Kabbal, de l'Institut du monde arabe.

11:38 - Ramadan en France : ce qu'il faut savoir sur le code du travail (3/3)

Qu'en est-il du droit à prier sur le lieu de travail ? Dans le Code du travail, rien ne l'interdit à l'employé de confession musulmane, à condition que cela ait lieu sur les temps de pause. La loi El Khomri a par ailleurs donné lieu à la possibilité d'introduire la "neutralité religieuse" dans le règlement intérieur d'une entreprise. Pour autant, cela doit se justifier par les besoins de l'entreprise en question, par exemple si le travail dans celle-ci nécessite des contacts avec la clientèle.

LIRE PLUS

En savoir plus

Date du ramadan

La date de début du ramadan, fixée au jeudi 17 mai en 2018, est chaque année très attendue par les millions de musulmans de France. En France, c'est le CFCM, le Conseil Français du Culte Musulman, qui a la charge d'annoncer cette date, à l'issue de la traditionnelle nuit du doute, ou nuit de l'annonce, mardi 15 mai, à la Grande mosquée de Paris. La fin du ramadan se profile donc pour mi-juin, au moment du début des épreuves du bac. Mais cette date passera aussi par une nuit d'observation. A noter : pour une fois la période du ramadan aura lieu au printemps, alors que l'an dernier encore, le mois du jeûne avait en partie lieu en été, puisqu'il avait débuté le 27 mai.

Début du ramadan

Comment est fixé le début du ramadan ? Selon la tradition, c'est lors de la nuit du doute qu'est déterminée officiellement la date de début du ramadan, par une observation lunaire. Dans le calendrier musulman, c'est en effet l'apparition du croissant de lune qui marque le changement de mois. Il y a donc deux options lors de la nuit du doute. Si le croissant de lune apparaît dans le ciel dès cette nuit-là, alors le ramadan (cette année ramadan 2018 / 1439 de l'Hégire) débute le lendemain. Si le croissant de lune reste invisible, ce qui a été le cas cette année, alors le ramadan commencera un jour plus tard (soit jeudi 17 mai cette année). Cette méthode traditionnelle est aujourd'hui contestée, le CFCM l'avait même abandonnée avant d'y revenir en 2015. Pour autant, c'est le processus officiel suivi dans l'Hexagone actuellement et respecté par une très large majorité de croyants. Pour une part des musulmans, c'est en revanche l'étude des astres en amont qui devrait primer. Celle-ci permet aujourd'hui de fixer bien à l'avance les dates du jeûne.

Fin du ramadan : l'Aïd-el Fitr, c'est pour quand ?

La date de fin du ramadan est également déterminée par l'observation de la Lune, lors dune nouvelle "nuit du doute". Il faut donc attendre cet événement pour être fixé sur cette date, mais on sait d'ores et déjà qu'elle aura lieu autour du 15 juin 2018. Lorsque le mois du ramadan s'achève, les musulmans organisent une grande journée de célébration, "l'Aïd-el Fitr", durant laquelle on rend visite à ses proches après être allé prié à la mosquée. C'est l'occasion pour les musulmans de faire un grand repas de fête et de se féliciter d'avoir respecter les interdits du ramadan. 

Ramadan Mubarak

Cette formule, "ramadan mubarak", permet de souhaiter à son destinataire un mois de ramadan fertile, fait de jeûne, de méditation et de solidarité. Le "ramadan Mubarak" signifie globalement, à la manière d'une invocation, "Que [le ramadan] soit bon pour vous" ou encore "Que Dieu vous le bénisse". En arabe, Moubarak, qui est aussi un prénom masculin, veut en effet également dire "chance".  Le prénommé Moubarak, réputé béni et chanceux, reçoit "la baraka". C'est de là que vient le prénom de l'ex-Président des Etats-Unis, Barack Obama. "Barack" signifie de la même façon "béni" en hébreu.

► Que mange-t-on au moment de l'iftar, le repas du soir du ramadan ? Consultez notre menu de ramadan

Le ramadan, ce moment essentiel de la religion musulmane, est considéré comme l'un des cinq piliers de l'islam. Découvrez dans ce dossier ce qu'il faut savoir sur cette période sacrée pour les croyants :

Article le plus lu : Manifestation du 22 mai : déjà une polémique : voir les actualités

Islam / Aïd el-Fitr

Annonces Google