Blagnac : la prise d'otages terminée, qui est le forcené ?

Blagnac : la prise d'otages terminée, qui est le forcené ? BLAGNAC - Une prise d'otages a eu lieu à Blagnac, près de Toulouse. Après avoir retenu quatre femmes pendant près de cinq heures, l'homme armé les a libérées avant d'être arrêté quelques heures plus tard. La piste de l'attentat serait, pour l'heure, écartée. Dernières infos...

L'essentiel

Une prise d'otages a eu lieu à Blagnac (Haute-Garonne), au nord-ouest de Toulouse, depuis 16h15 ce mardi. Le forcené, armé, retenait quatre personnes dans un bar-tabac situé à l'entrée sud de la ville. Les otages, qui seraient toutes des femmes travaillant dans l'établissement, étaient au départ au nombre de quatre, mais l'une d'entre-elles a été libérée vers 20 heures avant que deux autres le soit à leur tour une heure plus tard suivies très rapidement par la dernière.

Les autorités et le RAID sont sur place et le périmètre est bouclé. L'homme, dont on ne sait pas grand-chose pour l'instant, avait ouvert le feu à deux reprises et menacé d'abattre un des otages. Il exigerait un négociateur en chef. L'homme, âgé de 17 ans se revendique comme étant le "bras armé des gilets jaunes". Son arrestation se serait déroulé en "douceur", selon les informations de BFMTV.

Les infos en direct

07/05/19 - 23:59 - Le preneur d'otages arrêté

Retranché depuis 16h15 dans un bar-tabac de Blagnac, le preneur d'otages a été arrêté peu avant minuit ce mardi 7 mai. Il avait libéré ses quatre otages vers 21 heures et était depuis retranché seul à l'intérieur du commerce. Le preneur d'otages qui se revendique comme étant "le bras armé des gilets jaunes" a laissé une lettre à son domicile dans laquelle il s'excuse pour ce qu'il est en train de faire, mais il assure que "si je ne le fais pas, personne ne bougera. Alors que là je ferai tout pour que les 'gilets jaunes' gagnent leur bataille".

07/05/19 - 23:12 - Le preneur d'otage est un Blagnacais du quartier Bélisaire, prénommé Yanis

Selon les déclarations du procureur de la République de Toulouse, Dominique Alzéari, le preneur d'otages de Blagnac "a presque 18 ans. Il est défavorablement connu des services de police pour des violences sur des policiers, des vols, et pour avoir été interpellé lors d’une manifestation de "gilets jaunes", en décembre à Toulouse". Il s'agit d'un Blagnacais du quartier Bélisaire, prénommé Yanis. Il a relâché sans violenter les quatre femmes qu'il retenait en otages, mais lui est toujours retranché.

07/05/19 - 22:25 - Le preneur d'otages est connu des services de police

L'homme qui a pris en otages quatre femmes pendant près de cinq heures est toujours retranché seul dans le bar-tabac. Selon les informations du procureur de la République de Toulouse, le mineur, qui "aura bientôt 18 ans" était connu des services de police pour des affaires de violences, notamment sur les forces de l'ordre, et de vols. "Il a également été interpellé dans le cadre du mouvement des 'gilets jaunes' en décembre, ce qui lui a valu des poursuites au pénal", a précisé le magistrat.

07/05/19 - 21:56 - Le preneur d'otages de Blagnac semble "assez dépressif"

Dans le courrier laissé par le preneur d'otages à son domicile, le procureur de la République de Toulouse a fait savoir que l'homme âgé de 17 ans semblait être "assez dépressif". "Il a effectivement fait une allusion au mouvement des 'gilets jaunes', mais en assurant que l'acte qu'il voulait commettre n'irait pas au-delà de ce côté spectaculaire", a encore précisé Dominique Alzeari lors d'une conférence de presse lorsque les quatre otages ont été libérées.

07/05/19 - 21:43 - Le forcené est toujours retranché à l'intérieur du bar-tabac

Le procureur de la République de Toulouse, Dominique Alzeari, a tenu un point presse peu de temps après la libération des dernières otages à Blagnac. Il a confirmé que les quatre otages libérées étaient "saines et sauves", rapporte Le Figrao. Il a également assuré que l'opération était toujours en cours puisque le forcené est toujours "retranché seul dans ce tabac, dans la partie commerciale". L'homme âgé de 17 ans est armé.

07/05/19 - 21:12 - Toutes les otages ont été libérées

Après près de cinq heures de calvaire, les quatre femmes retenues en otage ont toutes été libérées peu avant 20 heures, rapporte Le Point. Elles étaient retenues par un forcené armé âgé de 17 ans qui se revendique comme étant le "bras armé des gilets jaunes".

07/05/19 - 21:04 - Deux autres femmes libérées par le preneur d'otages

Près d'une heure après avoir libéré une première femme, le preneur d'otages a décidé d'en relâcher deux autres, révèle Le Figaro qui cite une source policière. Ainsi, il ne resterait plus qu'une seule femme encore otage de l'homme âgé de 17 ans. Aucune information pour l'heure n'a filtré quant à l'identité de la dernière otage. Il pourrait soit s'agir d'une employée de l'établissement ou de la gérante.

07/05/19 - 21:00 - Le preneur d'otages se décrit comme étant "le bras armé des gilets jaunes"

Selon les informations du Point, le preneur d'otages, qui retient toujours trois femmes dans un bar-tabac à Blagnac, "aurait revendiqué être le 'bras armé des 'gilets jaunes'", selon une source proche de l'enquête. Il avait d'ailleurs déjà été arrêté le 15 février dernier en marge d'une manifestation des gilets jaunes.

07/05/19 - 20:36 - Un testament retrouvé au domicile du preneur d'otages

Toujours selon les informations du Figaro, qui cite une source policière, un testament a été retrouvé au domicile du preneur d'otages. Depuis l'annonce de la prise d'otages, les forces de l'ordre ont décidé d'aller perquisitionner son domicile et c'est à ce moment-là qu'elles auraient découvert ce document. Il n'y aurait aucun lien avec un mobile terroriste précise cette source au quotidien.

07/05/19 - 20:17 - Trois femmes sont toujours retenues en otages

Depuis 16h15, un forcené armé retient en otages plusieurs femmes. Après en avoir libéré une à 19h30, trois autres femmes, des employées ainsi que la gérante de l'établissement, un bar-tabac, sont toujours entre les mains du preneur d'otages. Alors que des négociations ont commencé, une équipe de l'unité centrale du Raid est arrivée sur place, à Blagnac. Elle avait décollé un peu plus tôt de la base de Bièvres.

07/05/19 - 20:11 - Le forcené a libéré une otage

Selon les informations du Figaro, qui cite une source policière, le preneur d'otages aurait libéré une personne. Il s'agit d'une femme de trente ans qui aurait été remise aux forces de l'ordre aux alentours de 19h30. Trois autres femmes, des employées ainsi que la patronne du bar-tabac sont toujours retenues en otage à Blagnac.

07/05/19 - 20:07 - Le preneur d'otages aurait "pété les plombs"

Un proche du jeune homme qui retient en otages quatre femmes s'est confié à La Dépêche du Midi. Selon ses mots, son ami aurait "pété les plombs". Âgé de 17 ans, il est armé et a demandé à parler avec un négociateur. Pour l'heure, les autorités ne retiennent pas le caractère terroriste de cette prise d'otages, mais le Raid et la BRI ont été dépêchés sur place, ainsi que les démineurs. Les forces de l'ordre ont demandé à certains employés, qui ne sont pas retenus par le preneur d'otages, de revenir sur place pour leur indiquer les plans du bar-tabac.

07/05/19 - 19:48 - Voici la localisation du bar-tabac où se déroule la prise d'otages

C'est en plein coeur de Blagnac, dans le département de la Haute-Garonne, qu'un homme, âgé de 17 ans, a pris en otage quatre femmes depuis 16h15 ce mardi. Le site visa actu a réalisé une infographie pour mieux localiser le bar-tabac dans lequel se déroule cette prise d'otages. 

07/05/19 - 19:30 - Les pompiers n'auraient pas pris au sérieux l'alerte donnée par une des femmes retenues

Selon les informations de La Dépêche, une des femmes retenues comme otage dans le commerce à Blagnac aurait dans un premier temps tenté d'alarmer les pompiers, mais son appel n'aurait pas été pris au sérieux. C'est donc le preneur d'otages en personne qui aurait appelé à quatre reprises pour demander à parler avec un négociateur. Après plus de trois heures de prise d'otages, les négociations sont toujours en cours et le ravisseur n'a laissé sortir aucune des personnes qu'il retient.

07/05/19 - 19:08 - Tous les otages seraient des femmes

Selon les informations de La Dépêche, tous les otages retenus dans un bar-tabac à Blagnac seraient des femmes et elles auraient été ligotées. Toujours selon le quotidien régional, il pourrait s'agir du personnel de l'établissement et de la patronne. Depuis près de trois heures, ces personnes sont retenues de force par un individu armé qui a réclamé à parler avec un négociateur.

LIRE PLUS

En savoir plus

Prise d'otages à Blagnac : le déroulé

La prise d'otage de Blagnac a débuté à 16h20 ce mardi 7 mai 2019, dans un bar-PMU, a précisé une source policière à l'AFP. Une information confirmée par le parquet de Toulouse depuis. Le lieu de la prise d'otage est situé sur la départementale 1, à l'entrée sud de la ville, dans la zone dite du "Plan du Port". Les circonstances de la prise d'otages de Blagnac restent à déterminer. Le Raid a été rapidement dépêché sur place et un périmètre de sécurité de 300 à 500 mètres a été mis en place autour de l'établissement. Vers 17h30, le forcené a utilisé son arme, probablement pour faire reculer les forces de l'ordre. Il aurait également demandé à parler avec un négociateur. Une seconde salve de tirs a été rapportée vers 17h45, dans le but, encore une fois, de faire reculer le périmètre de sécurité. Le forcené aurait tiré en l'air par deux fois. Vers 20h, une otage a été libérée selon le Figaro.

Qui est l'auteur de la prise d'otages à Blagnac ?

La piste de l'attentat écartée - On en sait encore peu sur l'auteur de la prise d'otages de Blagnac, mais un seul individu serait impliqué et une source policière a indiqué au Figaro que la piste terroriste n'était pas privilégiée pour l'instant. L'hypothèse d'un braquage ayant mal tourné est avancée. Selon Le Parisien, un motard aurait fait irruption dans le bar-tabac à 16h15, soit cinq minutes avant le début de la prise d'otages. L'individu était armé et casqué. Selon Le Figaro il était équipé d'une caméra GoPro. La Dépêche du Midi a évoqué un individu âgé de seulement 17 ans, né en 2001, portant le prénom de Yanis. Connu des services de police, il aurait été interpellé mi-décembre dans une manifestation des Gilets jaunes à Toulouse.

Qui sont les otages de Blagnac ?

Au début de la prise d'otages, le chiffre de cinq otages avait été avancé. Ils étaient en réalité quatre puis sont passés à trois après la libération d'une otage vers 20 heures. Selon La Dépêche, "tous les otages seraient des femmes qui auraient été ligotées. Il pourrait s'agir du personnel et de la patronne de l'établissement". Le Figaro confirme, en citant une source proche du dossier : les otages "sont des femmes, la patronne et des employées".

Article le plus lu - Elections européennes : ultimes surprises ! › Voir les actualités

Blagnac : la prise d'otages terminée, qui est le forcené ?
Blagnac : la prise d'otages terminée, qui est le forcené ?

Sommaire Prise d'otages à Blagnac : le déroulé Auteur de la prise d'otages à Blagnac La piste de l'attentat écartée à Blagnac Qui sont les otages de Blagnac ? L'essentiel Une prise d'otages a...