Histoire de la perforatrice : une idée allemande qui a fait son trou

Histoire de la perforatrice : une idée allemande qui a fait son trou Linternaute s'intéresse ce lundi à l'histoire de ce petit outil de bureau qu'est la perforatrice. Des Américains redesigneront à deux reprises l'objet, mais l'idée première revient à un Allemand, Frederich Soennecken, qui crée la première perforatrice en 1886.

[Mis à jour le 14 novembre 2017 à 22h07] C'est un anniversaire que vous ne pouvez pas rater grâce à Google, la perforatrice de bureau fête aujourd'hui ses 131 ans. L'occasion pour le moteur de recherche de proposer à ses millions de visiteurs un Doodle consacré à cette machine si particulière, aux origines méconnues. L'histoire de la perforatrice mérite pourtant d'être portée à la connaissance du grand public. C'est un inventeur allemand qui réalisa le design de la première perforatrice. Frederich Soennecken, c'est son nom, créa un type d'outil de bureau capable de réaliser des petits trous dans le papier. Il déposa alors un brevet en Allemagne et fut même récompensé le 14 novembre 1886. Il avait alors appelé sa machine "Papierlocher fur Sammelmappen" et le dispositif était simplement appelé "perforatrice".

L'invention de la perforatrice a amené des designers d'autres pays, comme les États-Unis, à travailler sur une meilleure version de l'outil. Les historiens ont d’ailleurs relevé deux brevets donnés à des hommes pour un outil métallique capable de faire des trous dans le papier. La traditionnelle poinçonneuse de documents a quant à elle beaucoup évolué à travers l'histoire pour créer des produits fonctionnant avec des piles de papier, des plus petites perforatrices réalisant des trous aux formes définies et des perforateurs qui placent trois trous à la fois dans une feuille de papier.

De nouveaux brevets de perforatrices après les années 2000

Le premier brevet pour un perforateur aux États-Unis a été remis à Benjamin Smith, un homme travaillant dans le Massachusetts. Smith a travaillé avec différents outils et essayé différents modèles avant de proposer l'idée d'un perforateur. Pour sa conception, il a utilisé deux morceaux de métal avec un trou dans la pièce inférieure et un outil de coupe pointu à l'autre extrémité. Les deux pièces ont été attachées à l'aide d'un ressort qui a donné la force de faire des trous au travers d'une feuille de papier à cette perforatrice redesignée. Smith a qualifié l'objet de "poinçonneur de conducteur" quand il a reçu le numéro de brevet 313027.

Le bureau des brevets américain a par la suite enregistré plusieurs brevets pour de nouvelles perforatrices depuis l'année 2000. L'un d'entre eux utilise une plaque de pression et des anneaux empilés qui permettent à la perforatrice de perforer à travers des piles de papiers plus facilement, sans avoir a exercé une pression trop forte manuellement. Une autre perforatrice utilise des leviers manuels qui permettent à l'utilisateur de changer la taille de l'espacement des trous. Ce design est utilisé par des usines telles que Swingline et Leverhand.


 

Allemagne / Invention

Annonces Google