Dimitri : il s'invente une lignée et devient tsar

Le tsar ne gardera le pouvoir qu'un an © Anette Montagne / Galerie photo Linternaute.com
1606. La Russie est plongée dans les troubles et la famine. Un jeune homme se présente auprès des nobles et des clercs orthodoxes. Il prétend être Dimitri, le fils du tsar Ivan le Terrible (1530-1584), qu'on pensait mort depuis 1591. En réalité, l'homme s'appelle Gregori Otrepiev et personne ne sait exactement d'où il vient. Lassés par l'instabilité politique et peu regardants sur la véritable lignée de Dimitri, les boyards (nobles) lui offrent une armée et le portent au pouvoir en déposant Fédor II. Mais très vite, l'ardeur réformatrice de cet homme glabre (à l'époque, c'est rare) déplait, tout comme son mariage avec une noble polonaise et catholique. Les moscovites envahissent le Kremlin. Dimitri/Gregori est abattu après avoir sauté par la fenêtre. Ses cendres auraient été chargées dans un canon et tirées en direction de la Pologne. Deux autres "Faux Dimitri" tenteront de lui succéder.
Suggestions de contenus