La Mecque : les images de la bousculade mortelle

La Mecque : les images de la bousculade mortelle LA MECQUE - Une bousculade a fait des centaines de morts et de blessés à La Mecque, lors du dernier jour du Hajj, pélerinage annuel réunissant des millions de musulmans. La fête de l'Aïd est désormais endeuillée.

[Mis à jour le 24 septembre 2015 à 16h27] Avant même les premières réactions des grands médias, des images étaient diffusées sur Twitter, reflètant toutes l'horreur de la situation. Une bousculade géante, ayant eu lieu à proximité de la Mecque, en plein pélerinage du Hajj ce matin, a fait au moins 720 morts et 860 blessés selon le dernier bilan de la sécurité civile saoudienne. Des mouvements de foule ont régulièrement lieu lors du dernier jour du pèlerinage dans la ville sainte, jour de l'Aïd el-Kebir, qui réunit chaque année des millions de pèlerins sur place. Un plan de rénovation, entamé de longue date, ainsi que des mesures de sécurité drastiques, avaient permis d'éviter ce genre de drame ces dernières années. La dernière bousculade date de 2006 et avait fait plus de 360 morts. Cette fois, il s'agit de l'un des pires drames à frapper le grand pèlerinage dans le premier lieu saint de l'islam.

EN VIDEO - Le bilan n'a cessé de s'alourdir tout au long de la journée.

Chargement de votre vidéo
"Plus de 700 morts dans une bousculade près de la Mecque"

Il y a quelques jours, avant le début du pèlerinage, la chute d'une grue dans la grande mosquée de La Mecque avait déjà fait une centaine de morts. Cette fois, c'est à côté du lieu saint que la bousculade a eu lieu, à Mina, à 3 miles selon les premières informations. Selon un responsable du ministère de la Santé, cité par l'AFP, la bousculade s'est produite lors du rituel de la "lapidation de Satan" qui consiste à jeter des cailloux vers trois stèles le représentant. Un choc entre une foule quittant l'une des stèles et une autre venant en sens inverse a provoqué le drame. Le ministre de la Santé saoudien Khaled al-Faleh a estimé que la bousculade était liée au manque de discipline des pèlerins.

DIAPORAMA - Les images de l'AFP sur place.

Voir les images de l'AFP. © AFP

Des images amateur sur les réseaux sociaux en arabe

Si l'on dispose encore de peu d'informations sur les circonstances du drame, les images diffusées sur le Web témoignent de la violence de celui-ci. On y voit de nombreux corps inertes jonchant le sol, recouverts ou non de draps blancs, alors que des hommes des services d'urgence et de sécurité tentent d'organiser l'évacuation des corps sur des civières au milieu des affaires personnelles éparpillées.