Mis à jour le 

Pointe de la Parata et Îles Sanguinaires

Pointe de la Parata et Îles Sanguinaires Photo : Roger ROSSIN

Un voyage à : Pointe de la Parata et Îles Sanguinaires

Pointe de la Parata et Îles Sanguinaires sur nos forums
Itinéraires
A l'extrémité nord du golfe d'Ajaccio, la Pointe de la Parata permet de se rapprocher et de contempler de plus près les Îles sanguinaires qui, vues d'Ajaccio, paraissent fermer le golfe.

En réalité, d'une superficie réduite, elles prolongent en pointillé la côte nord du golfe sur quelques centaines de mètres. C'est d'ailleurs autant cette petite taille que la couleur rouge de leur roche qui leur confèrent tant de charme. On a le sentiment de faire face à un condensé de la physionomie corse.


En bateau, en petit train ou à pied...
A partir d'Ajaccio, il est impossible de se perdre en route : le trajet vers la pointe de Parata est assez court et est même assuré par un « petit train ». Cette option ravira les touristes peu enclins à reprendre le volant pour sortir de la ville et mettra à rude épreuve les nerfs des conducteurs soucieux de leur indépendance. Il n'est en effet pas aisé de doubler ce petit train dans un territoire dépourvu de lignes droites.
Enfin, ceux qui souhaitent absolument poser un pied sur la Grande sanguinaire, pourront participer à une excursion en bateau au départ d'Ajaccio ou de Porticcio. Attention, il vaut mieux s'y prendre à l'avance et compter une bonne demi-journée.


Pointe de Parata
Terminus de la D111, la Pointe de la Parata est une presqu'île, un bout de terre qui n'est pas parvenu au terme de son émancipation pour rejoindre ses sœurs Sanguinaires. Le promontoire, dominé par la tour de la Parata, forme en effet une presqu'île rocheuse à laquelle on accède par un chemin partant du parking. L'accès est direct et il ne faut pas plus d'une demi-heure pour faire le tour de la pointe. L'extrémité ouest offre un point de vue imprenable sur les îles.
En montant auprès de la tour, on embrasse un magnifique paysage : on distingue au sud la ville d'Ajaccio qui contraste avec la virginité de la côte nord.


Grand Capo, petit Capo et arrière pays
De petites routes quittent la D111 quelques kilomètres avant la pointe de Parata pour monter dans les collines environnantes. En s'éloignant des côtes, on est véritablement pris par le sentiment de quitter la civilisation… L'urbanisation s'efface en effet très vite pour laisser place à une végétation éparse essentiellement faite d'arbustes. Le long de la D11b, on aperçoit la Punta di Lisa et surtout on accède à de superbes plages isolées : le Petit et le Grand Capo.

Précédé de paillotes et bénéficiant d'un parking plus important, le Grand Capo, où s'achève la route, attire un grand nombre de baigneurs. Il garde pourtant le charme d'un lieu préservé et loin de toute vie urbaine. La plage de Sévani, ou Petit Capo, bénéficie de ce même charme propre à la Corse : une plage de sable fin, découpée par les roches, et une mer transparente accueillante jusqu'à la fin septembre.

Partir à : Pointe de la Parata et Îles Sanguinaires

Carte Pointe de la Parata et Îles Sanguinaires

Latitude : 41.90 - Longitude : 8.61

Réserver vos vacances

Recherche d'hôtel

Ville

Arrivée

Départ

Booking.com

Magazine