Survitrage : principe et pose

Envie de mieux isoler son habitation sans se ruiner ? Une solution : le survitrage. Un moyen pratique, rapide et efficace pour améliorer l'isolation sans changer intégralement de fenêtres.

Le principe du survitrage

Le survitrage est une alternative intéressante à la pose d'un double vitrage, souvent plus chère et qui nécessite des travaux de menuiserie plus importants. Choisir le survitrage, c'est choisir de ne pas changer de fenêtres mais d'ajouter une vitre supplémentaire. Elle va tout simplement venir se superposer à la vitre existante et renforcer l'isolation thermique et phonique du logement. Le survitrage est certes moins efficace que la pose d'un double vitrage mais les économies d'énergie sont bien réelles et les travaux moins contraignants.

La pose du survitrage

Il existe différents procédés selon vos connaissances et votre niveau en bricolage. Pour les bons bricoleurs, des kits de survitrage complets sont vendus dans les enseignes spécialisées et magasins de bricolage. Attention à ne négliger aucune étape et surtout pas celle du joint d'étanchéité au risque d'avoir de très mauvaises surprises ! Pour les moins avertis et les plus pressés, mieux vaut opter pour la pose sur châssis : il s'agit d'un cadre qui comporte déjà tous les éléments et qu'il suffit de fixer sur le vantail de la fenêtre. Il existe aussi la pose fixe, réputée la plus fiable : là aussi, le survitrage est déjà installé dans un cadre qui va venir se fixer sur le vantail. La différence, c'est qu'il y aura une lame d'air isolante entre les deux vitres. Si vous souhaitez pouvoir accéder à la vitre d'origine même après la pose d'un survitrage, optez pour la pose sur cadres pivotants en PVC. Ils se fixent avec des charnières. Enfin, si vous n'êtes absolument pas bricoleur, voici la solution parfaite : la pose d'un film de survitrage. Il s'agit d'un film translucide en plastique que l'on colle directement sur la vitre. Il est évidemment moins efficace que les survitrages cités précédemment et doit être changé chaque année.

Fenêtres

Annonces Google