Prix Nobel : son histoire, ses derniers résultats et sa date

Prix Nobel : son histoire, ses derniers résultats et sa date NOBEL 2020 - Qui sont les derniers lauréats du Nobel de la paix, de la littérature ou encore de l'économie ? Quelle est l'histoire du prix ? Et son gain ? Ou encore, sa date en 2020 ? Linternaute.com vous en dit plus sur le prix Nobel !

Paix, littérature, chimie, physique, médecine, économie... Tous les prix Nobel sont habituellement dévoilés en l'espace d'une semaine en octobre. Si les prix nobels des cinq premières catégories susnommées ont pour la première fois été remis en 1901, celui d'Economie est apparu en 1968, afin de fêter les 300 ans de la Banque de Suède. Les Nobels de physique et de chimie sont décernés par l'Académie royale des sciences de Suède ; celui de "physiologie" alias médecine, par l'Institut Karolinska, celui de littérature par l'Académie suédoise et celui de la paix par un comité nommé par le parlement norvégien. 

Quant au prix Nobel d'économie ou "prix de la Banque de Suède en sciences économiques en mémoire d'Alfred Nobel", il est financé par la banque centrale de Suède, et décerné chaque année par l'Académie royale des Sciences de Suède, à l'instar des prix Nobel de physique et de chimie. Si la création d'un prix Nobel de l'écologie et de l'environnement a été suggérée, aucune nouvelle catégorie de prix n'a pour autant été rajoutée aux Nobels depuis 1968. Consultez les résultats de la dernière édition sur notre page spéciale, via le sommaire ci-dessus.

Prix Nobel 2020

Que sait-on déjà sur le Prix Nobel 2020 ? L'identité des lauréats devrait être dévoilée dans les quinze premiers jours d'octobre (pour repère, elles ont été officialisées entre le 7 et le 14 octobre lors de la précédente édition). Dès leur disponibilité, vous retrouverez les dates et heures des annonces officielles du prix Nobel dans cette section du papier. Cette prochaine édition devrait par ailleurs se révéler classique, puisqu'aucun report de prix Nobel n'a eu lieu lors de l'édition 2019. Cela avait été le cas en 2018, sur fond de scandale sexuel à l'Académie suédoise. Deux prix Nobel de littérature, le 2018 et le 2019, ont par conséquent été décernés en 2019. Concernant les favoris des différentes catégories du prix, ces derniers arrivent au compte-gouttes dans les mois précédant l'annonce des récipiendaires.

Date du Prix Nobel

Le ou les nom(s) des lauréats des prix Nobel sont connus chaque année dans la première quinzaine d'octobre, annoncés à Stockholm et Oslo ainsi que sur le site internet de la fondation, nobelprize.orgLa "date du Prix Nobel" correspond à la communication des identités des lauréats pour chaque discipline et se fait en réalité sur plusieurs jours selon qu'il s'agisse de la physique, de la médecine, de l'économie, de la chimie, de la littérature ou de la paix. Les heures sont chaque année données par le site officiel nobelprize.org en heure locale suédoise, identique à l'heure locale française. Quant à la remise des prix Nobels, elle a chaque année lieu le 10 décembre, jour anniversaire de la mort du "papa" des Nobel, le chimiste suédois Alfred Nobel.

Nobel d'économie

Le dernier prix Nobel d'économie en date a été décerné par l'Académie suédoise royale des sciences à un trio d'économistes, l'Indien Abhijit Banerjee, la Française Esther Duflo et l'Américain Michael Kremer, pour leurs travaux sur la réduction de la pauvreté dans le monde. Esther Duflo, 46 ans, est la deuxième femme primée de l'histoire du Nobel d'économie, sur une durée de 50 ans. L'économiste française est professeure au MIT (Massachussets Institute of Technology), où elle occupe la "chaire Abdul Latif Jameel sur la réduction de la pauvreté et l'économie du développement". Elle est mariée depuis 2015 à l'économiste indien Abhijit Banerjee, 58 ans, autre lauréat du Nobel d'économie 2019.

Nobel de paix

Le prix Nobel de la paix le plus récent a été attribué au Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed Ali, pour avoir favorisé la réconciliation de son pays avec l'Erythrée. Arrivé à la tête du gouvernement le 2 avril 2018, celui-ci s'est très vite rapproché de son homologue érythréen, Issaias Afeworki, afin de signer une déclaration mettant fin à vingt ans de conflit. Plus de 60 000 personnes y avaient laissé la vie.

Nobel de littérature

Deux prix Nobel de littérature ont été remis simultanément lors de la précédente édition, car le prix Nobel de littérature 2018 avait été reporté pour cause de scandale sexuel retentissant à l'Académie suédoise, qui remet ce prix. Le prix Nobel de littérature 2018 est revenu à l'écrivaine polonaise Olga Tokarczuk, 57 ans, "pour une imagination narrative qui, avec la passion encyclopédique, représente le franchissement des frontières comme une forme de vie". Le Nobel de littérature 2019 a quant à lui été attribué à l'auteur autrichien Peter Handke, 76 ans, pour son oeuvre qui "forte d'ingénuité linguistique, a exploré la périphérie et la singularité de l'expérience humaine". 

Nobel de chimie

Trois chimistes ont été récompensés par le dernier prix Nobel de chimie en date, un Américain, un Britannique et un Japonais, pour leur invention et leur développement des batteries au lithium-ion : John B.Goodenough, M.Stanley Whittingham et Akira Yoshino. "Les batteries lithium-ion ont révolutionné nos vies et sont utilisées dans tout, des téléphones portables aux ordinateurs portables en passant par les véhicules électriques. Grâce à leurs travaux, les lauréats en chimie de cette année ont jeté les bases d’une société sans fil et sans combustibles fossiles", a précisé le Comité Nobel.

Nobel de physique

Le prix Nobel de physique le plus récent a été décerné conjointement à trois astrophysiciens, un Américain et deux Suisses : James Peebles, Michel Mayor et Didier Queloz. James Peebles est récompensé pour ses "découvertes théoriques sur la cosmologie physique", et Michel Mayor et Didier Queloz sont primés pour "leur découverte d'une exoplanète tournant en orbite autour d'une étoile similaire au Soleil".

Nobel de médecine

Le prix Nobel de médecine le plus récent a été attribué par l'institut Karolinska, une université médicale basée à Stockholm, en Suède, à trois chercheurs, deux Américains et un Britannique, pour leur découverte sur l'oxygénation des cellules : William G. Kaelin Jr, Sir Peter J. Ratcliffe and Gregg L. Semenza. "L'importance fondamentale de l'oxygène est comprise depuis des siècles, mais on ignorait jusqu'à présent comment les cellules s'adaptent aux changements en taux d'oxygène. Cette année, les travaux primés par le Nobel de médecine révèlent les mécanismes moléculaires sous-jacents à l'adaptation des cellules aux variations de l'apport en oxygène", souligne le comité Nobel.

Marie Curie prix Nobel

La chimiste et physicienne polonaise Maria Skłodowska (1867-1934), connue comme Marie Curie dans l'Hexagone et naturalisée française, est célèbre pour ses recherches sur la radioactivité naturelle. Elle est deux fois récipiendaire du prix Nobel, dans deux catégories scientifiques différentes. Un palmarès unique en son genre : 

  • en 1903 : le prix Nobel de physique, avec son mari Pierre Curie et Henri Becquerel
  • en 1911 : le prix Nobel de chimie, pour ses travaux sur le radium et le polonium

Bob Dylan prix Nobel

Le chanteur, musicien et compositeur américain de musique populaire Bob Dylan, né en 1941 dans le Minnesota, a reçu... le prix Nobel de littérature en 2016. Premier musicien récompensé de l'histoire du prix, il avait créé la surprise (et la controverse). Bien que sa récompense ait été reçue le 1er avril, elle n'avait rien d'une blague. Les académiciens suédois ont distingué l'artiste pour la poésie de ses propos, et, plus précisément, "pour avoir créé [...] de nouveaux modes d'expression poétique".

Histoire du Prix Nobel

Testament de l'inventeur suédois Alfred Nobel, père du prix éponyme. © BERTIL STILLING / AP / SIPA

Née en 1896, cette prestigieuse distinction se divisait dès le début en cinq catégories - la paix, la littérature, la physique, la chimie et la médecine - auxquelles est venue s'ajouter plus tard une sixième (l'économie). Le père du Prix Nobel a voulu laisser l'image d'un homme bon après sa mort. Dans ses dernières volontés, via son testament du 27 novembre 1895, qui tenait sur une page (ci-contre), le chimiste suédois Alfred Nobel, inventeur de la dynamite et vu par certains comme "un marchand de mort", a donc fait un voeu de taille : le produit de la succession sera distribué à ceux qui, au cours de l'année écoulée, auront rendu "les plus grands services à l'humanité".
A sa mort en 1896, Alfred Nobel est l'un des hommes les plus riches du monde. 32 millions de couronnes suédoises (plus de 3 millions d'euros) sont ainsi mis au service d'une nouvelle fondation. Cette dernière est chargée de verser chaque année les revenus accumulés via le capital du millionnaire aux détenteurs des cinq prix Nobel, créés par la même occasion. Réservé à certains des meilleurs scientifiques, écrivains et artisans de paix du monde entier, le Prix Nobel a depuis acquis une renommée internationale. Il est même aujourd'hui considéré comme le Prix le plus prestigieux de tous.
Les cinq tout premiers prix de la fondation Nobel ont été décernés le 10 décembre 1901, par le roi de Suède ainsi que le Parlement de Norvège, quand les deux pays partageaient encore la même couronne (depuis 1815). A leur séparation, en 1905, une répartition des prix s'est faite : un prix Nobel de la paix dorénavant remis par la Norvège et des prix Nobel de littérature, physique, chimie et médecine remis par la Suède. Quant au prix Nobel d'économie, il a été créé en 1968 par la banque de Suède. S'il ne s'agit pas à proprement parler d'un prix "Nobel" car Alfred Nobel ne l'a pas couché dans son testament, il est couramment qualifié de "Nobel d'Economie".
Dans la foulée de cette intégration, la Fondation Nobel a décidé de geler la liste des prix pour qu'aucune nouvelle discipline ne soit créée. Il n'y aura donc a priori jamais de Nobel de mathématiques. A ce sujet, la légende veut que le père du Nobel ait voulu se venger d'un rival en amour, un mathématicien du nom de Gosta Mittag-Leffler qui aurait séduit sa maîtresse, en ne créant pas de Nobel de maths. Mais selon deux auteurs suédois publiés dans la revue Mathematical Intelligencer, Lars Garding et Lars Hömander, cette version est contestable. D'après eux, deux raisons coexistent pour expliquer l'absence de cette discipline clé dans le panel du Nobel : A l'époque de la création du Prix Nobel, il existait déjà un prix scandinave de mathématiques ; et Alfred Nobel "n'aimait pas trop" cette discipline, qui heurtait sa nature pratique.
Entre 1901 et 2015, pas moins de 900 prix Nobel ont été attribués, dont 49 à des femmes. La France fait partie des nations les plus récompensées. Tous pays compris, le plus vieux lauréat de l'histoire du prix, Leonid Hurwicz, primé pour son travail en Economie, avait 90 ans le jour de l'annonce. Quant au plus jeune, il, ou plutôt elle, avait 17 ans ! Il s'agit de Malala Yousafzai, militante pakistanaise pour les droits des femmes récompensée en 2014 du prix Nobel de la paix.

Gain du Prix Nobel

Si la connaissance n'a pas de prix, il existe quand même des distinctions comme le Prix Nobel. Et ce dernier sélectionne des lauréats très variés. Le comité du Nobel récompense chaque automne les auteurs de grandes avancées dans tous les domaines décrits dans cette page spéciale. Mais que reçoivent exactement les lauréats d'un prix Nobel ? Chacun d'entre eux bénéficie d'un diplôme et d'une médaille, mais aussi d'un chèque de 8 millions de couronnes (822 000 euros). Ce montant n'a pas été modifié depuis 2012 (et son rabotage) mais il était grimpé jusqu'à 10 millions de couronnes en 2001 (plus d'un million d'euros), jusque 2011. Au-delà du gain matériel, recevoir un Nobel permet d'acquérir une renommée internationale. Les vainqueurs disposent de trois façons d'utiliser leur prime :

1.Engager des nouvelles recherches

2.Financer une ou des oeuvres de charité

3.Améliorer leur confort de vie (et/ou celui de leurs proches)