Elle aurait aimé être photographe

Certaines photos de ses documents de campagne sont d'elles © JOEL ROBINE / AFP
Dans le "Le Tout Politique", Jean-Louis Beaucarnot raconte aussi que, jeune, Marine Le Pen se rêvait photographe. Elle admire alors les travaux de Doisneau, Depardon, Cartier-Bresson. "Enfant, elle tapissait d'ailleurs sa chambre de photos découpées dans les magazines" et a été fascinée par les reportages de guerre, ado, après avoir contracté le virus en feuilletant Paris Match petite. Et en découvrant les reportages agrémentés de paysages exotiques : "Les années 1970, c'était le début de l'intérêt pour la terre et ses trésors, se souvient-elle. Le thème est devenu classique aujourd'hui, mais représentait une vraie nouveauté à l'époque."  "J'ai écarté cette piste professionnelle quand j'étais adolescente", confiera Marine Le Pen, reprise par Le Figaro. "Avec le nom que je porte, ça aurait été compliqué. Mais je suis resté une mordue de photo !".  La candidate FN à la présidentielle continue à pratiquer sa passion et est même l'auteur de certaines photos de ses documents de campagne. 
Suggestions de contenus