Martine Aubry : des ragots post-DSK

Martine Aubry a subi des attaques particulièrement nombreuses © CHAMUSSY / SIPA
Au cours de l’année 2011, l’ancienne ministre du Travail Martine Aubry était victime d’une flopée de rumeurs venues de dîners en ville ou de forums internet. Pêle-mêle, on l’accuse d’être alcoolique (ce qui nuirait à sa capacité à être maire de Lille ou à une éventuelle candidature aux présidentielles), d’avoir une tumeur au cerveau, de cacher son homosexualité ou encore d’être mariée à un islamiste. Ces quatre rumeurs sont bien évidemment sans fondement. Quant à son compagnon, l’avocat Jean-Louis Brochen, il a défendu des jeunes filles voilées exclues de leur lycée : pas de quoi prouver un quelconque lien avec des filières islamistes.
Suggestions de contenus