Tour de France des escapades culturelles à ciel ouvert cet automne

La rentrée n'interdit pas pendant plusieurs mois encore la découverte d'oeuvres d'art, même en plein air, avant de se calfeutrer pour l'hiver. Dans toute la France des sites vous offrent de découvrir les propositions très diverses d'artistes contemporains installées en extérieur, pour certaines jusqu'au 11 novembre.


  Haute-Normandie : Exposition collective "A ciel ouvert". Abbaye de Jumièges, jusqu’au 31 octobre L’abbaye de Jumièges ouvre son parc, livre son âme « à ciel ouvert ». À qui ? À six artistes contemporains environnementaux tous reconnus à l’échelle internationale, conviés à créer chacun une oeuvre inédite dans les quinze hectares du parc patrimonial. Avec deux contraintes que l’on qualifiera de « libératoires » : décliner le thème de l’eau dans le cadre de Normandie Impressionniste 2013 et dialoguer avec la mystérieuse « dame blanche » élancée certes, mais combien imposante, sans conteste maîtresse du lieu, « la plus belle ruine de France » dixit Victor Hugo, un patrimoine bâti né au VIIème siècle, des pierres chargées d’Histoire et… d’esprit. Les artistes ont accompli leur mission : humbles et néanmoins si puissantes, audacieuses, leurs propositions de dialogue parviennent à spiritualiser le parc de Jumièges. Abbaye de Jumièges, 24 rue Guillaume le Conquérant - 76480 Jumièges. Tél.: +33 (0)2 35 37 24 02.
Basse-Normandie : Exposition collective "Le musée à ciel ouvert". Presqu’île de Caen, jusqu’au 27 octobre Disposer un musée à ciel ouvert dans le paysage portuaire de 15 communes, tel est le chantier culturel que propose aujourd’hui l’école supérieure d’artys & médias de Caen/Cherbourg. Avec le Musée éclaté de la presqu’île de Caen, la Basse-Normandie s’implique de manière inédite et originale, du 28 juin au 27 octobre, dans le festival Normandie Impressionniste, du centre historique de Caen jusqu’à la Manche. Quinze pavillons sont installés sur le territoire des quinze communes partenaires de l’exposition, matérialisés par la cohabitation de deux conteneurs qui façonnent l’espace d’une galerie. Chaque galerie invite une institution culturelle à participer à la dynamique collective en suscitant la présentation d’oeuvres d’art contemporain revisitant les fondamentaux de l’impressionnisme sur le thème de l’eau. Les 15 communes partenaires du projet : Amfreville, Bénouville, Biéville-Beuville, Blainville-sur-Orne, Caen, Colleville-Montgoméry, Colombelles, Hermanville-sur-Mer, Hérouville Saint-Clair, Merville-Franceville-Plage, Mondeville, Ouistreham, Ranville, Saint-Aubin d’Arquenay, Sallemelles.
Bretagne : Bob Veschueren, "Lignées botaniques". Domaine de Trévarez, jusqu’au 13 octobre Au Domaine de Trévarez, après Patrick Dougherty en 2011 dont on peut encore le travail et Erik Samakh l’année dernière, dont les installations ont toutes deux tenu à distance l’orgueilleux domaine, Bob Verschueren a cherché à saisir dans les allées du parc les sensations si délicates qui peuvent s’emparer du promeneur. Bob Verschueren a créé plus de 300 installations en Europe et dans le monde. À Trévarez, il propose un projet artistique spécialement conçu pour le domaine. Ses installations s’y inspirent des végétaux cultivés et conservés depuis plusieurs décennies sur ce versant des Montagnes noires : d’où l’installation de rhododendrons pontiques pour l’installation du rez-de-chaussée des écuries, Débardage, et de camélias, hortensias, érables du Japon pour les autres œuvres présentées à l’étage et dans le parc, Miniatures végétales et Murmures des arbres. Domaine de Trévarez, Chemins du patrimoine en Finistère - 29520 Saint-Goazec. Tél.: +33 (0)2 98 26 82 79.
Bretagne : Roland Cognet, "Souvent les arbres se déplacent". Manoir de Kernault, jusqu’au 11 novembre L’invitation a été faite à l’artiste Roland Cognet, liée au rapport particulier qu’il entretient avec la nature et à la traduction qu’il en donne: la monumentalité de ses œuvres, son rapport aux matériaux et à l’espace, de venir créer des oeuvres pour le manoir.. Lors de 3 résidences artistiques en 2012 et début 2013, Roland Cognet a créé in situ dans le clos du manoir 3 sculptures monumentales qui dialoguent avec le bâti et la nature environnante. À la fois imaginées comme une continuité de l’architecture, telle la Greffe des peupliers sur les piliers du grenier à pans de bois, ou comme une confrontation à l’architecture, elles sont des événements remarquables dans le paysage et en intérieur. Manoir de Kernault EPCC, Chemins du patrimoine en Finistère - 29300 Mellac. Tél.: +33 (0)2 98 71 90 60.
Centre : Expositions et installations 2013. Domaine de Chaumont-sur-Loire, jusqu’au 11 novembre Le Domaine de Chaumont-sur-Loire invite une fois encore en 2013, plasticiens et photographes à un rendez-vous avec l’esprit des lieux. Les commandes faites aux artistes apportent au parc et au château une nouvelle dimension, faite d’émotion et de découverte esthétique. Chaque artiste invité expérimentent des matériaux, des situations, des contextes inédits. Œuvres sensibles, conçues spécifiquement pour les espaces choisis par les artistes, elles dialoguent intimement avec les arbres, les pierres et l’imaginaire du visiteur. Domaine de Chaumont-sur-Loire - 41150 Chaumont-sur-Loire. Tél.: (0)2 54 20 99 22.
Poitou-Charentes : "Être humain et le savoir ensemble", 6ème Biennale internationale d’art contemporain. Melle, divers lieux, jusqu’au 29 septembre Dans chacun des lieux de la Biennale, de l’Hôtel de Ménoc, ancien tribunal d’instance, dans le patrimoine roman, dans les jardins, chez les commerçants et partenaires culturels associés, les œuvres sont un atlas d’expériences et d’émotions chargées de beauté et de spiritualité. Face au consumérisme planétaire - qui nous fait croire que l’on peut accéder au bonheur par l’acquisition d’objets - et à la vie sociale, devenue une gigantesque machine automatique, Être humain et le savoir ensemble nous invite à changer de rythme, à respirer, à partager des points de vue, des états poétiques et le sentiment universel d’exister dans un monde infiniment troublant qui s’étend du brin d’herbe jusqu’aux étoiles. En un mot, à faire corps avec le monde autrement, à nous réenchanter pour "Être humain et le savoir ensemble".
Aquitaine : Exposition collective "EpHémères 2013". Moyenne vallée de la Dordogne, jusqu’au 30 septembre Pour sa 4ème édition, EpHémères 2013 invite sept artistes sur des sites patrimoniaux de Ste-Alvère à Monbazillac, en passant par Mauzac, Lalinde, Couze-et-St-Front et Creysse. Dans une vallée riche d’un patrimoine architectural remarquable, les artistes en résidence sont invités à créer des oeuvres « in situ ». La force ou la qualité des sites proposés invite chaque artiste à répondre de manière très personnelle à ces lieux porteurs d’histoires. C’est cette adéquation entre l’art d’aujourd’hui et le patrimoine qui intéresse les artistes, suscite la curiosité du public et constitue l’originalité de ce parcours.
Provence - Alpes - Côte d’azur : Exposition collective "Egarements". Château d’Avignon, jusqu’au 20 octobre Cette villégiature figée dans ses décors luxueux et vidée de ses usages et de ses habitants apparaît comme un site qui prédispose aux interrogations, aux fictions et aux allers et retours de la mémoire. Comme un écho au récit d’Ulysse et à sa tentative, chaque jour réinventée, de se remémorer sa patrie, ses racines et sa propre histoire, le château d’Avignon nous invite à remonter le cours du temps, à pister la mémoire évanescente qui parcourt les murs et s’inscrit en filigrane des bâtiments. Le parcours se déploie autour de quatre figures thématiques, inséparables de l’égarement - l’espace, le temps, les sens et l’intériorité - qui dialoguent et s’entremêlent au rythme d’un parcours ménageant des échos entre les œuvres et les espaces du château. Domaine du Château d’Avignon, RD 570 - 13460 Les Saintes-Maries-de-la-Mer. Tél.: +33 (0)4 13 31 94 54.
Provence – Alpes – Côte d’Azur : Art et paysage au Jardin des Méditerranées. Domaine du Rayol, jusqu’au 11 novembre Cette première édition du festival land art « Art et paysage au Jardin des Méditerranées » propose de mettre à profit l’état réceptif des visiteurs du jardin pour prolonger leurs envies de nature, de beauté et de Méditerranée, par des créations in situ, en sollicitant d’autres sens et d’autres sensibilités. Les artistes, plasticiens, architectes ou paysagistes, lauréats de l’appel à projets lancé à l’automne 2012, ont été invités à se fondre dans le jardin, tels des jardiniers-plasticiens, selon des formes d’intervention artistique multiples (art éphémère, art contemporain, art environnemental) mais aussi dans la philosophie de ce jardin conçu par Gilles Clément (une écologie de moyens : « faire le plus possible avec et le moins contre »). L’objectif est que chaque oeuvre s’intègre et révèle ces paysages du Domaine du Rayol, la poésie et l’émotion du site, dans le respect des éléments vivants. Domaine du Rayol, Le Jardin des Méditerranées , avenue des Belges - 83820 Rayol-Canadel-sur-Mer (entre Le Lavandou et St-Tropez). Tél. : +33 (0)4 98 04 44 00.
Lorraine : "Le Vent des Forêts 2013". Département de la Meuse. Accès libre et gratuit, conseillé de mars à septembre (hors période de chasse). Sur 5000 hectares de forêt, le long de 45 km de sentiers balisés et librement accessibles, les visiteurs partent à l'aventure, à la rencontre d'oeuvres d'art inscrites dans le paysage - plus de 90 visibles à ce jour -, conçues avec des artistes à l'écoute du contexte forestier et en relation directe avec les acteurs du territoire. Suite aux résidences de production qui ont eu lieu du 1er au 14 juillet 2013, 7 nouvelles oeuvres ont été créées sur les sentiers. Accueil principal et administration du Vent des Forêts en Mairie de Fresnes-au-Mont, 21 rue des Tassons - 55260 Fresnes-au-Mont. Tél. +33 (0)3 29 71 01 95.   Toutes informations en provenance du site www.artcatalyse.fr

Tour de France des escapades culturelles à ciel ouvert cet automne
Tour de France des escapades culturelles à ciel ouvert cet automne

  Haute-Normandie : Exposition collective "A ciel ouvert". Abbaye de Jumièges, jusqu’au 31 octobre L’abbaye de Jumièges ouvre son parc, livre son âme « à ciel ouvert ». À qui ? À six artistes contemporains environnementaux tous reconnus à l’échelle...

Annonces Google