Jean-Claude Mézières Une histoire de plagiat

 

Dans l'univers de la littérature, c'est à la mode de parler de "plagiat", à chaque rentrée littéraire, on y a le droit : de son côté, le plagiat, Mézières connait... On ne compte plus le nombre de points communs entre la célèbre saga Star Wars et les épisodes de Valérian datant d'avant 1975...


L'Internaute Magazine : Comment avez-vous réagi en voyant à quel point Star Wars ressemblait à "Valérian et Laureline" ? Vous n'avez jamais été tentés de faire un procès ?


Jean-Claude Mézières : Faut être con pour faire un procès ! C'est vraiment si on veut se pourrir la vie qu'on fait des procès. Surtout à un empire comme celui de monsieur Lucas ! Par contre, je suis très content parce que j'ai fait une planche comparative et des journalistes m'ont rapporté d'autres images. Je n'ai jamais eu le courage de regarder les DVD Star Wars, j'ai vu les films une fois au cinéma en payant ma place, et c'est tout. Je trouve ça en général assez mauvais...


a gauche, leia vêtue de son célèbre bikini (star wars : le retour du jedi, 1983)
A gauche, Leia vêtue de son célèbre bikini (Star Wars : Le Retour du Jedi, 1983) et à droite Laureline dans une situation similaire (Valérian et Laureline : Le Pays sans étoile, 1972). Comme une ressemblance ? © 20th Century Fox / JC Mézières

Mais le premier Star Wars, c'était à l'époque où on venait de finir les Héros de l'équinoxe, un space-opéra. Je vois donc le premier film Star Wars, qui était bien malhabile mais avec les maquettes dans l'espace, etc. donc je me suis dit : "merde, on dirait du Valérian". Il n'y avait pas encore tellement de comparaisons possibles.

intégrale volume 4 : du valérian et laureline post-star wars.
Intégrale Volume 4 : du Valérian et Laureline post-Star Wars. © Dargaud

Quand on s'est mis à parler du prochain album, Christin et moi, c'est là que je me suis dit qu'il ne fallait pas faire de la concurrence à Star Wars, parce que j'allais perdre ; mais par contre, aller chercher un autre thème d'histoire et notamment dessiner un peu le quotidien, ça me tentait. C'est là où l'idée de "Métro Châtelet direction Cassiopée" est née, et Pierre l'a magnifiquement composée. Je lui ai demandé si on ne pouvait pas créer une histoire avec la Terre actuelle...

Et ce n'était pas une mauvaise idée car on arrivait vers 1986, avec la fameuse Terre qui a disparu (ndlr : en 1970, ils ont choisi 1986 comme date d'une catastrophe majeure sur Terre), et donc là mon petit gars, t'es payé pour être scénariste, tu te démerdes, c'est ton boulot ! (il rit) C'était marrant, finalement.

 

 

Star Wars XXX / BD franco-belge