Edouard Philippe : son livre, l'hypothèse de 2022... L'ex-Premier ministre de retour

Chargement de votre vidéo
"Edouard Philippe : son livre, l'hypothèse de 2022... L'ex-Premier ministre de retour"

Edouard Philippe : son livre, l'hypothèse de 2022... L'ex-Premier ministre de retour La sortie du livre "Impressions et lignes claires" co-écrit par Edouard Philippe signe le retour du maire du Havre dans les médias. Invité de 20h30 le dimanche, ce soir, l'ex-Premier ministre devrait revenir sur son expérience à Matignon et peut-être ses prochains projets politiques.

Edouard Philippe revient sur le devant de la scène à l'occasion de la sortie de son livre "Impressions et lignes claire", publié aux éditions JC Lattès, et écrit à quatre mains avec son ami et ancien conseiller spécial à Matignon, l'eurodéputé Gilles Boyer. Le sujet du livre de l'ex-Premier ministre est éminemment politique : il y retrace, plus à la façon d'un roman que d'un essai, son expérience rue de Varenne et se projette dans l'avenir. L'œuvre, entamée l'été dernier, après sa sortie du gouvernement, est un évènement littéraire et politique attendu. Le maire du Havre s'est déjà entretenu avec Le Monde, Le Point et ce soir, Laurent Delahousse lui donnera la réplique sur le plateau de 20h30 le dimanche.

Toujours présent dans la vie politique, depuis l'hôtel de ville du Havre, Edouard Philippe jouit d'une importante popularité auprès des Français selon les derniers sondages. Cette notoriété, ajoutée à sa présence dans les médias ces derniers jours, fait ressurgir l'hypothèse d'une éventuelle candidature de l'élu à la présidentielle de 2022. Le journaliste et présentateur de France 2 ne devrait pas manquer d'aborder le sujet, alors qu'Edouard Philippe refuse jusque-là de laisser échapper la moindre tendance.

Quand Edouard Philippe déplorait une mesure gouvernementale

L'ancien chef du gouvernement devrait être plus prolixe sur son livre qui revient sur ses trois années aux côtés d'Emmanuel Macron. Son goût pour la littérature n'est plus un secret. Et avec Gilles Boyer, son complice dans la politique comme dans l'écriture, ils n'en sont pas à leur coup d'essai. Les deux hommes ont déjà co-écrit et publié deux œuvres de fiction narrant des polars politiques. Mais cette fois l'exercice est différent, les auteurs partagent leur vécu à Matignon. Edouard Philippe y peint sa vision de l'"art de gouverner" et le titre n'est d'ailleurs pas anodin puisqu'il fait référence à la fois à l'art et à la politique. Le Normand a expliqué avec précision au Point, dans une interview publiée le 31 mars, où il veut en venir. "Gouverner, c'est prendre un très grand nombre de décisions sur des sujets pointus, en espérant que leur accumulation dessine un cap cohérent quand on regarde de plus loin. Ça ressemble à de l'impressionnisme. [...] Et présider, ce n'est pas prendre un nombre immense de décisions, mais au contraire tracer une ligne claire et vérifier que les décisions qui sont prises, y compris par d'autres que vous, s'y conforment", racontait-il.

L'entretien télévisé de ce soir pourrait également être l'opportunité pour le prédécesseur de Jean Castex de partager son avis sur l'actualité politique, mais surtout sur la situation sanitaire et la gestion de la crise. Edouard Philippe est toujours resté silencieux sur les décisions gouvernementales prises depuis son départ. "Je ne formulerai aucune espèce de critiques à l'égard de ceux qui s'y collent maintenant, je sais combien c'est difficile", assurait-il dans toujours auprès du Point. Un silence qu'il a tenu sans broncher, à l'exception du 18 mars lorsque la Seine-Maritime figurait dans la liste des seize départements "confinés". Il avait alors déclaré dans une vidéo sur Twitter. "Ces mesures ne sont pas, je crois, justifiées par l'état actuel de la situation sanitaire", avait-il lancé. C'est là la seule remarque publique d'Edouard Philippe à l'encontre du gouvernement depuis qu'il en est sorti. Pourtant, les rumeurs de froid entre l'ancien locataire de Matignon et Emmanuel Macron continuent de circuler, et les craintes de trahison ou d'absence de soutien d'Edouard Philippe à l'actuel président, lors des élections de l'année prochaine, semblent exacerbées.

Biographie d'Edouard Philippe 

Avant sa nomination à la tête du gouvernement le 15 mai 2017, Edouard Philippe était peu connu du grand public. Il est né le 29 novembre 1970 à Rouen (49 ans), où il passe une partie de sa scolarité. Après une prépa hypokhâgne, il est diplômé de Sc. Po Paris en 1992 puis de l'ENA (promotion Marc Bloch, 1995-1997). Avant de s'engager au RPR, le jeune Edouard Philippe milite au sein Parti Socialiste. Rapidement le jeune énarque se rapproche d'Antoine Rufenacht, maire du Havre de 1995 à 2010, et devient directeur de campagne de Jacques Chirac en 2002. En 2007 Edouard Philippe est embauché au cabinet d'Alain Juppé, qui est alors, très brièvement, ministre de l'Ecologie jusqu'à sa chute aux législatives. Peu de temps après, il est nommé directeur des Affaires publiques d'Areva. Il quitte ce poste lorsqu'il est élu maire du Havre en 2010. Deux ans plus tard, Edouard Philippe est élu député de la 7e circonscription de la Seine-Maritime. Proche d'Alain Juppé, il se charge de sa campagne pour la présidentielle de 2017 — avant son élimination à la primaire LR —. Le 3 juillet 2020, il démissionne de ses fonctions de Ier ministre. Tout juste réélu à la mairie du Havre (59%) , l'ancien chef du gouvernement va très certainement reprendre ses fonctions d'édile. 

La vie privée d'Edouard Philippe 

Côté vie privée, Edouard Philippe a épousé en 2002 Edith Chabre. Actuellement Directrice administrative de l'école Camondon, spécialisée dans l'architecture d'intérieure et le design. Le couple a trois enfants : Anatole, Léonard et Sarah. Passionné d'écriture, Edouard Philippe a écrit plusieurs polars, dont le succès "Dans l'ombre", co-écrit avec Gilles Boyer. Ils y décrivaient les coulisses de la vie politique, qui ne se déroule, selon leur prose, apparemment pas sans scènes de sexe torrides… Côté hobbies, outre la littérature, Edouard Philippe serait un amateur de boxe et notamment de kick-boxing. Le havrais aurait aussi un penchant pour d'autres sports, dont le foot.

Contemporain