La rentrée des classes : pas facile à 3 ans

La toute première rentrée des classes se fait parfois en larmes… On a qu’une envie, c’est d’aller en classe AVEC Maman… et si on en parlait à travers un bel album ?


 


Petit Bout de Maman

Aux éditions Tournez La Page

Auteur Lénia Major
Illustrations de Florian Le Priol


Date de parution: 24/08/2012 
ISBN: 9782364730250
20 pages  / 20,6 x 20,6 cm 
8.00 euros



Dans cet Album, Lénia Major, l’auteur, aborde la délicate question de la séparation.
Elle peut survenir très tôt, lorsque l’enfant devra quitter les bras rassurants de sa maman pour aller chez la nounou ou en crèche collective….
Mais elle peut aussi survenir un peu plus tard, pour les plus chanceux, lorsque l’heure de la rentrée des classes a sonnée pour les bouts de choux de 3 ans qui, avec leur tout premier cartable au dos et le doudou en poche, vont à l’école maternelle pour la première fois.

Une étape parfois très angoissante 

Chez le tout petit enfant, la notion du temps est très difficile à se représenter. Ce que le petit écolier en herbe voit, c’est l’immédiateté, la douleur immense de voir maman s’éloigner et disparaitre de son champs de vision. L'émotion qui monte à l'état brut...
Peur et contrariété, insécurité et inconfort...

Aller à l’école, en occident, cela veut aussi dire « grandir » mais à 3 ans, alors que l’on a acquis la propreté depuis peu et que cette étape était déjà une grande étape !
Les câlins de maman sont comme l’oxygène que l’on respire : vitaux !
C’est bien simple, l’on n’imagine pas de passer de sa maman qui a toujours été là, depuis que l’on est arrivé au monde….
Même si la classe est équipée de beaux jouets, même si la maîtresse est douce et gentille, même si il y a plein de copains et copines…. Aller à l’école maternelle, cela veut dire quitter sa maman…
Ce qui est in-con-ce-vable pour Pillou, le petit garçon de cette histoire.
Un manque, une douleur atroce s’installe alors dans le cœur de l’enfant qui ne veut que sa MAMAN.
C'est tout cela que l'on retrouve au final dans cette petit histoire de rentrée des classes.

Dans cet album Lénia Major démontre combien il est important de prendre en compte cette tristesse afin d’accompagner l’enfant sur le chemin qui le mènera peu à peu vers le monde adulte et vers son autonomie.
Car lors de la rentrée des classes, en première année de maternelle, il n’est pas rare d’entendre un concerto de pleurs et de voir des mamans démunies.

Il faut du temps au jeune enfant pour comprendre que lui et sa mère ne font pas qu’UN, dans le sens où il va lui falloir découvrir son individualité. Cette aventure ne se déroule pas du jour au lendemain, elle demande un accompagnement de la part de l'adulte et beaucoup de bienveillance. 

Mais les mamans sont pleines de ressources quand il s’agit de penser une blessure…. Celle de Pillou aura été soignée avec beaucoup d’amour !

L’enfant doit être rassuré et comprendre que la promesse de revoir sa maman bien vite est une promesse à laquelle il peut se fier pleinement. Pillou, comme d’autres enfants, a besoin de concret… de tangible car les grands discours conceptuels ne pourront rien faire pour le rassurer et les injonctions du genre « calme-toi », « regarde les autres ils ne pleurent pas » « ne t’inquiète pas je reviens te chercher à 11h30 » … n’ont aucun sens pour un petit cœur meurtri. 

Un album très réussi tant sur la thématique abordée, que sur la réalisation des illustrations. La lumière que l’illustrateur a su imprimer dans les regards des enfants, transmet très bien l’effroi ressenti par le tout petit à l’idée de la séparation, ou la joie de retrouver les bras aimants d’une maman. 

Un album plein de tendresse qui apporte réconfort et solution.


 

La rentrée des classes : pas facile à 3 ans
La rentrée des classes : pas facile à 3 ans

  Petit Bout de Maman Aux éditions Tournez La Page Auteur Lénia Major Illustrations de Florian Le Priol Date de parution: 24/08/2012  ISBN: 9782364730250 20 pages  / 20,6 x 20,6 cm  8.00 euros Dans cet Album, Lénia Major, l’auteur,...

Annonces Google