Lula : élu avec un résultat serré ! De la prison au pouvoir, qui est le président brésilien ?

"Lula : élu avec un résultat serré ! De la prison au pouvoir, qui est le président brésilien ?"

Lula : élu avec un résultat serré ! De la prison au pouvoir, qui est le président brésilien ? LULA. Lula a été élu une troisième fois en tant que président du Brésil, ce dimanche 30 octobre 2022, onze ans après ses premiers mandats et après un passage en prison. La victoire du candidat de gauche a été très courte face à Bolsonaro.

[Mis à jour le 31 octobre 2022 à 11h51] "Le Brésil est de retour". C'est surtout Lula qui est de retour à la tête du pays après avoir remporté ce dimanche 30 octobre 2022 l'élection présidentielle. Si sa victoire s'est jouée de justesse face au président sortant d'extrême droite Jair Bolsonaro, Lula s'est empressé de prendre la parole pour se féliciter et promettre le redressement du pays "trop grand pour être relégué à ce triste rôle de paria dans le monde." Lula a aussi réaffirmé ses engagements plaidant pour "un Brésil égalitaire, un Brésil pour tous, dont la priorité est donnée aux personnes qui en ont le plus besoin". "Notre engagement le plus urgent est d'éliminer à nouveau la faim", a-t-il affirmé alors que près de 33 millions de Brésiliens sont sujets au fléau de l'insécurité alimentaire. Le sort de l'Amazonie, qui intéresse plus la communauté internationale que le Brésil, a aussi été cité comme une des priorités du troisième mandat de Lula. 

La victoire de Lula est saluée par la moitié des électeurs brésiliens qui ont voté pour lui mais le nouveau président est loin de faire l'unanimité dans l'autre moitié de la population plus proche de la pensée bolsonariste. Dans ce Brésil très polarisé, l'homme politique de gauche a promis de "gouverner 215 millions de Brésiliens, et pas seulement ceux qui ont voté pour [lui]". "Il n'y a pas deux Brésil, nous sommes un seul peuple, une seule nation", a-t-il assuré, estimant que "ce pays a besoin de paix et d'unité" et que "personne n'a envie de vivre dans une famille où règne la discorde. Personne ne veut vivre dans un pays divisé". Lula a par ailleurs promis "une lutte sans relâche contre le racisme, les préjugés et la discrimination pour que les blancs et les noirs et les indigènes aient les mêmes droits et les mêmes opportunités".

L'élection de Lula saluée à l'international

À l'international, la victoire de Lula à l'élection présidentielle au Brésil est vécue par de nombreux présidents et Premiers ministres comme une victoire pour l'environnement alors que le mandat de Jair Bolsonaro a été très marqué par la déforestation notamment. Pour Emmanuel Macron, la consécration de Lula "ouvre une nouvelle page de l'histoire du Brésil". "J'ai hâte de travailler avec Lula pour renforcer le partenariat entre nos pays, obtenir des résultats pour les Canadiens et les Brésiliens et faire avancer des priorités communes, comme la protection de l'environnement", a quant à lui mis en avant le Premier ministre Canadien Justin Trudeau tandis que son homologue espagnol a jugé que "le Brésil a décidé de miser sur le progrès et l'espoir". Anthony Albanese, Premier ministre australien qui fait de la lutte contre le réchauffement climatique l'un de ses combats, à, lui aussi, félicité Lula "pour sa formidable victoire aux élections brésiliennes", ajoutant : "Au plaisir de travailler avec vous pour protéger notre environnement mondial." Enfin, le président américain Joe Biden a congratulé Lula, se réjouissant au passage d'avoir assisté à des "élections libres, équitables et crédibles". La dernière réaction très remarquée est celle du président russe Vladimir Poutine qui a félicité Lula a appelé au "développement d'une coopération russo-brésilienne constructive dans tous les domaines." Moscou se réjouit du résultat de l'élection et sait que même avec Lula à sa tête, le Brésil restera indulgent vis-à-vis de la Russie.

Lula élu pour un mandat difficile au Brésil

Si Lula a remporté l'élection présidentielle au Brésil, la victoire est loin d'être totale. D'abord parce que le représentant du Parti des Travailleurs n'a recueilli que près de 51% des suffrages le reste étant revenu à Boslonaro. Mais aussi parce qu'en parallèle de l'élection suprême ce sont tenus d'autres scrutins dont la droite conservatrice est sortie gagnante. Parmi les 27 Etats fédéraux du Brésil, 14 ont élu des gouverneurs aux idées proches du président sortant et tous pourront jouer la carte de l'obstruction face aux politiques gouvernementale de Lula. Le nouveau chef de l'Etat devra aussi composer avec une majorité d'opposition au Congrès brésilien. Reste que Lula est connu pour ses talents de négociateurs, lui qui a réuni plus d'une dizaine de partis politiques et un éventail de forces allant de la gauche radicale au centre droit derrière lui durant la campagne présidentielle. Mais le négociations risquent aussi d'être un frein à certaines politiques et tout s'annonce être une question d'équilibre durant le mandat de Lula en particulier sur des sujets très clivants comme l'Amazonie, l'accès et la circulation des armes ou ou le droit à l'avortement.

Un résultat historique à plus d'un titre

Des défaites, deux victoires, la prison et à nouveau, le sacre. Lula est donc revenu au pouvoir au Brésil, ce dimanche 30 octobre 2022, après avoir remporté l'élection présidentielle. Le candidat du Parti des travailleurs a été élu président de la république fédérative du Brésil en récoltant un peu moins de 51% des suffrages exprimés par les plus de 124 millions de Brésiliens s'étant déplacés aux urnes. Une victoire particulièrement serrée pour le représentant de la gauche, bien plus que ce que prédisaient les sondages. Mais il s'agit d'un résultat historique, à plus d'un titre.

D'abord pour Lula lui-même qui recueille un nombre de voix jusqu'ici jamais atteint avec plus de 59 millions de votes en sa faveur. Par ailleurs, jamais le Brésil n'avait connu un second tour aussi serré. Sur un collège de 156 millions d'électeurs, la différence ne s'est faite qu'à deux millions de voix. La dernière fois qu'une élection présidentielle avait été aussi serrée avait vu le sacre de Dilma Rousseff (Patri des travailleurs) en 2014 avec 3,5 millions de voix d'avance sur son adversaire. Cette présidentielle était également très attendue pour les Brésiliens, dont la majorité a donc choisi l'alternance en mettant fin à l'extrême droite au pouvoir.

Quel est le résultat de Lula à l'élection présidentielle au Brésil ? 

Selon les chiffres du Tribunal supérieur électoral brésilien, Lula a été élu président de la république fédérative du Brésil en recueillant moins de 51% des voix (50,86% précisément). 60 millions de Brésiliens ont voté en sa faveur, lui permettant de décrocher une avance de deux millions de voix face à Jair Bolsonaro.

Biographie

Qui est Luiz Inacio Lula da Silva ?

Luiz Inácio Lula da Silva est connu comme le premier président brésilien de gauche sous la Nouvelle République, régime en place dans le pays d'Amérique du Sud depuis 1985. Elu pour la première fois le 27 octobre 2002 et reconduit dans ses fonctions présidentielles en octobre 2006, l'homme politique s'est installé au pouvoir le 1er janvier 2003 et y est resté jusqu'au 1er janvier 2011. Lula est ouvrier métallurgiste de profession et s'est investi en politique en participant à la fondation du Parti des Travailleurs (PT) inspiré du socialisme, en 1980. Avant quoi il était un acteur important du syndicalisme brésilien depuis 1975 au point d'avoir été plusieurs fois confronté au pouvoir de la dictature militaire. Il a représenté le parti de gauche à différents scrutins présidentiels et après trois échecs en 1989, 1994 et 1998, il a été élu lors de sa quatrième tentative. 

Sous les mandats de Lula, entre 2003 et 2010, la situation économique du Brésil s'améliore nettement en partie grâce à la politique d'austérité lancée par ses prédécesseurs qui atteint ses objectifs en 2003. C'est en revanche bien à Lula que le Brésil doit des avancées sociales comme la création des allocations familiales comme la "Bolsa Familia", un pilier de la lutte contre la pauvreté. Il lance aussi des programmes pour rendre les médicaments et les produits alimentaires de base accessibles aux plus pauvres. Plusieurs investissements pour améliorer les conditions de vie dans les favelas et développer l'aide au logement sont aussi de son fait.

Après ses deux mandats et alors qu'il est nommé ministre par la présidente Dilma Rousseff en 2016, Lula est soupçonné de corruption et de blanchiment d'argent. Des doutes qui conduisent à la suspension de son mandat de ministre par la justice. Deux ans plus tard, Luiz Inácio Lula da Silva est condamné à douze ans de prison pour corruption dans l'affaire Petrobras, du nom de la société pétrolière impliquée dans le scandale, par le juge Sergio Moro. Lula est aussi destitué de son droit d'éligibilité. En 2021, le Tribunal fédéral suprême annule la condamnation pour vice de forme et le politique recouvre ses droits ce qui lui permet de revenir en politique.

Lula, élu président du Brésil une troisième fois

Luiz Inacio Lula da Silva connaît la fonction de président de la République fédérale du Brésil. Pendant huit ans, l'homme de gauche et ancien métallurgiste a gouverné le pays et fait de nombreux heureux comme en témoignent sa réélection en 2006 et sa côte de popularité lorsqu'il a été contraint de laisser la place à un autre en 2010. La Constitution brésilienne de 1988 limite à deux le nombre de mandats consécutifs réalisables par un président, en revanche une fois l'alternance respectée rien n'empêche à un ancien chef d'Etat de revenir à la charge pour tenter de récupérer la présidence et c'est ce qu'a fait Lula. S'il avait pu, le politique se serait remis en selle plus tôt mais en 2014 sa successeuse Dilma Rousseff était encore en piste et en 2018 sa condamnation et son incarcération pour corruption l'avaient privé d'élection présidentielle. Autant dire qu'en 2022, Lula savoure son retour en politique d'autant qu'il ne semble pas avoir perdu la sympathie ou le vote de ses électeurs. En étant élu président de la République fédérative du Brésil pour la troisième fois, Lula devient le premier homme politique de la Nouvelle République à avoir cet honneur.

Un passage en prison pour Lula

Entre ses mandats présidentiels de 2003 à 2010 et son élection le dimanche 30 octobre 2022, Lula a été de passage en prison. L'homme politique a été enfermé pendant quinze mois sur une peine qui devait durer douze ans. Une condamnation prononcée en févier 2018 pour corruption et blanchiment d'argent après qu'un recours de Lula contre la décision du juge de droite Sergio Moro dans le cadre d'une opération anti-corruption. Lula était accusé d'avoir obtenu un appartement en bord de mer en échange de contrats accordés à une entreprise du BTP, le magistrat avait alors pour objectif de coincer les politiques du Parti des Travailleurs qui prenaient pas à un système de pot-de-vin impliquant l'entreprise Petrobras, des lobbyistes et des dirigeants politiques.

Libéré en 2021 sur décision de la Cour suprême brésilienne pour vice de procédure après 580 d'emprisonnement, Lula voit ses condamnations annulées et des droits rendus notamment son éligibilité aux élections. Toutefois, il n'a jamais été innocenté pour les faits qui lui étaient reprochés.

Quel est le parti politique de Lula ?

Lula a toujours été fidèle au Parti des Travailleurs (PT) et pour cause, il a été un des initiateurs du mouvement en 1980 au moment où la résistance se mettait en place pour en finir avec la dictature militaire. C'est d'ailleurs par la création du PT que l'ancien métallurgiste très actif dans le syndicalisme a fait son entrée dans le monde politique. La volonté de Lula, et de bien d'autres, derrière la création de la formation politique était d'offrir une nouvelle voie politique indépendante et socialiste face au régime dictatorial et au seul parti d'opposition toléré.

Lula non seulement de participer à la fondation du PT a été le président du parti pendant quatorze ans de 1980 à 1994. Le Parti des Travailleurs qui a notamment été au pouvoir entre 2003 et 2018 est accusé d'avoir pris part à des affaires de corruption lorsqu'il était dominant au gouvernement. Des responsables politiques du PT recevaient des pots-de-vin de grandes entreprises contre la délivrance de contrats gouvernementaux selon les conclusions de l'enquête Carwash. Lula faisait partie de ces politiques impliqués dans différentes affaires et c'est notamment le scandale avec l'entreprise Petrobras qui lui vaudra d'être condamné et emprisonné. L'ancien chef d'Etat n'a pour sa part jamais reconnu en intégralité le rôle du Parti des Travailleurs dans ces différentes affaires de corruption.

Qui est la femme de Lula ?

Ce sont un nom et un visage à côté desquels il est impossible d'être passé sans les remarquer pendant la campagne présidentielle brésilienne, ceux de la femme de Lula : Rosangela "Janja" Silva. La sociologue aujourd'hui à la retraite a autant milité que son mari, montant sur scène au bras de son mari à chaque meeting. La femme de Lula joue un rôle central dans la campagne : de la gestion de l'agence de son mari à la défense de certains messages politiques notamment avec son engagement connu pour la défense des femmes.

Si Rosangela et Lula sont inséparables, leur histoire est encore jeune bien que passionnée. Ils se sont rencontrés en 2017 lors d'un match de foot caritatif et ont tout de suite eu beaucoup de points communs, notamment l'engagement politique : Rosangela est une militante du Parti des Travailleurs, co-fondé par Lula, depuis qu'elle a 17 ans. Depuis, c'est ensemble qu'ils mènent le combat politique.

Contemporain